toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nouvelle fake news de l’AFP qui rajeunit un djihadiste palestinien pour le présenter comme un « adolescent » victime des méchants israéliens… relayée stupidement par tous médias français trop contents de stigmatiser Israël


Nouvelle fake news de l’AFP qui rajeunit un djihadiste palestinien pour le présenter comme un « adolescent » victime des méchants israéliens… relayée stupidement par tous médias français trop contents de stigmatiser Israël

Tombé sous les balles de Tsahal, Kamel Alawnah était membre d’un groupe islamiste armé.

C’est une dépêche de l’Agence France-Presse (AFP) comme il en arrive des centaines chaque jour dans les salles de rédaction.

Elle rapporte la mort d’un « adolescent palestinen », Kamel Alawnah, âgé de 17 ans, abattu par des soldats israéliens le 2 juillet à Jénine en « Cisjordanie » (Judée Samarie occupée par les Arabes).

 

La dépêche, qui se base essentiellement sur des sources palestiniennes, ne donne guère de précisions sur les circonstances de sa mort.

Tout au plus cite-t-elle un communiqué de l’armée israélienne indiquant que les soldats « ont tiré à balles réelles » vers « un suspect qui avait lancé une bombe incendiaire ».

Comme c’est la règle, l’information a été reprise par un certain nombre de journaux nationaux comme ici dans Le Figaro.

Cette publication n’a rien d’anormal. C’est le circuit habituel d’une dépêche d’agence que les journaux abonnés à l’AFP ont tout le loisir de rediffuser.

Cela étant, on imagine aisément les sentiments que ce type d’article peut susciter chez les lecteurs, qu’ils soient du Figaro ou d’un autre média.

Cette relation des faits – ajoutée à son manque de précisions – laisse assez facilement supposer que les soldats israéliens auraient la gâchette facile en particulier envers les « adolescents » suspects d’avoir jeté le moindre projectile.

C’est pourquoi nous avons essayé d’en savoir un peu plus en prolongeant la succincte enquête de l’AFP.

Qui était Kamel Alawnah ? Dans quelles circonstances s‘est-il trouvé face à l’armée israélienne ?

Un « adolescent » de 17, 18 ou 19 ans… ?

Il y a tout d’abord une incertitude sur son âge réel.

Selon les médias arabes que nous avons consultés, le jeune Palestinien est plus âgé que ce qui est indiqué par l’AFP.

Al Araby et Al Jazeera indiquent que Kamel Alawnah avait 18 ans.

Selon Al Mayadeenil était même âgé de 19 ans.

Son visage ne laisse en tout cas subsister aucune ambiguïté : Kamel Alawnah était un adulte, pas un adolescent au seuil de la puberté.

Contrairement à ce qu’indique l’AFP, ce n’était pas un mineur.

Ce n’était pas non plus un enfant de chœur.

Dans cet articleAl Jazeera a évoqué son passé familial.

Kamel Alawnah portait le prénom d’un de ses frères mort en 2003, à 18 ans, en commettant un attentat en Israël.

Ce frère appartenait aux Brigades Izz al-Din al-Qassam, l’un des groupes les plus dangereux du Hamas. Il avait commis cet attentat en compagnie d’un autre Palestinien membre du Jihad islamique.

« Kamel Alawnah a grandi dans une famille qui glorifie les martyrs et la résistance », indique Al Jazeera.

L’ensemble des médias arabes confirment que Kamel Alawnah est mort lors d’un « affrontement » avec les soldats israéliens, c’est-à-dire durant un combat.

La télévision Al Jazeera a effectué un reportage sur les obsèques du jeune Palestinien. Les drapeaux de nombreux groupes terroristes locaux ont été brandis tout au long du cortège.

Les Brigades des martyrs d’al Aqsa, organisation considérée comme terroriste par Israël, les Etats-Unis et l’Union européenne et dépendant du Fatah dirigé par Mahmoud Abbas, ont fait flotter leur étendard (en jaune ci-dessus).

Dans un communiqué officiel, l’organisation a revendiqué l’appartenance du défunt.

Les réseaux sociaux ont aussi diffusé de nombreuses vidéos d’hommes en armes accompagnant sa dépouille funèbre.

D’autres ont publié la photo de « l’adolescent » barbu ceint du bandeau djihadiste aux couleurs de l’islam et levant l’index vers le ciel.

 

Enfin cette vidéo au son de chants de guerre islamistes.

On y voit le jeune Palestinien charger son pistolet mitrailleur et s’entraîner au tir.

« Qu’Allah bénisse le martyr Kamel Alwanah et lui fasse miséricorde », commente l’internaute animateur de ce site militant basé à Jénine.

On le voit, le CV du djihadiste Kamel Alawnah ne correspond pas vraiment au profil de « l’adolescent palestinien » (presque) inoffensif qui nous est esquissé par l’Agence France-Presse

On a beau le rajeunir de quelques années pour tenter de le faire passer pour un mineur, on a beau édulcorer ses états de service au sein des groupes terroristes pour essayer de le présenter comme un bon gars, on a beau concocter une information light à destination des médias occidentaux… Rien n’y fait ! 

Une lecture attentive de la presse arabe et des réseaux sociaux palestiniens – (c’est tout de même un comble !) – permet quand même de rétablir la vérité.


Auteur : InfoEquitable

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Nouvelle fake news de l’AFP qui rajeunit un djihadiste palestinien pour le présenter comme un « adolescent » victime des méchants israéliens… relayée stupidement par tous médias français trop contents de stigmatiser Israël

    1. limone

      l’afp touche de l’argent de la fondation
      bil gate ils sont payés pour ça
      je ne comprend pas l’intérêt de lire
      écouter ou faire circuler leurs infos
      faut avoir que ça a faire

    2. Jacquou

      Je suis toujours étonné que l’Ambassade d’Israël, ou des organisations juives tel le CRIF ou autres, ne puissent faire condamner en justice l’AFP pour diffamation, injure, calomnie ou même incitation à la haine raciale.

    3. robert davis

      l’afp et tous les merdias français sont des escrocs déguisés en organes d’informations, une véritable association de malfaiteurs dont macron est le chef d’orchestre accompagnés d’autres escrocs du type de bill gates qui avait escroqué le véritable inventeur de ses ordinateurs son rival décédé entretemps dont le nom m’échappe.

    4. robert davis

      Cette association de malfaiteurs qu’est la presse française soutenue par les gouvernants de gauche propage la haine qui ne tardera pas à aboutir à la 3ème guerre mondiale et pendant que les gens mourront par millions ils s’apprêtent à prétendre que le responsable c’est Poutine ou je ne sais qui. Les responsables des guerres mondiales c’est la gauche.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    150 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap