toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Conférence soutenue par l’Iran à Damas sur « la disparition d’Israël » : « Israël est une tumeur maligne qui sera éliminée grâce aux forces armées syriennes et à la résistance libanaise et palestinienne »


Conférence soutenue par l’Iran à Damas sur « la disparition d’Israël » : « Israël est une tumeur maligne qui sera éliminée grâce aux forces armées syriennes et à la résistance libanaise et palestinienne »

Une conférence qui s’est tenue récemment à Damas, en Syrie, a été consacrée au thème de la disparition d’Israël. Organisée par l’Institut international Al-Quds, qui est affilié au Hamas, [1] la conférence a réuni des membres éminents de cet institut et des représentants d’organisations et de factions palestiniennes en Syrie, comme Isma’il Al-Sindawi, le coordinateur du Jihad Islamique Palestinien (JIP) en Syrie. Étaient également présents des personnalités iraniennes et pro-iraniennes, comme Amin Shokravi, un représentant de l’ambassade d’Iran en Syrie, et Muhammad Al-Buhaisi, président de la Société d’amitié irano-palestinienne.

Les participants à la conférence ont déclaré qu’Israël était un phénomène temporaire et que la lutte contre lui conduirait finalement à son effondrement. La conférence principale, prononcée par le chercheur syrien Shadi Diab, a présenté des données prétendument indiquant qu’Israël est voué à disparaître, et a souligné l’importance de la résistance palestinienne dans la réalisation de cet objectif. Diab a appelé les Palestiniens à profiter du soutien de la Syrie et de l’Iran pour continuer la résistance.

Il convient de noter qu’il ne s’agit pas de la première conférence organisée par l’Institut international Al-Qods en Syrie ces dernières années avec la participation de représentants iraniens. [2] Des événements de ce type s’inscrivent dans le cadre des efforts visant à promouvoir l’agenda du régime iranien en Syrie, un régime qui place l’élimination d’Israël au cœur de son idéologie et soutient des organisations terroristes telles que le Hezbollah, le Hamas et le JIP en Syrie. afin d’atteindre ce but.

Président de la conférence : La fermeté du peuple palestinien est le facteur fondamental de l’élimination d’Israël

La conférence était présidée par Yousuf As’ad, membre du conseil exécutif de la branche syrienne de l’Institut Al-Quds, qui a également prononcé le discours d’ouverture. Il a déclaré : « L’occupation israélienne, qui représente le sionisme mondial, n’a pas les caractéristiques d’un État, et tout État qui n’a pas de telles caractéristiques est nécessairement temporaire… La fermeté des peuples palestinien et arabe est le facteur fondamental dans l’élimination de ‘ Israël », sur lequel [la survie] l’Occident a misé. Des générations qui croient en la cause palestinienne sont la condition la plus importante pour [réaliser] la disparition de cette entité oppressive. [3]

Chercheur syrien à la conférence : L’entité sioniste s’effondrera tôt ou tard ; Les Palestiniens devraient profiter de l’aide de la Syrie et de l’Iran pour l’éliminer de la région

Selon le quotidien d’État syrien Al-Thawra, la première conférence de la conférence, prononcée par le chercheur syrien Shadi Diab, a présenté des données indiquant la disparition inévitable d’Israël. Il a déclaré : « [Le premier] élément de données est le problème démographique auquel est confrontée l’entité [israélienne], et son incapacité à parvenir à l’harmonie parmi ses résidents [juifs], qui ont immigré [vers elle] de différentes parties du monde et ont des des identités, des cultures et des langues, des circonstances différentes et des objectifs très différents.Cette entité n’a jamais réussi à faire consensus entre ces secteurs, venus du monde entier, et cette disparité est évidente dans la lutte et la concurrence féroce qui prévalent actuellement dans le monde politique. l’arène et dans le gouvernement de cette entité, entre les différents secteurs politiques, ethniques et religieux, tels que les Ashkénazes,

« Les médias sionistes dissimulent ces luttes et désaccords et empêchent [la publication de] toute information à leur sujet à l’intérieur et à l’extérieur de l’entité [sioniste]. L’émigration des résidents de l’entité en temps de crise et de guerre est l’un des faits les plus marquants indiquant que ces résidents ne ressentent aucun sentiment d’appartenance à Israël et ne croient pas en son avenir, rien ne les retient là-bas si ce n’est leurs intérêts et leur style de vie luxueux, et lorsque ceux-ci disparaissent, ils quittent rapidement l’entité au profit de leur patrie d’origine ou de tout autre pays où ils peuvent réaliser leurs intérêts. » [4]

Diab a ajouté: « Cette entité souffre maintenant d’un problème dans ses relations avec le monde, car c’est une tumeur maligne en son sein. [Ses citoyens] sont une populace qui est venue de toutes les directions, de plus de 80 pays, pour acheter terre palestinienne, et ils gardent toujours leurs passeports [étrangers], craignant le moment d’effondrement soudain qui se produira [éventuellement] sur le sol palestinien. [L’entité] s’effondrera grâce à la résistance libanaise et palestinienne, et même avec l’aide de nos L’armée syrienne arabe. Elle s’effondrera tôt ou tard… » [5]

Les participants à la conférence (image : Facebook.com/qii.press, 30 novembre 2022)

Diab a ajouté : « La résistance palestinienne en cours contre l’occupation et l’entreprise sioniste, [menée] à l’intérieur de la Palestine occupée et dans son environnement arabe, est le principal facteur qui facilitera l’élimination de l’entité israélienne. La Syrie a adopté une position héroïque dans soutien de la résistance palestinienne, et c’est presque le seul [pays] régional à le faire, à part l’Iran, qui [de même] soutient la résistance face à ce plan de colonisation [sioniste] agressif…

« La résistance palestinienne doit s’unir, transcender les désaccords et tirer profit du soutien de la Syrie, de l’Iran et [d’autres] peuples épris de liberté dans la patrie arabe et dans le monde – afin de poursuivre la résistance et la confrontation avec l’occupation et pour s’opposer à son agression, ses ambitions expansionnistes et son racisme, comme principal moyen de déraciner cette entité étrangère de la Palestine et de la région… » [6]

Dans le débat qui a suivi la conférence de Diab, Khalaf Al-Muftah, le directeur de l’Institut international Al-Quds en Syrie, a déclaré que « le discours sur la fin de l’occupation n’est ni une prophétie ni un fantasme imaginaire. Il est basé sur des données [ concernant] l’étrange façon dont cette entité a émergé dans la région et s’en est emparée. Les sionistes n’ont pas réussi à amener [tous] les Juifs du monde sur cette terre, ni à en expulser ses habitants d’origine. à leur histoire et à leur héritage et a empêché l’ennemi sioniste de s’imposer comme un fait accompli dans la région arabe, car [l’ennemi] a fait face à toutes sortes de résistances : populaire, armée, idéologique et culturelle. » [7]

Khalaf Al-Muftah, directeur de l’Institut international Al-Quds en Syrie, s’exprimant lors de la conférence (image : Facebook.com/qii.press, 30 novembre 2022)

Président de la Société d’amitié irano-palestinienne : l’image redoutable qu’Israël a réussi à créer pour lui-même doit être brisée

Muhammad Al-Buhaisi, président de la Société d’amitié irano-palestinienne, a déclaré lors de la conférence : « Le pouvoir de l’entité oppressive [Israël] s’est effondré, et le secteur des colons [israéliens] a perdu confiance en la société [israélienne] Ce qu’il faut faire aujourd’hui, c’est briser la redoutable [image] qu’Israël s’est [créée et] a tenté de répandre dans la région. C’est la tâche actuelle du peuple palestinien et de la résistance courageuse, avec leurs partenaires dans le l’axe de la résistance. C’est le prélude à la promesse de l’au-delà [8] et à la mise de l’entité [sioniste] sur la voie de sa disparition. [9]

MEMRI

[1] L’Institut international Al-Quds a été fondé à Beyrouth en 2001 à la suite d’une conférence sur la défense de Jérusalem et de ses lieux saints à laquelle ont participé des centaines d’ecclésiastiques, d’intellectuels et de dirigeants du monde arabe et musulman. Basé à Beyrouth, l’institut possède des antennes dans plusieurs pays arabes, dont la Syrie, le Yémen, l’Iran, l’Algérie et le Qatar. Son conseil d’administration était dirigé par le chef spirituel des Frères musulmans, Yousuf Al-Qaradhawi, décédé récemment, et l’un des adjoints d’Al-Qaradhawi au conseil était le religieux iranien Ali Akbar Mohtashamipur, qui est considéré comme le cofondateur de la Hezbollah libanais. L’institut a été ajouté à la liste SDN du Trésor américain en 2012, au motif qu’il est contrôlé par le Hamas. Trésor.gov, 4 octobre 2012.

[2]  Voir par exemple,Al-Thawra(Syrie), 12 novembre 2020 ; sana.sy, 18 août 2020 ; alquds-city.com, 30 septembre 2019.
[3] Facebook.com/qii.press, 30 novembre 2022.
[4]   Al-Thawra(Syrie), 1er décembre 2022.
[5]  Facebook.com/qii.press, 30 novembre 2022.
[6]   Al-Thawra(Syrie), 1er décembre 2022.
[7]  Facebook.com/qii.press, 30 novembre 2022.
[8]  Les responsables du Hamas ont envisagé une guerre contre Israël appelée « la promesse de l’au-delà », impliquant les Palestiniens et d’autres pays et organisations arabes, qui ensemble élimineront Israël. Le nom trouve apparemment son origine dans le Coran 17:104 : « Et Nous avons dit par la suite aux Enfants d’Israël : » Habitez le pays. Dépêche spéciale du MEMRI n° 9575,« Conférence « La promesse de l’au-delà » parrainée par le Hamas pour la phase suivant la libération de la Palestine et la « disparition » d’Israël : nous devons faire la différence entre les Juifs qui doivent et ne doivent pas être tués, et empêcher un juif » Exode des cerveaux de la Palestine »,4 octobre 2021.
[9] Iranalyoum.com, 1er décembre 2022.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Conférence soutenue par l’Iran à Damas sur « la disparition d’Israël » : « Israël est une tumeur maligne qui sera éliminée grâce aux forces armées syriennes et à la résistance libanaise et palestinienne »

    1. LeClarvoyant

      Rien que ces menaces criminel contre Israël, devraient faire vomir à tous les représentés a ‘l’ONU. Si demain Israël décide d’éliminer l’Iran, ces propos pourraient disculper Israël d’agir en légitime défense!

    2. Tamara

      Que de la haine et toujours de la haine
      Vos mollahs ne sont pas des références ni pour les occidentaux ni pour les vrais Musulmans dignes .
      Ce régime ne survivra pas à l’intelligence de la population Iranienne.
      Et malgré le problème Démographique, du en grande partie à des Haineux comme vous.
      Israel saura se défendre avant que vous disiez “en avant”. La lâcheté de 1948 et des dates suivantes , de plusieurs pays contre le retour d’Israel pas armé, l’a prouvé

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    106 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap