toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Premier ministre provisoire Lapid va trahir Israël et proposer de créer l’Etat de Palestine dans son discours à l’ONU


Le Premier ministre provisoire Lapid va trahir Israël et proposer de créer l’Etat de Palestine dans son discours à l’ONU

Lapid devrait annoncer son soutien à la création d’un Etat palestinien lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies jeudi, a déclaré une source proche du Premier ministre.

Le Premier ministre israélien Yair Lapid, dans son discours à l’Assemblée générale des Nations unies jeudi, exprimera son soutien à une « solution » à deux États – solution qui n’en est pas pour les Arabes, qui l’ont clairement dit et redit – pour le conflit israélo-arabe, ont déclaré de hauts responsables israéliens, ignorant qu’il ne s’agit pas d’un conflit territorial mais religieux et suprémaciste.

Pourquoi cela est important : Ce sera la première fois que Lapid, en tant que Premier ministre, soutiendra publiquement une solution à deux États.

Lapid indiquera clairement que la création de l’État de Palestine doit s’accompagner d’accords de sécurité pour Israël. Autrement dit, l’Etat sera créé de manière irréversible, et la sécurité sera à assurer dans le temps, comme maintenant. Qu’aura gagné Israël ? Rien. Pourquoi Israël ferait-il ce cadeau en ne recevant rien en échange ? Il n’y a aucune autre raison que l’idéologie qui aveugle.

Ce sera la première fois depuis 2017 qu’un Premier ministre israélien exprime publiquement son soutien à une solution à deux États.

L’ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé son soutien à la solution à deux États dans un discours prononcé en mai 2009. Il a répété son soutien à plusieurs reprises, notamment à l’ONU, mais a fait marche arrière et n’a pas exprimé de soutien clair à un État arabe après l’entrée en fonction de l’ancien président Trump en 2017.

Hypocrisie et tromperie de Lapid

Un responsable israélien a déclaré que Lapid a décidé d’exprimer sa position sur la solution à deux États avant les élections du 1er novembre parce qu’il estime que cela fait « partie de l’honnêteté qui est nécessaire de la part des politiciens … pour dire ce qu’ils défendent et où le pays doit aller. »

C’est une tromperie :

  1. Si Lapid voulait exprimer sa position avant les élections – ce qui est tout en son honneur – il avait largement le temps de le faire après l’Assemblée générale de l’ONU et avant les élections de novembre : il lui reste près d’un mois et demi.
  2. Si Lapid veut parler aux citoyens Israéliens, ce n’est pas devant l’ONU qu’il doit le faire, mais à la télévision israélienne.
  3. En s’adressant à l’ONU, Lapid n’exprime pas seulement sa position, il l’impose au monde, aux Israéliens. Il prend le peuple israélien en otage, parle en son nom sans en avoir obtenu l’accord, et place le peuple israélien dans la situation du fait accompli.

Lapid n’a pas prévu pour le moment de rencontrer Mahmoud Abbas et il ne voit pas de reprise des pourparlers de paix dans un avenir proche.

« Si Lapid pensait que rencontrer Abbas serait efficace en ce moment, il l’aurait fait », a déclaré le responsable israélien.

Je ne sais pas dans quel monde virtuel vivent ces gens-là, mais des pourparlers de paix, il y en a eu, ils se ressemblaient tous, ils ont tous fini de la même manière, et ce ne sont pas des pourparlers, mais des conditions non négociables – et inacceptables parce que suicidaires pour l’Etat d’Israël – formulées par les Arabes, et des pressions internationales exclusivement contre Israël.

Les Arabes de l’Autorité palestinienne ne veulent pas de solution à deux Etats mais un Etat de Palestine et pas d’Etat d’Israël. Le concept occidental de « solution » ne correspond pas à la culture et la mentalité arabe.

Souvenons-nous que le traité de paix signé avec l’Egypte, pourtant ancien et stable, avait été remise en cause par le président Morsi, qui l’aurait déchiré s’il était resté au pouvoir. Si cet accord là n’est pas sûr, je vous laisse imaginer à quoi ressemblerait celui signé avec les terroristes de l’Autorité palestinienne – qui en attendant auraient obtenu la création de leur Etat. Et je ne parle même pas du Hamas et du Jihad islamique, qui ne poseront jamais les armes, et Lapid le sait.

© Jean-Patrick Grumberg pour Israël 24/7.org

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le Premier ministre provisoire Lapid va trahir Israël et proposer de créer l’Etat de Palestine dans son discours à l’ONU

    1. LeClairvoyant

      Ce qui était vrai ou possible hier, ne l’est pas aujourd’hui; 2 état en 26 000 Km² avec les milliers de km de Frontières, tout autour et en plein cœur d’Israël n’est pas viable ni possible. La portée des canons, drones, etc fournis par l’Iran aux palestiniens et autres ennemis d’Israël, le toucheraient partout et en quelques heures, on ne parlerai d’Israël qu’au passé. Lapid Dilapide le crédit, le potentiel militaire et des territoires indispensables à sa sécurité, pour renforcer les ennemis, Lapide s’affiche avec des politiciens ennemis ou pas fiables pour Israël. Bibi est le politicien N° 1 d’Israël,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    149 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap