toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand les députés GDR-Nupes invitent le terroriste Salah Hamouri condamné pour tentative d’assassinat d’un grand rabbin en le qualifiant de « défenseur des droits humains »…


Quand les députés GDR-Nupes invitent le terroriste Salah Hamouri condamné pour tentative d’assassinat d’un grand rabbin en le qualifiant de « défenseur des droits humains »…

Le terroriste Salah Hamouri est reçu en héros à l’Assemblée nationale par les députés d’extrême-gauche du groupe GDR-Nupes

Salah Hamouri qualifié par les députés GRD-Nupes de « défenseur des droits humains » est membre de l’organisation terroriste FPLP qui a ensanglanté la France et l’Europe. Il a reconnu avoir programmé l’attentat contre le Grand-Rabbin d’Israël. Il a été condamné et a purgé sa peine.

https://twitter.com/Meyer_Habib/status/1618166468612587523

Hamouri avait été emprisonné en Israël entre 2005 et 2011 pour participation à la tentative d’assassinat d’Ovadia Yossef, ancien grand rabbin d’Israël et fondateur du parti ultra-orthodoxe Shas, avant d’être libéré en 2011 dans le cadre d’un échange de 1 027 prisonniers ayant permis la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit.

Devenu lui-même avocat, il travaillait pour l’ONG Addammeer qui défend les prisonniers palestiniens. Cette ONG a été placée ces derniers mois, comme une poignée d’autres, sur la liste israélienne des organisations terroristes, par le ministre de la Défense, Benny Gantz.

Salah Hamouri a reconnu faire partie du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), organisation reconnue terroriste par Israël, le Canada ou encore l’Union européenne. En 2008, après trois ans de détention préventive, il est condamné par un tribunal militaire à sept ans de prison dans le cadre d’une procédure de plaider coupable, lui permettant d’éviter les 14 ans de réclusion qu’il encourrait. Il sera cependant libéré en 2011 avec 550 autres prisonniers lors d’un échange conclu entre l’Égypte et Israël, ayant permis la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit.

Libre, Salah Hamouri était toujours considéré comme terroriste aux yeux des autorités et de l’opinion israéliennes. En 2017, il était une nouvelle fois incarcéré, pour une durée de 13 mois cette fois. Au Times ofIsrael, le Shin Beth, le service de sécurité intérieur israélien, indiquait que le Franco-palestinien était « retourné travailler au sein de l’organisation terroriste du FPLP malgré les avertissements qu’il a reçus des forces de sécurité ».

L’organisation FPLP est sur la liste officielle des organisations terroristes d’Israël, des États-Unis, du Canada, de l’Australie , des pays de l’Union européenne et du Japon.

Le FPLP a cherché de nouveaux alliés et développé des contacts avec les islamistes chiites et des groupes liés à l’Iran. La relation entre le FPLP et la république islamique d’Iran a fluctué – elle s’est renforcée à la suite du départ du Hamas de l’Iran en raison de positions divergentes sur la Guerre civile syrienne. L’Iran a récompensé le FPLP pour sa position pro-Assad avec une augmentation de l’aide financière et militaire.

Des années 1960 jusqu’à la fin des années 2000, le FPLP a commis surtout des détournements d’avions et des attaques contre des avions pas forcément israéliens.

Attentats commis par le FPLP contre des civils depuis 2000 :
27 août 2001 — Assassinat de Meir Lixenberg, responsable de la sécurité de quatre colonies de Cisjordanie23.
18 octobre 2001 — Un commando du FPLP tue à Jérusalem le ministre israélien du Tourisme, Rehavam Zeevi, membre du parti Moledet, pour venger la mort de Abu Ali Mustafa. C’est le premier assassinat d’un ministre israélien par un groupe palestinien.
16 février 2002 – Attentat suicide dans une pizzeria à Karnei Shomron (trois morts et 30 blessés).
27 avril 2002 – Des terroristes du FPLP entrent dans des maisons du Kibboutz Adora et tirent à bout portant (quatre morts et sept blessés).
19 mai 2002 – Attentat suicide dans un marché à Netanya (trois morts et 59 blessés).
20 juin 2002 – Un homme rentre dans une maison à Itamar et tue un homme, ses trois enfants ainsi que leur voisin (cinq morts et deux autres enfants blessés).
24 avril 2003 – Attentat suicide devant la station de train de Kfar Saba (un mort et 13 blessés).
11 mai 2003 – Tir sur le conducteur d’une voiture près d’Ofra.
25 décembre 2003 – Attentat suicide à un arrêt de bus près de Petah Tikva (quatre morts et plus de 20 blessés).
27 février 2004 – Deux hommes sont tués par balles dans leur voiture sur la route Lahav-Ashkelon (deux morts).
1er novembre 2004 – Attentat suicide au marché Carmel à Tel Aviv (trois morts et plus de 30 blessés).
18 novembre 2014 – Massacre de la synagogue de Har Nof (quatre fidèles juifs et un policiers sont tués, sept civils sont blessés)24,25,26. Le FPLP dément être derrière cet attentat27.
29 juin 2015 – Attaque contre une voiture transportant des civils israéliens (quatre personnes sont blessées, dont une qui meurt le lendemain à l’hôpital)







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    122 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap