toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rapport de l’IGAS contre le Pr Raoult : Hélène Strohl, ex-inspectrice générale de l’IGAS, « Dans ce rapport, il n’y a rien sur les résultats ! C’est un instruction à charge. Ils ont été commandités par Véran » et Macron… (Vidéo)


Rapport de l’IGAS contre le Pr Raoult : Hélène Strohl, ex-inspectrice générale de l’IGAS, « Dans ce rapport, il n’y a rien sur les résultats ! C’est un instruction à charge. Ils ont été commandités par Véran » et Macron…  (Vidéo)

Rapport de l’IGAS contre le Pr Raoult : Hélène Strohl, ex-inspectrice générale de l’IGAS, « Dans ce rapport, il n’y a rien sur les résultats ! C’est un instruction à charge. Ils ont été commandités par Véran »


Durant la crise du Covid, l’IHU de Marseille, sous la gestion du professeur Didier Raoult, a été fortement mis en lumière. L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), vient de publier un rapport sur la gestion de cet IHU durant la crise sanitaire du Covid-19. Pour en parler, Hélène Strohl, philosophe, ancienne inspectrice de l’Inspection générale des affaires sociales, est l’invitée d’André Bercoff sur Sud Radio.

L’IHU de Marseille de nouveau sous les feux de la rampe. L’Inspection générale des affaires sociales a rendu récemment un rapport portant sur la gestion de cet institut, sous la direction du professeur Didier Raoult, durant la crise sanitaire du Covid-19. Beaucoup de bruit pour pas grand chose, pour Hélène Strohl, ancienne inspectrice de l’IGAS.

L’IGAS n’a pas transmis le dossier au procureur

« Quand on fait un rapport de l’IGAS et que l’on est face à des faits pénalement répréhensibles, c’est l’inspecteur lui-même qui applique l’article 40 et qui transmet au procureur. Les trois inspecteurs de l’IGAS ne l’ont pas fait eux-mêmes. Ils n’avaient pas de quoi transmettre au procureur. Ce sont les ministres qui l’ont fait. Il n’y a pas dans le rapport d’éléments susceptibles d’être qualifiés pénalement », explique Hélène Strohl, ancienne inspectrice de l’Inspection générale des affaires sociales, sur Sud Radio.

Cette dernière rappelle le fonctionnement de l’IGAS, notamment sur la production de rapports. « Il existe une série de filtres au sein de l’IGAS pour que les rapports soient de qualité. On n’avance rien sans le prouver. Et une fois que c’est fait, le rapport est rendu public », avance-t-elle sur Sud Radio, dénonçant dans ce cas précis une inspection aux ordres. C’est d’ailleurs le propos émis dans une récente tribune qu’Hélène Strohl a publiée.

Face à Didier Raoult, « une inspection aux ordres »

« Ce n’est pas un simple contrôle ou audit de l’établissement dans lequel on aurait pris les différentes fonctions : le management, l’organisation, l’enseignement, les publications, les soins, etc. C’est un rapport dans lequel il n’y a rien sur les résultats. Tout le long du Covid, ils ont communiqué, ils ont donné des statistiques en quantité. La seule chose à faire, c’était de prouver que ces chiffres étaient faux, ou d’en tenir compte. L’IHU de Marseille a le taux de mortalité le plus faible avec une autre clinique », précise Hélène Strohl.

« L’essentiel des choses factuelles qui leur sont reprochées ne sont pas très graves. Quant à ce qui est grave et qui leur est reproché, cela n’est pas prouvé », lance l’ancienne inspectrice de l’IGAS, qui rue définitivement dans les brancards de son ancienne maison. Didier Raoult est-il victime d’un syndrome de Faust, ou bien plutôt d’une chasse aux sorcières ? Hélène Strohl a une petite idée.

Source Sud Radio

Le professeur Didier Raoult répond aux journalistes macroniens de BFMTV

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Rapport de l’IGAS contre le Pr Raoult : Hélène Strohl, ex-inspectrice générale de l’IGAS, « Dans ce rapport, il n’y a rien sur les résultats ! C’est un instruction à charge. Ils ont été commandités par Véran » et Macron… (Vidéo)

    1. LeClairvoyant

      Il y a de l’acharnement contre le Professeur Raoul Didier. Cet homme a bien fait son travail quand en France et ailleurs laissaient mourir les gens faute d’un traitement efficace. Il faut comparer les statistiques, avec les autres hôpitaux, personne ne donne de mieux résultats que lui, pour une longue période, car s’ils auraient eu, ils les auraient affichés. Alors sont ceux qui n’ont pas utilisé de la hydrochloroquine qui seraient coupables de milliers de décès de trop du covic 19..

    2. alauda

      Raoult a réussi le tour de force de vulgariser ses pratiques, ses réflexions & ses vues sur la complexité de la situation, sans jamais faire vibrer la corde sensible de l’anxiété dont tant d’autres ont abusé. Il a fait honneur à la médecine française, d’une certaine manière traditionnelle, la médecine qui pare au plus pressé, qui conserve sa part d’empirisme et d’adaptation, contre vents et marées, quitte à irriter les tenants du dernier bréviaire scientifique à la mode exacte (prétendument), bréviaire du reste truffé d’approximations et d’erreurs d’appréciation.

      Ses résultats n’ayant pas démérité, au bout du compte, on peut souhaiter que ses successeurs prennent un peu du bon grain qu’il a semé.

    3. alauda

      Pépite neuronale taillée dans la mine de Twitter :
      https://twitter.com/Julien67753394/status/1575581370608279558

      Mes conclusions sont confirmées, oui.

      Mais à quoi bon faire appel à des experts américains en manipulation mentale de masse quand il suffisait de relire Knock et d’étendre l’expérience appliquée par le personnage fictif sur un seul canton à tout le pays, en l’adaptant à la situation ? Encore un poste de dépense inutile, prélevé dans le quoi-qu’il-en-coûte par manque d’imagination et de culture générale littéraire, sauf exception…, dans le milieu médical actuel.

      Combien de médecins ont entendu ne serait que parler de l’affaire frauduleuse du Lancet ? Ce parfait exemple de manipulation de masse, dans leur propre milieu !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    178 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap