toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Angers : deux jeunes rugbymen et un mineur de 16 ans tués à l’arme blanche par un « réfugié politique » soudanais, pour avoir défendu deux jeunes filles agressées sexuellement par ce même individu et non parce que la musique était trop forte comme le prétend BFMTV


Angers : deux jeunes rugbymen et un mineur de 16 ans tués à l’arme blanche par un « réfugié politique » soudanais, pour avoir défendu deux jeunes filles agressées sexuellement par ce même individu et non parce que la musique était trop forte comme le prétend BFMTV

L’homme de 32 ans a été mis en examen « conformément à la demande du parquet des chefs de meurtres aggravés par la commission, dans un temps proche, d’un ou plusieurs autres crimes », « tentatives de meurtres aggravés » et « agressions sexuelles », a précisé le procureur Éric Bouillard dans un communiqué.

Sud-Ouest

Le procureur Éric Bouillard dénonce la fausse information concernant une altercation suite à de la musique trop forte dans un premier temps :

16 juil. 2022, 17h27 – franceinfo.fr

Un témoin confirme l’agression sexuelle

Ressortissant soudanais de 32 ans, arrivé en France en 2016, le suspect a obtenu le statut de réfugié politique en 2018 « et se trouve donc en situation régulière (en France) jusqu’en 2028 », a précisé le magistrat à l’AFP. Ce dimanche, le quotidien régional Le Courrier de l’Ouest a fait état du témoignage d’une jeune femme, présente le soir du drame et amie de l’un des jeunes tués, qui accrédite la thèse de l’agression sexuelle.

Après une première tentative, l’homme serait revenu à la charge, essayant de « toucher les seins d’une jeune femme et lui mettant le couteau sous la gorge ». La jeune femme a crié et l’un des jeunes est intervenu. « Il lui a dit (à l’agresseur) qu’il n’avait pas le droit de faire ça. Il lui a dit de dégager. Mais le gars n’a pas voulu partir et il lui a planté le couteau dans le thorax », témoigne la jeune femme.

Le Parisien


« Les faits ont débuté après une agression à caractère sexuel »

« L’enquête a permis de préciser que les faits ont débuté à la suite de l’agression à caractère sexuel de deux jeunes filles par le mis en cause, précise le procureur de la République. Éloigné dans un premier temps, il est revenu armé d’un couteau vers 2 h 50 pour porter des coups mortels à trois jeunes personnes âgées de 16, 18 et 20 ans. Trois autres personnes ont été plus légèrement blessées par la même arme blanche. » Éric Bouillard a demandé le placement en détention provisoire du mis en cause.

Ouest-France

« Atama est mon petit-neveu et il traînait avec Manolito, le cousin de ma copine. On est là pour se remémorer les souvenirs qu’on a eus avec (eux)​, explique Toamisa, présent le soir du drame. Tout ça, ce n’était pas à cause de la musique trop forte. »

Il explique que les trois victimes seraient venues en aide à plusieurs jeunes hommes et deux jeunes filles, qui auraient été agressés une première fois par l’auteur présumé de 32 ans. « Mes petits-cousins ont essayé de les défendre. On pense aussi au jeune Ismaël, qui (les) avait bien défendus. »

Quand l’homme est revenu plus tard avec une arme blanche, « j’étais sur place et je n’ai même pas eu le temps de réagir, se souvient Toamisa, le coup était déjà parti ».

Ouest-France


En ce chaud vendredi soir, l’esplanade Cœur de Maine, vaste espace de verdure sur les bords de la rivière Maine, est comme souvent très fréquenté. Inaugurée en 2019, l’esplanade est un lieu de fête habituel des jeunes Angevins. Vers 1h20, un premier évènement vient tendre l’ambiance. Deux jeunes filles téléphonent à la police et expliquent avoir été importunées par un homme en état d’ébriété visiblement avancé. À l’arrivée des policiers, la situation est plus calme et Khawad, le ressortissant soudanais de 32 ans qui était mis en cause, a disparu.

En état d’ébriété, il frappe aveuglément avec sa lame

L’intervention de police tout juste terminée, Khawad revient à la charge et s’en prend à nouveau aux deux jeunes filles, selon les premiers témoignages recueillis par les enquêteurs. Des jeunes hommes originaires de Wallis-et-Futuna passent la soirée sur l’esplanade et décident d’intervenir pour aider les personnes importunées. Ils obligent Khawad à quitter les lieux. Un peu plus d’une heure plus tard, selon les premiers éléments de l’enquête, le réfugié revient armé d’un couteau à longue lame. Une rixe éclate avec les hommes qui l’ont chassé un peu plus tôt.

« Une première altercation se serait produite vers 1 heure, confirme le procureur de la République d’Angers, Éric Bouillard. Évincé par le groupe de victimes, le mis en cause serait revenu plus tard, armé pour les agresser. » L’assaillant frappe aveuglément sur ces jeunes qui font la fête et touche au moins six personnes avec son couteau de boucher. Manolito et Atama, deux jeunes rugbymen du club d’Angers, et Ismaël, la plus jeune des victimes, s’effondrent. Durement touchés par la lame de Khawad, les trois jeunes hommes décèdent sur place malgré l’intervention rapide des pompiers.

[…]

Le Parisien


Le club de rugby du SCO d’Angers est en deuil après le triple meurtre sur l’esplanade Cœur de Maine. Deux des victimes étaient les petits-cousins de l’international de rugby Emerick Setiano, pilier du Rugby Club Toulonnais.

Sur sa page Facebook, le SCO Rugby Angers nous informe que deux des trois victimes étaient des joueurs du club. Extrait:

“Toute la famille du SCO Rugby Angers s’associe à la douleur des parents d’Atama et Manolito qui ont trouvé la mort cette nuit à Angers. Atama et Manolito étaient des enfants du club. Nous adressons nos sincères condoléances à leur famille et à toute la communauté Wallis. Soyez assurés de notre soutien en ces moments douloureux.”

Sur son compte Instagram, le pilier droit du Rugby Club Toulonnais, Emerick Setiano a évoqué le drame. Il laisse notamment entendre que deux des victimes étaient ses petits cousins.

Minutes Sports


L’homme suspecté d’avoir tué trois personnes à coup de couteau dans la nuit de vendredi à samedi dans le centre-ville d’Angers est de nationalité soudanaise, selon les informations de franceinfo. De source policière, cet homme est en situation régulière sur le territoire et détient actuellement une carte de résident de 10 ans au titre de réfugié politique.

L’individu est défavorablement connu des services de police. Si la justice ne l’a jamais condamné, affirme le procureur d’Angers, l’homme est inscrit au fichier des antécédents judiciaires pour trois types de faits : une conduite en état d’ivresse, des violences et des dégradations.

Francetvinfo


“La police est intervenue une première fois vers 1 heure du matin” suite à un appel pour des jeunes filles importunées par le suspect. “Mais quand la police est arrivée, l’homme était parti et c’était calme”, a indiqué à l’AFP samedi en fin d’après-midi M. Bouillard.

Un peu plus tard, “il revient à nouveau et il est éconduit assez fermement par des membres du groupe (…) Il revient une troisième fois” vers le groupe, cette fois avec un couteau, a poursuivi le magistrat, selon lequel “on ne sait pas” si les trois jeunes gens tués sont ceux qui l’avaient évincé précédemment. “L’altercation n’est pas liée à un tapage”, comme évoqué dans un premier temps, a affirmé le procureur.

BFMTV

Un suspect âgé de 32 ans a été interpellé et placé en garde à vue. Il a, selon une source proche du dossier, été arrêté quelque temps après l’agression et était porteur d’un couteau ensanglanté. Il s’agit, selon des sources concordantes, d’un ressortissant soudanais. Il est par ailleurs en situation régulière sur le territoire français et inconnu de la justice, précise le procureur de la République d’Angers, Éric Bouillard.

(…) En effet, peu avant 3 heures du matin, les pompiers sont appelés pour des coups de couteau dans le secteur cœur de Maine et demandent le renfort de la police. À l’arrivée des secours, les trois victimes étaient en vie. « Ils découvraient une foule importante et parfois agressive, avec des jets de projectiles sur les services intervenants. Victimes chacune d’un coup de couteau au thorax, trois personnes en arrêt cardiorespiratoire étaient prises en charge par les secours », complète le parquet. Elles décéderont peu après.

Le Parisien

Pour autant, selon de premières déclarations recueillies par le service police-justice de TF1/LCI, le suspect aurait été importuné par la musique qu’écoutait le petit groupe de jeunes, réuni sur l’esplanade Cœur de Maine. Après avoir fait remarquer au groupe les nuisances sonores, une rixe aurait éclaté autour d’une heure du matin. Le suspect aurait alors sorti un couteau et aurait poignardé plusieurs personnes. La rixe se serait terminée peu avant trois heures.

TF1


Trois jeunes hommes, dont un adolescent, ont été tués par arme blanche dans la nuit de vendredi à samedi dans le centre d’Angers, sur l’esplanade Coeur de Maine à Angers, a indiqué le parquet. Les trois victimes sont âgés de 16 ans, 18 ans et 20 ans, a précisé le procureur d’Angers Éric Bouillard.
Trois autres sont plus légèrement blessées. Un suspect de 32 ans a été interpellé et placé en garde à vue.

France Bleu


Trois hommes ont été tués et trois autres blessés, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 juillet, sur l’esplanade Cœur de Maine à Angers. Un homme a été interpellé.

Trois personnes sont mortes à Angers, dans la nuit du 15 au 16 juillet 2022. Selon nos informations, les faits se sont déroulés aux alentours de 2 h 40 du matin. Une rixe a éclaté entre quatre jeunes sur l’esplanade Cœur de Maine. Un mineur de 14 ans est décédé. Les deux autres victimes sont majeures. Ils ont été tués à l’arme blanche.

La scène de crime s’étend sur plusieurs mètres. Ce samedi matin, 29 balises de scène de crime étaient encore déployées, notamment au niveau du pont en travaux pour le tram.

Contacté par Ouest-France, le procureur de la République d’Angers confirme le drame qui s’est déroulé cette nuit l’altercation se serait déroulée en trois temps et aurait débuté d’abord dans le secteur de la rue de la Poissonnerie, puis sur l’esplanade Cœur de Maine. ​Il confirme les trois morts, dont un jeune de 14 ans, et deux majeurs. Pour l’heure, les circonstances de l’altercation sont floues.

Ouest-France

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Angers : deux jeunes rugbymen et un mineur de 16 ans tués à l’arme blanche par un « réfugié politique » soudanais, pour avoir défendu deux jeunes filles agressées sexuellement par ce même individu et non parce que la musique était trop forte comme le prétend BFMTV

    1. Malcolm Ode

      J’ai hâte de savoir quel métier EXERCE cette indispensable «chance pour l’Europe». «Fonctionnaire» de l’Aide Sociale comme la plupart?

    2. la blanchère

      mes condoleances aux familles de ces victimes et martyres par leur courage
      ainsi qu’a toute la communauté Maorie du peuple premier de Wallis et Futuna

      Quand a l’indicible de ces consequences tragiques de vaine tentative du mélange forcé des population/cultures notamment ces islamistes (le tueur sanguinaire venu du Soudan et sa bande revenus en groupe caillasser les pompiers pour les empecher d’intervenir )
      – elements qui visiblement dans un premier temps le pouvoir et son incurie laicarde essaie encore et encore de masquer

      ceci au vue des réactions d’hypocrites de tous ces élus du maine et loire – sur ouest france et de cette presse de gauche – on ne veut donc pas voir les sous tendus sur ces territoires delaissés sciemment et deja marqués par l’histoire sanglante du genocide vendéen et la repetition des memes faits a Cholet precedemment .

      Pour s’horrifier a des merdias aux ordres de gauche – mais sans voir la repetition des memes facteurs de cette secte laicarde de la mondialysation forcenée .

      j’ai connu angers et cholet – il y a 30 ans ou on pouvais se promener sans danger a TOUTE HEURE comme partout ailleurs sauf dans des plus grandes villes des l’arrivée de l’immigration MASSIVE !

      Une tragédie parmi tant d’autres d’une terrible folie mondialiste coupable ( entre autre et de cette hexagonie en particulier

      ou ces messages hypocrites des nouveaux « poudrés » veulent admettre leur incompetence et leur complicité sournoise de fausses élites si revelateurs !

      que font ils ? rien – que feront ? ils rien !

      et en face la marque du courage martyre et bafouée de courageux jeunes gens a l’attitude ETHIQUE mais helas impuissante devant ces bandes armées determinées a ASSASSINER avec préméditation – l’inexistence sur le terrain de ces milichiens – on prend un signalement mais on se sauve sans rien faire pourtant apres une tentative de VIOL sur mineure …

      mais dans le meme temps tout en interdisant la legitime defense prouvée par le cas d’un des defenseurs mis d’abord en garde a vue ..
      et sans cesse – la meme signature a l’ignominie de la tuerie de masse par arme blanche de ces fous islamiques qui se croient tous les droits sur des « dhimmis » quelque soit leurs origines ethniques

      ou est l’esprit du roy René D’Anjou ? des traditions courtoises selon Alienor d’Aquitaine & qui donnait cette mission sacrée aux Hommes ( et leurs femmes ) de defendre leur sol et leur famille comme tous les plus faibles de toute atteinte ?

      ll n’est plus ! il n’a meme plus le droit d’expression de nos jours ni le souverain bien ni le beau ni la justice !

      Ces jeunes sont morts martyres au combat du Bien contre l’ignominie sélectivement tolerante du MAL et de mafieux au pouvoir de cette ploutocratie dégénérée

      Ce souverain bien a retrouver c’est selon le meme combat et la meme Ethique Universelle de nos patriarches autrefois et de leurs heritiers venus sur ces rives il y a 2000 ans …& de Celles et ceux qui ont a une epoque OSE se defendre et donner cet exemple aux autres hommes de bonne volonté sans abuser de la force ni de la fausse piété victimaire pour les faire repetitives .

      et quand a l’idée de Vertu -elle n’a jamais ete celui de victimes propiatoires a ces abattages rituels aux sombres engeances et dont on pressent la signature comme toujours !

    3. robert davis

      Avec 132 millions de mus sinon plus en France et en augmentation constante, avec ne natalité trés supérieure à celle des français, ON NE DOIT PLUS SORTIR DE CHEZ NON ARMES. Non seulement c’est ndispensable pour se défendre mais en plus politiquement c’est le seul moyen de se faire entendre de macron et l’obliger à prendre des mesures contre les mus ce qu’il est de toutes manières incapable de faire mais on pourra se substituer à lui.

    4. la blanchère

      sortir armés avec des petoires ou la cartouche pete dans le canon ou enraye le plastoc du machin – faute d’amorce depassée d’origine … ca va hater le clash final …bah !

      (source une unité locale de protection de la foret maintenant chez pol et en voie d’etre uber et privatysés )

      en attendant vis a vis des incendies pour la plupart criminels la meilleure trouvaille locale de zlites – a donc ete d’acheter des mitrailleuse a mille coups minute !

      et comme on peut ou pas s’en souvenir – ce sera JAMAIS que contre les « sous-chiens » a remplacer facon clemenceau tirer SUR LE PEUPLE mais jamais leurs mafieux de service coupecoupe …

      et meme il a /aura encore plus de ces incendies criminels dont ON NE PARLE pas puisque l’objectif EST LA GUERRE CIVILE AVEC LA REPRESSION et le controle TYRANNIQUE DE leur 4 eme reich wokenisés .

      c’est mieux avec les urkrops nazis les bons migrants de sevive -ce sera a l’arme automatique ils ont trop de stocks labas

      il vont en refiler par ici c’est deja en cours par leur petasses …

      TOUT CA – c’est pour cet effort de guerre -contre les oxidentés – qu’ils en recoivent autant

      et l’aide si utile des coupeurs de tete – entre lobomisés ca change quoi ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    455 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap