toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron veut imposer plus de censure et plus de contrôle des populations : il qualifie de « gros problème » la gestion de Musk sur Twitter


Macron veut imposer plus de censure et plus de contrôle des populations : il qualifie de « gros problème » la gestion de Musk sur Twitter

Macron veut imposer la censure et la maîtrise des populations : il qualifie de « gros problème » la gestion de Musk sur Twitter

Twitter : Emmanuel Macron estime que la fin de la lutte contre la désinformation liée au Covid-19, décidée par Elon Musk, est « un gros problème »

Après la Commission européenne, le président français a lancé jeudi un avertissement au nouveau patron du réseau social demandant « plus de régulation » des contenus. M. Musk avait annoncé mardi la fin de la lutte contre « les informations trompeuses » liées à la pandémie.

Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci.
La reproduction totale ou partielle d’un article, sans l’autorisation écrite et préalable du Monde, est strictement interdite.
Pour plus d’informations, consultez nos conditions générales de vente.
Pour toute demande d’autorisation, contactez [email protected]
En tant qu’abonné, vous pouvez offrir jusqu’à cinq articles par mois à l’un de vos proches grâce à la fonctionnalité « Offrir un article ».

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/12/01/twitter-emmanuel-macron-estime-que-la-fin-de-la-lutte-contre-la-desinformation-liee-au-covid-19-decidee-par-elon-musk-est-un-gros-probleme_6152573_4408996.html

Alors que l’épidémie du Covid-19 connaît une recrudescence, la fin de la lutte contre la désinformation liée à la pandémie sur Twitter, décidée par le nouveau propriétaire du réseau social, Elon Musk, est un « gros problème », a estimé jeudi 1er décembre Emmanuel Macron.

Lors d’une interview à la chaîne américaine ABC, en marge de sa visite d’Etat aux Etats-Unis, le président français a déclaré : « Je pense que nous devons prendre le sujet à bras-le-corps, je suis en faveur de l’exact opposé, plus de régulation. Nous le faisons [en France] et nous le faisons au niveau européen. »

En s’emparant récemment de Twitter pour 44 milliards de dollars (42,5 milliards d’euros), l’homme d’affaires américain a entrepris de bouleverser la modération des contenus sur le réseau social. Parmi ces mesures, la fin à la lutte contre « les informations trompeuses sur le Covid-19 » depuis le 23 novembre, a annoncé l’entreprise mardi.

Le chef de l’Etat français a donc réagi jeudi en affirmant que la liberté d’expression « implique des responsabilités et des limites. Vous ne pouvez pas sortir et tenir des propos racistes ou antisémites, c’est un point qu’il m’importe de défendre ».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Macron veut imposer plus de censure et plus de contrôle des populations : il qualifie de « gros problème » la gestion de Musk sur Twitter

    1. JEAN PN

      « Macron veut imposer plus de censure et plus de contrôle des populations ». Il a raison, le peuple Français … pardon Le TROUPEAU de VEAUX FRANCAIS l’accepte !!!

    2. alauda

      Twitter vient de fermer le gros compte d’un influenceur rappeur qui faisait la promo d’Hitler.

      Après, j’ignore comment fonctionne le système « contenu pour adulte », vu que je n’ai pas de compte. Mais cela ne peut pas être pire que sur tick tock où ce type de contenu est accessible aux moins de 12 ans qui trichent sur leur âge.

      Pour le reste des contenus PMU, on n’empêchera jamais les gens de penser ce qu’ils pensent, ni de le dire à haute voix derrière le bar, ou de l’écrire sur rézosocios, chacun à son niveau.

      J’ai vu passer tellement de propos sur Twitter, de toutes sortes, avant Musk, surtout pendant la guerre en Syrie d’ailleurs, que ce réseau ne me semble pas, pour ce que j’en ai vu, avoir empiré depuis Musk. On ne sait pas trop ce qu’il a idée de faire avec Twitter, couplé avec ses autres domaines de prédilection. Mais s’il a choisi celui-là et pas un autre n’est pas un hasard. Twitter est d’abord un lieu de condensé de débat, même si parfois le débat tourne au pugilat, voire au harcèlement en meute. Twitter, par conséquent, est aussi un outil de renseignement, qui, couplé à d’autres outils donnent une cartographie assez précise de l’état de l’opinion entre « seigneurs et paysans » comme dit, non sans humour, Musk.

      Cette dernière raison n’est pas la moindre pour songer intuitivement que l’oiseau ne va pas casser son bec sur une porte fermée en UE comme ailleurs, demain.

    3. Franck DEBANNER

      Le drame, c’est qu’une majorité d’abrutis et de déchets antijuifs moins cons que les autres, ont réélu cette saleté.

      En deux ans et cinq élections, en majorité les Israéliens sont enfin revenus à la raison, malgré la propagande infecte de yimah chémom, les déchets propagandistes des merdia locaux.

      Mais hélas, ici nous sommes en francekipu, le pays que la majorité des électeurs veut détruire avant de le laisser aux déchets nazislamistes.

    4. Malcolm Ode

      «Nous le faisons [en France] et nous le faisons au niveau européen»! (Macron)

      C’est comme ça qu’il gagne ses élections et c’est comme ça qu’ils gagnent leurs élections. N’est-ce pas infiniment scandaleux de le savoir, de le dire et de le faire?

      Quand on pense que Trudeau, Macron et Merkel ont été réélus et pas Trump, on est en droit de se demander si la démocratie n’est pas un gadget de dictateurs pervers. Le peuple français s’est prononcé contre son adhésion à l’Europe…
      Techniquement, elle n’en fait pas partie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    190 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap