toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahu fait marche arrière et voit Ben-Gvir, l’aile la plus à droite, potentiel ministre du prochain gouvernement


Netanyahu fait marche arrière et voit Ben-Gvir, l’aile la plus à droite, potentiel ministre du prochain gouvernement

Avant les élections de 2021, Benjamin Netanyahu a insisté sur le fait que le député Itamar Ben-Gvir n’était « pas apte » à servir dans le cabinet

Par Benjamin Weizmann pour Europe Israel

Inversant le cap dans la dernière ligne droite de la campagne électorale israélienne, le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que le député du sionisme religieux Itamar Ben-Gvir « peut certainement » être ministre, si le bloc de droite forme un nouveau gouvernement.

Avant les élections israéliennes de mars 2021, Netanyahu a déclaré que Ben-Gvir n’était « pas apte » à siéger au cabinet ou à présider une commission de la Knesset.

Netanyahu s’exprimait lors d’une conférence organisée par la chaîne israélienne Channel 14 dimanche soir, où on lui a demandé de but en blanc si Ben-Gvir pouvait être ministre dans le cabinet de Netanyahu.

«Il le peut certainement; tout le monde peut le faire », a déclaré Netanyahu. « Il le sera, et quiconque est élu du sionisme religieux [parti peut servir comme ministre]. Mais je suppose que [Ben Gvir] sera élu, et c’est tout à fait clair.

Ben-Gvir, un politicien de droite qui a suscité la controverse en raison de ses politiques résolument nationalistes, a longtemps été l’objet de mépris de la part des partis de gauche et centristes.

Ben-Gvir est le numéro deux du parti Sionisme religieux et dirige sa faction kahaniste* Otzma Yehudit. Les sondages d’opinion publique indiquent que le sionisme religieux pourrait presque doubler son nombre de sièges à la Knesset, passant de six à 13.

DES DIZAINES DE MILLIERS DE PERSONNES SOUTIENNENT LES EFFORTS POUR EMPÊCHER LE PARTI DE LAPID DE CENSURER UNE CHAÎNE D’INFORMATION DE DROITE
En août, Netanyahu a négocié un accord pour qu’Otzma Yehudit fusionne sa liste avec le sionisme religieux, le député Betzalel Smotrich étant le chef du parti.

Malgré les propos de Netanyahu, le chef de l’opposition a tenu à ne pas se faire photographier avec Ben-Gvir . Lors d’un récent événement de vacances à Kfar Chabad, Netanyahu a refusé de se tenir sur la même scène que le député du sionisme religieux.

Israël organise sa cinquième élection en quatre ans le 1er novembre.

———————————————————————————————————

*Un Kahaniste est un politicien ou militant adepte des idées du Rabin, essayiste et homme politique Meir Kahana, un homme charismatique et radical.
Le kahanisme est une idéologie considérée comme raciste par « les progressistes », mais souverainiste pour des israeliens juifs.

Kahana pronostiquait dès les années 80 concernant l’avenir d’Israel :
– une augmentation de la démographie arabe donnant des sièges à la Knesset aux partis islamistes
– une impossibilité de signer des accords de paix avec les palestiniens puisqu’ils ne sont créés que pour détruire israel

Meir Kahana plaidait  :
– pour un transfert des arabes d’Israel vers la Jordanie en offrant une compensation et si la compensation est refusée, une expulsion manu militari (qu’il appelait la 5 eme colonne)





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Netanyahu fait marche arrière et voit Ben-Gvir, l’aile la plus à droite, potentiel ministre du prochain gouvernement

    1. May.b

      Article anti-droite israélienne et démocratique.
      Relevé une opinion comme une critique rabaissant et excluant Ben-Gvir d’un poste de ministre? Est-ce uniquement pour fait le jeu de la gauche, qui elle peut faire impunément faire alliance avec tous les ennemis qui souhaitant la disparition pure et simple de l’État d’Israël ?
      Qui juge et décide des limites du raisonnable permis ou de l’intolérable dans la liberté d’expression?
      Les seuls dirigeants qui agissent ainsi et désirent un peuple uniforme et malléable à souhait, ont été et seront toujours des dictateurs de la pensée et de l’individu!

    2. LeClairvoyant

      Petite analyse d’une réalité qui fait du mal
      Les magouilles de la gauche en Israël etc (qui est très minoritaire), fait en sorte de diviser la droite, la découpant en morceaux sur tout son spectre. Tandis que la gauche se sent libre de s’associer sur tout son spectre; plus les dissidents de la droite, plus l’ultra gauche, plus les ennemis de la nation soient juifs ou palestiniens islamistes, et ont joue au ramassis, pour faire tomber Netanyahu. puis se précipitent pour signer un accord avec le Liban qui brade les intérêts d’Israël sur le Gisement gazier de Qana que diminue aussi les eaux territoriales israéliennes, sans rien résoudre des autres contentieux. C’est une Défaite face à Biden, Macron et Michel Aoun, qu’en Israël osent présenter avec un grand sourire comme une Victoire. (c’est du mauvais théâtre). Il faudrait annuler cette signature au prochain gouvernement .

    3. LeClairvoyant

      Bibi peut se tromper, car Ben-Gvir est p)lus présentable que les Partis islamistes et la gauche. Car à Bibi lui faut des alliés pour faire face à une coalition de gauche, qui porte dans sa besace des ennemis d’Israël qui ont écrit sur sa charte, comme priorité, la destruction d’Israël. Et c’est Inacceptable!!

    4. LeClairvoyant

      Ces accords désastreux pour Israël avec le Liban; Bibi ne les aurait pas signé, car lui n’est pas la marionnette de Macron, Biden et Michel Aun,.La preuve!.
      Puis, je suis étonné que les médias et la gauche diabolisent l’extrême droite qui ne fait pas d’attentats. Mais les opposants de Netanyahu que portent dans sa « besace’ les amis des terroristes, les médias ne les diabolisent pas. Au contraire!!! .Mais si tout se passe bien, vont être punis par D et les urnes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    73 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap