toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Insécurité à Nantes : une femme de 40 ans victime d’un viol collectif en pleine rue par trois migrants clandestins soudanais, alors qu’elle rentrait chez elle. Un “rassemblement contre l’insécurité” samedi


Insécurité à Nantes : une femme de 40 ans victime d’un viol collectif en pleine rue par trois migrants clandestins soudanais, alors qu’elle rentrait chez elle. Un “rassemblement contre l’insécurité” samedi

Trois migrants clandestins de nationalité soudanaise ont été interpellés. Un «rassemblement citoyen contre l’insécurité» aura lieu samedi.

Au pied du Grand Éléphant et des machines de l’Île de Nantes, familles et touristes flânent en ce dimanche matin, profitant de la douceur de l’automne. À peine 24 heures plus tôt, des faits d’une rare violence se sont pourtant produits dans ce haut lieu culturel de l’ancienne Cité des ducs de Bretagne. Samedi, vers 5 heures du matin, une femme de 40 ans rentre chez elle à pied après avoir passé la soirée chez des amis. Elle est importunée par deux ou trois jeunes hommes – ce point reste à déterminer – lui réclamant de l’argent et son téléphone. Après son refus, elle se voit asséner un coup de poing qui la projette au sol. Les individus lui subtilisent son portable et la poussent dans un bosquet. Elle aurait ensuite subi un acte de pénétration par l’un des agresseurs, après s’être fait arracher ses vêtements.

Selon une source proche du dossier à CNEWS, les policiers ont rapidement retrouvé trois hommes correspondant aux descriptions de la victime. Il s’agirait de trois Soudanais, en situation régulière, âgés de 27 ans pour deux d’entre eux et de 41 ans. 

Lors de l’interpellation, un policier a reçu un coup de tête et 5 points de suture lui ont été posés.

CNews


Après une mise à jour, le média « France Bleu », retire l’origine des violeurs de leur article

La première version de l’article de France Bleu mentionnait des hommes « d’origine soudanaise en situation irrégulière », cela a été retiré après la mise à jour de l’article :

France Bleu – 24 septembre 2022

► France Bleu via Archive.org (première version de l’article sous le code 1664012978)

► France Bleu (version actuelle de l’article sous le même code 1664012978)

(Merci à Délinquance en Bretagne)


24/09/2022

Le drame s’est produit très tôt ce samedi matin. Les agresseurs lui ont d’abord volé son téléphone portable avant de la violer à plusieurs reprises.

Une jeune femme a été victime d’un viol collectif à Nantes. Cela s’est produit très tôt ce samedi matin au niveau des Machines de l’île. Trois hommes d’origine soudanaise en situation irrégulière s’approchent d’elle. La voyant seule, ils s’emparent de son téléphone portable, puis la violent à plusieurs reprises. Quand la police arrive sur place, vers 6 heures du matin, les trois hommes prennent la fuite avant d’être arrêtés par les forces de l’ordre. Ils sont actuellement placés en garde à vue.

(…) Le Figaro

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    190 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap