toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Avec 130 000 adhérents, les militants de Reconquête! restent toujours aussi fans d’Éric Zemmour


Avec 130 000 adhérents, les militants de Reconquête! restent toujours aussi fans d’Éric Zemmour

Les 130 000 adhérents du mouvement ont été interrogés sur les échecs électoraux et l’avenir de leur parti. Nous en dévoilons les résultats.

Ils ont été amassés, décortiqués, analysés et interprétés. Encore sonné par sa double défaite à l’élection présidentielle et aux législatives de juin, le parti d’Éric Zemmour, Reconquête !, a décidé, au creux de l’été, le 7 juillet, de questionner ses quelque 129 000 adhérents sur les leçons qu’ils tiraient de la séquence électorale passée. Comme sur les routes que doit emprunter la jeune formation nationaliste ces prochaines années. 50 000 d’entre eux ont pris le temps de répondre, en ligne, aux 15 pages de questionnaire établies sur Google Form, et dont Le Point a pu consulter en exclusivité les résultats.

Loin d’être représentatives des Français, ni même des 2,5 millions d’électeurs réunis par Éric Zemmour au premier tour de la présidentielle, ces réponses sont l’expression du cœur de ses militants le plus acquis à sa cause.

«Intelligent », « cultivé », « courageux »…

Sans surprise donc, les adhérents de Reconquête ! y brossent un portrait hagiographique de leur champion. Plus de 94 % d’entre eux trouvent Éric Zemmour « intelligent », une même proportion le dit « cultivé » quand 93 % le voient « courageux ». Point trop n’en faut cependant, ils ne sont qu’un quart à le trouver « héroïque ». 43 % le trouvent drôle, quand seulement 18 % le pensent « radical » ou 7 % « dur ». Pour comparaison, selon un sondage Ifop de février 2022 – avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie –, 30 % des Français trouvaient Éric Zemmour « compétent », 27 % « sympathique » et 49 % « inquiétant ».

L’attachement au candidat à l’élection présidentielle semble rester intact chez ses troupes, malgré ses déconvenues électorales. Au point que 54 % d’entre eux se disent aujourd’hui « zemmouriste » avant de se dire de « droite ». Et ce, quand bien même 90 % des répondants assurent avoir voté pour un candidat classé à droite de l’échiquier politique – LR, DLF ou RN – au premier tour de l’élection présidentielle de 2017. Chiffre notable, 60 % déclarent n’avoir jamais adhéré à un mouvement politique auparavant et 84 % assurent n’avoir jamais envisagé de quitter Reconquête !.

Autant de résultats que l’équipe rapprochée de l’essayiste ne manque pas de surligner en interne. Alors que fleurissent déjà des ambitions chez les vice-présidents du mouvement – Marion Maréchal, Guillaume Peltier et Nicolas Bay – de mener, en tant que tête de liste, le prochain rendez-vous électoral des européennes, en 2024, d’aucuns aiment à rappeler qui est le leader. Un fidèle appuie ainsi sur les 72 % de sondés déclarant avoir adhéré à Reconquête ! pour « montrer à Éric Zemmour qu'(ils) le (soutiennent) ». Comme les 87 % qui classent parmi « les points forts » de la campagne présidentielle « la personnalité d’Éric Zemmour ». Loin devant « son équipe » (53 %). Très loin devant « ses alliés » (22 %).

Des polémiques jugées « injustes »

La ligne idéologique suivie par Éric Zemmour est, elle aussi sans surprise, ovationnée. À la question de savoir quel est, pour eux, le « sujet prioritaire », 36 % désignent le « grand remplacement », 28 % « l’immigration », 11,2 % la « sécurité » et 9,7 % « l’identité ». Soit un total de 85 % si on additionne ces seuls thèmes. Ainsi, 90 % plaident pour que la création d’un ministère de la « remigration » reste dans le programme du parti. 53 % des adhérents ont désigné l’« école », comme « autre sujet dont Éric Zemmour doit s’emparer ». C’est sur la base de ce questionnaire que le jeune mouvement a lancé sa nouvelle campagne de rentrée baptisée « Protégeons nos enfants ».

Le principal « point faible » de la séquence, aux yeux des adhérents, est… « la faiblesse de l’ancrage territorial ». Les faibles scores des législatives comme les rivalités de cadres locaux au sein des fédérations ont laissé des traces. Les réponses de ces militants n’aideront cependant en rien Éric Zemmour à se soumettre à quelque exercice critique que ce soit. Interrogés sur les différentes polémiques qui ont émaillé sa campagne, ils sont une écrasante majorité à les trouver plus « injustes » les unes que les autres. Comme celle sur l’interdiction de prénoms d’origine étrangère (75,5 %). Ou celle sur les réfugiés ukrainiens (71 %). Seul le doigt d’honneur tendu à une opposante à Marseille a, pour 51,3 % des adhérents, suscité une polémique « méritée ». Une subjectivité toute militante : seuls 11,80 % jugent le résultat de leur champion à la présidentielle « mitigé », quand 8,9 % y voient un « échec cuisant ».

Le Point

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Avec 130 000 adhérents, les militants de Reconquête! restent toujours aussi fans d’Éric Zemmour

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    515 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap