toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sabordage du nucléaire: Macron ment, il est 100% responsable. Il a fermé Fessenheim qui avait été entièrement rénovée, programmé la fermeture de 14 autres réacteurs en 2018, il refuse de sortir du tarif européen


Sabordage du nucléaire: Macron ment, il est 100% responsable. Il a fermé Fessenheim qui avait été entièrement rénovée, programmé la fermeture de 14 autres réacteurs en 2018, il refuse de sortir du tarif européen

Macron saborde la filière nucléaire, principal atout de nos entreprises, alors que 75% des citoyens  sont favorables à cette énergie. Il détruit tout ce qu’il touche.

C’est un grand classique, Macron n’est jamais responsable des désastres qu’il provoque. Le scandale du démantèlement d’Alstom ? Il n’était soi-disant qu’un simple collaborateur, alors qu’il a suivi la vente d’Alstom Power à Général Electric de A à Z.

https://solidariteetprogres.fr/actualites-001/affaire-alstom-macron-ne-savait-rien.html

Il a beau nier et tenir un discours agressif à l’encontre des dirigeants d’EDF, tout démontre qu’il est le principal responsable de la situation catastrophique que connaît la France en matière d’approvisionnement énergétique. Son bilan se résume en trois points :

  • Il a fermé Fessenheim avant même la mise en service de l’EPR de Flamanville
  • Il a programmé dès 2018 la fermeture de 14 réacteurs d’ici 2035
  • Il a évoqué la possible construction de 6 nouveaux EPR, mais sans fixer de calendrier.

« EDF a proposé au gouvernement d’étudier la mise à l’arrêt de paires de réacteurs sur les sites de Blayais, Bugey, Chinon, Cruas, Dampierre, Gravelines et Tricastin. »

A ce jour, alors que 32 réacteurs sur 56 sont à l’arrêt, le plan de fermeture de 12 réacteurs supplémentaires après Fessenheim est toujours d’actualité, tandis que la décision de lancer la construction de 6 EPR est en suspens.

https://www.lemondedelenergie.com/lancement-debat-public-sur-construction-six-nouveaux-reacteurs-nucleaires-epr/2022/09/08/

Moyennant quoi, la filière nucléaire est laissée à l’abandon depuis des années, mettant fin aux embauches et à la formation des ingénieurs atomistes et des techniciens du nucléaire. On manque d’ingénieurs, mais aussi de chaudronniers, de mécaniciens, de soudeurs, de tuyauteurs, d’électriciens. Il faut trois ans pour former ces spécialistes du nucléaire.

Et certaines spécialités, soumises aux fortes radiations, ne peuvent intervenir sur les travaux sensibles que sur un temps très court, ce qui exige une main-d’oeuvre abondante.

Si le chantier de Flamanville a pris dix ans de retard, avec un quadruplement des prix, c’est parce que l’Etat a délaissé une filière d’excellence à des fins purement électoralistes, en courtisant les Verts. Le savoir-faire a été perdu. Tout est à reconstruire et il faudra des années pour y parvenir, à condition qu’il y ait la volonté politique, ce qui est loin d’être acquis, tant Macron louvoie sur ce dossier.

« Macron a anéanti notre indépendance énergétique. C’est lui qui annonçait en 2018 la fermeture de 14 réacteurs nucléaires, dont ceux de Fessenheim dès 2020″, a souligné Eric Ciotti. 

« Aujourd’hui, on organise le rationnement énergétique après avoir planifié la pénurie pour faire plaisir aux écologistes », a quant à lui réagi le chroniqueur Laurent Alexandre.

La France, premier pays exportateur européen d’électricité est devenue cet été importatrice, à des prix d’achat démentiels. Lisez bien ce que dit un analyste financier anglais :

« Si la France avait poursuivi normalement le développement de son secteur nucléaire, elle serait aujourd’hui l’équivalent de l’Arabie saoudite en Europe, grâce à ses exportations d’électricité ».

C’est dire combien la gestion de Macron est criminelle. Nous importons de l’électricité à 625 euros le mégawattheure et la production est au plus bas depuis 30 ans !

Il n’y a rien à attendre d’un président immature, qui voulait liquider notre nucléaire militaire  « qui ne servait à rien », sans comprendre que l’arme atomique assure notre sécurité et notre indépendance, et nous donne un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU avec droit de veto.

Il faut vraiment être incompétent et ignare pour sortir une telle énormité. Et ce monsieur est devenu chef des armées !!

https://lalettrepatriote.com/lorsque-macron-voulait-supprimer-la-force-de-dissuasion-nucleaire-francaise/

Il y a 32 réacteurs arrêtés sur 56, dont 12 pour corrosion. Comble de l’ironie, les deux réacteurs de Fessenheim ne présentaient aucun signe de corrosion.

A contre-courant de l’opinion publique, Macron a délaissé la filière nucléaire alors que les Français se convertissent à l’atome sans état d’âme. Sondage pour le JDD :

75% des sondés se disent favorables au nucléaire et même 53% chez les Verts !!

81% jugent le nucléaire indispensable pour notre indépendance

67% jugent cette énergie bon marché

63% pensent que c’est une énergie d’avenir

71% jugent le nucléaire fiable, mais 62% pensent qu’il peut être dangereux

50% estiment que c’est une énergie propre, alors que le nucléaire n’émet pas de CO2

55% pensent que la fermeture de Fessenheim est une erreur

65% sont favorables à la construction de nouveaux réacteurs

Tous ces chiffres favorables au nucléaire sont en nette augmentation. Il y a fort à parier que la pénurie qui s’annonce et les coupures de courant potentielles à venir, vont redorer le blason de la filière.

Il est donc temps que le pouvoir politique cesse de louvoyer et relance une filière d’excellence qui fit notre force durant des décennies, après le choc pétrolier de 1973.

Jacques Guillemain

(source JDD)

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Sabordage du nucléaire: Macron ment, il est 100% responsable. Il a fermé Fessenheim qui avait été entièrement rénovée, programmé la fermeture de 14 autres réacteurs en 2018, il refuse de sortir du tarif européen

    1. Alain

      « Malheur à la ville dont le Prince est un enfant. » L’Ecclésiaste (Qohélet)
      Quant à l’opinion des sondés…

    2. Malcolm Ode

      Européaniste pathologique et mondialiste égocentré, mais surtout nihiliste.

      «L’Union Européenne» est la réunion d’États de droits en un État totalitaire dans lequel le plus démentiel gagne. On a un DANGEREUX champion! Mais la compétition est féroce à Bruxelles, envahi par d’autres innombrables démentiels importés eux, pour faire bonnes mesures.

    3. Jean-Francois Morf

      Des milliers de « traders salariés » auraient spéculé sur les valeurs futures des GWh, en achetant et revendant plus cher des contrats d’énergies futures. Les pertes (et les gains) se chiffreraient en trillions d’Euros. EDF doit racheter 10 à 20 fois plus cher l’énergie que l’EU lui avait ordonné de revendre « à prix coûtant » à ses concurrents. Voilà ce qui arrive quand on « libéralise » le marché. Que disait déjà Monsieur Blocher à propos de l’Europe?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    343 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap