toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

UN Watch dévoile comment l’Autorité palestinienne torture les militants des droits humains, les femmes, les LGBTQ+, les opposants politiques, les soi-disant «collaborateurs»… pas un mot de la NUPES


UN Watch dévoile comment l’Autorité palestinienne torture les militants des droits humains, les femmes, les LGBTQ+, les opposants politiques, les soi-disant «collaborateurs»… pas un mot de la NUPES

GENÈVE, 15 juillet 2022 — UN Watch, une organisation indépendante de défense des droits humains basée à Genève, dénonce la pratique routinière de la torture par l’Autorité palestinienne et le Hamas sur les militants des droits humains, les femmes, les personnes LGBTQ+, les opposants politiques, les soi-disant « collaborateurs », et les Palestiniens qui vendent leurs terres à des Juifs.

L’organisation de défense des droits humains UN Watch émet ses critiques dans un nouveau rapport qui a été remis au Comité contre la torture de l’ONU, qui se réunira la semaine prochaine pendant 2 jours, les 19 et 20 juillet, afin d’examiner la façon dont les Palestiniens se conforment à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Le panel de l’ONU a publié notre rapport sur son site web.

« Les preuves continuent à s’accumuler d’un usage très répandu de la torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants contre les personnes détenues par les Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza, » a déclaré Hillel Neuer, le directeur exécutif de UN Watch.

Des délégués de UN Watch présenteront le rapport au Comité composé de 10 personnes, au cours d’un briefing qui se tiendra à huis clos le 18 juillet, soit un jour avant que les experts ne se réunissent afin d’interroger longuement l’Autorité palestinienne – pour la première depuis que celle-ci a ratifié le traité en 2014.

Alors que tout le monde s’attend à ce que l’Autorité palestinienne essaie de vendre le mensonge selon lequel elle aurait tenu ses promesses, UN Watch affirme au contraire que la réponse de 67 pages rédigée par l’AP – et soumise au Comité avec 4 ans de retard – cherche à absoudre les Palestiniens de leur responsabilité conventionnelle à l’égard du traité contre la torture. Car justement, l’Autorité palestinienne dans sa réponse pointe Israël du doigt, et cherche à détourner l’attention de son propre historique en matière de torture, qui est pourtant le sujet qui doit être examiné par l’ONU

Selon Dina Rovner, la conseillère juridique de UN Watch, la réponse des Palestiniens « ne contient aucune donnée sur l’ampleur de la pratique de la torture par l’Autorité palestinienne et le Hamas, ni aucune mesure mise en place pour empêcher le recours à la torture pendant les interrogatoires, et n’offre aucune information sur les cas individuels de torture, de justice réparatrice pour les victimes, ou d’actions réalisées afin de s’attaquer aux causes sous-jacentes de ces violations. »

Torture des LGBTQ+

Selon le rapport de UN Watch, les personnes LGBTQ+ vivant sous le contrôle de l’Autorité palestinienne et du Hamas sont les victimes « de graves persécutions et d’un phénomène d’ostracisation. »

Les palestiniens homosexuels qui ont réussi à s’échapper racontent les tortures atroces infligées par l’AP et le Hamas, y compris les tentatives, souvent réussies, de leur arracher par la force les noms d’autres homosexuels, de les marier de force, ainsi que les menaces de mort qui leur sont faites.

« Ils m’ont arrêté, m’ont suspendu au plafond, m’ont passé à tabac et m’ont interrogé pendant cinq jours, » raconte un Palestinien homosexuel de Gaza, qui vit à présent en exil en Turquie.

« Tout le monde a peur de toute le monde. Certains ont été punis, d’autres ont été tués. D’autres encore se sont suicidés, » témoigne un autre homme homosexuel originaire de Gaza.

Torture de militants par l’Autorité palestinienne

Les tortures régulièrement employées par l’Autorité palestinienne comprennent des passages à tabac, des mises à l’isolation de détenus, des coups de fouets donnés sur la plante des pieds, des menaces et des moqueries, ainsi que forcer les prisonniers à se mettre dans différentes des positions douloureuses pendant des périodes de temps prolongées.

En mai 2021, les forces de sécurité de l’AP ont arrêté des douzaines de militants et d’étudiants considérés comme des critiques du régime. Emmenés à la tristement célèbre prison de Jéricho, surnommée « l’abattoir », ils ont été accusés de « fomenter un conflit sectaire et racial », et furent soumis à la torture.

Le 24 juin 2021, la mort, alors qu’il était détenu par l’Autorité palestinienne, de Nizar Banat, un critique du régime, a déclenché une vague de manifestations en Cisjordanie. La police de l’AP a répondu en arrêtant et en passant à tabac les manifestants, ainsi que des journalistes, des militants issus de la société civile, et des avocats.

« Jamais de ma vie je n’avais vu autant de brutalité. Les cris des personnes hurlant à l’intérieur du poste de police, jusqu’à ce jour, je continue de les entendre, » a déclaré le journaliste radio palestinien Akil Awadah, qui a été frappé et arrêté le 5 juillet 2021 en compagnie de plusieurs autres manifestants.

Le Hamas à Gaza emploie lui aussi de façon régulière la torture. Le militant pour la paix, Rami Aman, détenu par le Hamas pendant plus de six mois en 2020, a parlé publiquement des tortures que lui a infligé le Hamas.

En mars 2019, les forces de sécurité du Hamas ont tabassé à coups de matraques plus de 1 000 personnes, dont des journalistes et des défenseurs des droits humains. Nombre d’entre eux ont été torturés.

Torture des “collaborateurs”

Les Palestiniens accusés de « collaborer » avec Israël sont régulièrement torturés par l’Autorité palestinienne et le Hamas.

Les formes de torture utilisées sur les détenus comprennent des passages à tabac, des brûlures des mégots de cigarettes sur leurs corps, des arrachages de dents, les forcer à demeurer dans des positions douloureuses, et leur molester les organes génitaux.

En juin 2018, un tribunal israélien a ordonné à l’Autorité palestinienne de verser une somme de 3,5 millions de dollars en compensation à 51 victimes et familles de victimes palestiniennes qui avaient été arrêtées et torturées par l’AP entre 1990 et 2003, pour avoir fourni de l’aide aux forces de sécurité israéliennes afin d’empêcher des attaques terroristes.

Et pourtant cette pratique continue. En mars 2022, Suha Jbara, qui possède la double nationalité palestinienne et américaine, a témoigné que des agents de l’Autorité palestinienne l’avaient torturée à la fin de l’année 2018 pour avoir « collaboré » avec Israël.

« La personne qui menait l’interrogatoire a aussi menacé de me violer, et a commencé à me frapper. Il a dit savoir comment me frapper sans laisser de traces sur mon corps. L’interrogatoire et les coups ont durés toute la nuit. » a-t-elle dit.

Il est aussi de notoriété publique que le Hamas à Gaza torture et exécute les personnes qu’il suspecte d’être des « collaborateurs ».

Torture des Palestiniens qui vendent leurs terres à des Juifs

Les Palestiniens qui vendent des terres à des juifs sont régulièrement torturés et tués. En décembre 2018, Isaam Akel, qui détient la double nationalité palestinienne et américaine, a été condamné à la prison à vie avec travaux forcés pour avoir contrevenu à la loi palestinienne interdisant la vente de terres aux Israéliens. Sa femme et un officiel américain qui lui ont rendu visite en prison ont tous deux confirmé qu’Isaam Akel avait été placé à l’isolement et torturé.

Le cas d’Akel n’est qu’un exemple parmi d’autres qui illustre la façon dont l’Autorité palestinienne manque à ses obligations conventionnelles contre la torture, ainsi que nous l’avons documenté dans notre rapport.

« Nous sommes confiants dans le fait que les preuves et les témoignages difficiles que nous avons recueillis aideront le Comité d’experts de l’ONU la semaine prochaine, lorsqu’il examinera si oui ou non, l’Autorité palestinienne a tenu sa promesse d’éradiquer l’usage de la torture. »

Hillel Neuer a demandé au représentant palestinien à l’ONU à Genève, Ibrahim Khraishi, d’être transparent sur l’usage routinier de la torture par l’Autorité palestinienne pendant l’examen par le Comité.

UNWatch

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “UN Watch dévoile comment l’Autorité palestinienne torture les militants des droits humains, les femmes, les LGBTQ+, les opposants politiques, les soi-disant «collaborateurs»… pas un mot de la NUPES

    1. la blanchère

      C’est dans la logique inherente a toute ideologie totalitaire mafieuse depuis la nuit des temps ( ou depuis 200 ans de la gauche du nazisme ou des soviétiques) pratiquée en coulisse voir en plein jour – par un grand nombre de pretendues democraties occidentales issues de toute sorte de déviances et instrumentalisation ideologiques de facade .
      & quid des camps de tortures modernes de Guantanamo puisque ce bloc deep state se sert du terrorisme comme des soupes virales qu’il concocte contre le peuple et la creation dans ce camp proteiforme du mal autour de concepts barbare a l’opposé du bon sens ?

      A l’envers d’un réve grand reve pourquoi de jour comme de nuit cela se manifeste du grand mystere de « Cela » et qui n’a pas besoin ni d’escatologie existencielle ni meme d »ontologie au depart pour vivre

      il faut bien inventer un moyen de transmission entre des etres devenus aveugles et sourd a des sens plus subtils …par leurs deviances .

      je cite des grand poemes parfois car ils trouvent d’abord leur resonnance interieure spontanée … qui sont le reveil d’un peu de ces sens perdus par la carceralité des croyances du sejour trop prolongé chez des peuples tyranniques .

      – comme celui de la « Terre promise » ,en reaction contre la servitude –
      autour donc d’une Revelation universelle vécue dont les termes n’ont pas étés acceptés les tables de Moshe furent brisées …

      Pourquoi furent elles brisées ? c’est des que certains falsifient la notion d’Harmonie Inconnaissable au travers de leur vanité, cupidité et deviances edictées desormais comme fausses lois a l’envers de celles qui ont ete brisées par eloignement de la condition participative primordiale
      avec « Cela »
      On parle de ce « paradis » quand il est celui de la Vie elle meme selon l’harmonie inconnaissable dans la vaine tentative pour certains d’en modifier le continuum en falsifiant ce qui ne peut l’etre …

      Dans la mesure ou la dialectique permet tout et son contraire les tables furent brisées cette brisure c’est celle du sens naturel et universel de la VIE ELLE MEME !

      Les termes exacts intraduisibles / Ensoph ! – mais qui de toute evidence la plupart des Etres dotés de conscience naturelle Ethique n’acceptent aucune forme de pseudo justification nulle part de ces monstres au sujet que ce soit de la torture aussi bien que le reste !

      Par contre a force de semer des confusions a propos de l’homosexualité, il faudrait se rappeler qu’elle peut exister contre nature necessairement ce qu’on pretend faire oublier dans la mouvance du transhumanisme qui flatte des minorités deviantes pour mieux ré-etablir sa tyrannie .

      Le penseur qui se croit « moderne » faire en ce domaine mieux que nos meres et peres – ou scribouillassier dans son hubris de depravé citadin de sa babylonie cagouillesque – fait de ces contradictions faute d’avoir observé des creatures captives dans un milieu concentrationnaire – propice au chaos societal puisque il se complait dans le meme genre de clapier de torture en soi la tour de babel de son egotisme de depravé qui s’ignore .

      Sa cage – c’est son ego et ses croyance, Moshe vivant en lui comme tous nos pratriarches dans son ame , lui montre la Voie de la Vertu Universelle il ne veut pas s’y conformer alors Moshe devant lui -casse ces tables puisque ces mauvais eleves veulent les falsifier sans cesse !!!

      et justifier LEURS DEFAUTS leurs deviances ? hors de l’harmonie point de salut point de vie …
      Comme des regles qui rendent a levidence la torture innaceptable comme la carceralité qui mene aussi a des déviances … contre l’harmonie non revelée

      Observation sauf chez certains singes , dans la nature les animaux sauvages n’ont aucune attirance pour les pratiques homosexuelles par contre des qu’elles sont en etat de misere decoulant de leurs conditions de vie carcerales
      on observe ce genre de déviances comportementales

      Et qui souvent ont abusé un grand nombre de naturalistes de vivarium et de vivisection aussi abominables en soi .
      Car ce qu’ils croient observer ne decoule que de la falsification issue de la carceralite qu’ils recrée avec leurs deviances .celle du vivarium qui est celle de leur etat servile des concepts deviants de leur confusion carcerale des faux dogmes .

      Qui helas pretendent de nos jours devenir un nouvelle normalité sous couvert de tolerance selective

      Comme fut oublié que le peuple Hebreu malgre les fautes de certains, etaient ceux qui vivaient sur place selon pour le plus grand nombre au moins la continuité d’une ligne de conduite universelle Ethique precisement par le refus de toute carceralité commencant par l’oubli voire la negation de ces tables qui furent brisées pour cela par son grand messager

      Moshe qui pourtant semble l’un des patriarches des trois grandes sectes du monde ?

      Mais en oubli deni du sens profond inherent a la Creation elle meme car peut on pretendre figer des regles sur sa perpetuelle mutation puisque c’est l’essence de la Vie elle meme ( manifestée ou non) et ou la creature doit accepter sa position de partici pant JAMAIS de tyran jamais de geolier ni de tortionnaire

      Il semble que dans le pays d’Israel comme ailleurs ‘(on l »‘espere ?) ce soit devenu tout de meme l’evidence pour la plupart

      a part des confusions qui furent l’origine de l’exil voire pire selon quelques ecrits qui mentionnent tout de meme des regles a ne pas transgresser .

      la justification de la carceralité devant se concevoir que provisoire pour preserver le groupe des deviants et non le contraire .
      mais la torture JAMAIS !
      qui permet deviance aussi bien que torture ou carceralité punitive qui n’auraient aucun sens pour des Etres sains d’esprit et de corps au sein de la creation puisque c’est des exceptions de situation et non une NORME

      autrement selon quelques regles Ethiques – tellement naturelles qu’elle sont en realité écrites a l’interieur de chaque etre des qu’il sort de ses conditionnements decoulant de la carcerilté qu’il entretient par ses croyances

      dont decoules ses deviances …

      Le reve d’Israel terre promise au commencement sans cesse y- decoule de l’evasion de la carceralité des deviants et donc de leurs tortures , la tolerance a des deviances ne peut decouler des sevices subis que de la compassion mais pas en normalite sinon autant ne pas parler de notre Terre promise si on y accepte de faire n’importe quoi !

      et on sais que la plupart des hebreux ont horreur de cela n’a t’ont pas lu ni compris leurs ecrits dans l’ensemble isssue d’une ligne de conduite au depart spontanée mais profonde pour empecher les transgressions ethiques

      c’etais leur role mais sans oublier que le sens premier les tables furent brisées par faute du discernement vis a vis des interpretation trop ou trop peu car humaine au sens « bestiale » …

      sans que le message ne condamne AUCUNE creature animale de la Creation en devenir du commencement sans arret …

    2. Rosa SAHSAN

      La France de Macron, vient de voter avec les 40 « démocraties » à l’ONU une résolution condamnant Israël bafouant le droit des femmes « palestiniennes ».
      Et une fois de plus le silence de plus en plus assourdissant du CRIF, Mergui, Khorsia, et tout ce que la communauté compte de juifs de cour.
      ROSA

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    158 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap