toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suède : la quasi-totalité des 5 000 membres de gangs sont des migrants. Selon la police, presque tous les criminels connus et fichés sont issus de l’immigration


Suède : la quasi-totalité des 5 000 membres de gangs sont des migrants. Selon la police, presque tous les criminels connus et fichés sont issus de l’immigration

Les bandes criminelles suédoises sont presque exclusivement composées d’immigrants, affirme Amir Rostami, un éminent criminologue et professeur, qui a tiré ses conclusions politiquement incorrectes et censurées par les médias des données de la police, et non de son expérience personnelle d’immigré lui-même.

En Suède, le nombre de crimes liés aux gangs augmente chaque année et, en raison de l’immigration massive et incontrôlée, les autorités ont perdu le contrôle de plus en plus de zones de non-droits, où les gangs de migrants ont pris le pouvoir. Comme en France, comme en Belgique, comme dans certaines villes israéliennes, Lod par exemple, ou certains quartiers bédouins de Beer-Sheva, dans le sud du pays (je l’ignorais, et je l’ai découvert lorsque j’ai créé le média dédié à Israël, Israel247.org.)

« De nombreux immigrants, qui viennent en Suède d’un pays moins développé pour profiter de ses avantages, veulent en plus de l’excitation, et s’enrichir rapidement », explique le criminologue Rostami.

Rostami a divisé les membres de gangs en deux catégories.

  • Les criminels désorganisés, principalement constitués de jeunes, âgés de 20 à 25 ans, qui contrôlent peu leurs impulsions, sont moins instruits, et s’occupent principalement d’armes et de drogues.
  • Les membres un peu plus mûrs, rationnels et instruits, qui sont impliqués dans des réseaux criminels étendus.

    Certains de ces membres sont même comptables, diplômés et anciens militaires.

    Ce groupe est responsable d’une grande partie des crimes en Suède, soupçonné de commettre 40 000 actes criminels chaque année.

  • Complication : ces réseaux criminels sont non seulement en concurrence les uns avec les autres, mais ils travaillent également ensemble.

Rostami se considère comme l’exemple de quelqu’un qui a choisi une autre vie

Né en Iran, il est arrivé en Suède avec sa famille en tant qu’immigrant et a grandi dans le quartier de Frölunda à Göteborg, qui est aujourd’hui considéré comme une « zone sensible » – entendre par là zone de non-droit – où vivent d’importantes populations d’immigrés.

Il explique que son éducation comportait de nombreux facteurs de risque de devenir un criminel, mais qu’au lieu d’emprunter la voie de la criminalité, il a choisi d’étudier, a rapporté le média hongrois Magyar Nemzet (1).

Gang de pères en fils

En ce qui concerne les gangs de migrants, le criminologue affirme que l’activité se transmet au sein de la famille. Selon lui, les pères et autres membres de la famille apprennent aux jeunes hommes de la famille à commettre des crimes. Rostami affirme que c’est une tâche presque insurmontable pour la société d’amener ces individus à un mode de vie exempt de crime, et que cela exigerait beaucoup plus de ressources que celles qui sont disponibles ou qui peuvent être raisonnablement allouées à cette tâche – sans garantie de résultats.

La police estime que le nombre de personnes actives dans les gangs dans les « zones sensibles » dépasse 5 000, dont près de 1 000 vivent à Göteborg. Et selon la police suédoise, presque tous les criminels connus et fichés sont issus de l’immigration (2).

Quel avenir pour la Suède ?

Le concept de Grand Remplacement exposé par Renaud Camus n’est plus d’actualité. Nous sommes dans la phase de « Grand remplissage ».

Considérez les trois facteurs suivants :

  1. Les immigrés font beaucoup d’enfants,
  2. la migration noire africaine, moyen-orientale et d’Afrique du Nord, légale et illégale, est continue,
  3. les Suédois d’origine ne font pas assez d’enfants pour simplement renouveler leur peuple.

Pas besoin d’être expert en statistique démographique pour comprendre ce que sera la Suède dans 50 ans.

Cependant, c’est le choix de ses citoyens (3), je le respecte, je l’admire même, car je ne serais pas capable d’un tel choix : céder sa place et son pays aux habitants du tiers-monde, et devenir minoritaire chez eux – avec le sort certain que les peuples chrétiens, majoritaires et implantés bien avant, connaissent aujourd’hui dans les pays devenus musulmans.

On estime que dans une quinzaine d’années, chaque criminel immigré coûtera aux contribuables une moyenne de 25 millions de couronnes (2,35 millions d’euros) au cours de sa vie. Cela représente une charge financière totale de 125 milliards de couronnes suédoises (11,7 milliards d’euros) pour la société. Il faut également tenir compte d’un manque à gagner en termes d’impôts payés à la société, auxquels ces personnes auraient contribué si elles avaient choisi une vie honnête plutôt que la criminalité. Cela donnera quoi ? Un pays délabré qui ne pourra plus entretenir ses structures. Comme l’Algérie aujourd’hui.

Comme en France

Un sondage publié la semaine dernière en France a révélé que 65 % des Français estiment que le pays a connu trop d’immigration, les Français les plus âgés étant beaucoup plus concernés par cette question (4).

Le sondage, qui a été réalisé par l’Institut CSA, a révélé que 65 % des Français estiment que le pays a connu trop d’immigration, une petite minorité affirmant que la France n’a pas connu assez d’immigration. Et ils ont élu celui qui allait leur apporter encore plus d’immigrants. Va comprendre Charles !

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. https://magyarnemzet.hu/kulfold/2022/06/tobb-mint-otezren-elnek-bandabunozesbol-svedorszagban
  2. https://bra.se/om-bra/nytt-fran-bra/arkiv/press/2021-08-25-ny-brastudie-misstankta-for-brott-bland-personer-med-inrikes-respektive-utrikes-bakgrund.html
  3. https://rmx.news/article/after-muslim-riots-in-sweden-swedish-pm-says-integration-has-failed-immigrants-fuel-gang-crime/
  4. https://www.cnews.fr/france/2022-06-23/sondage-65-des-francais-estiment-quil-y-trop-dimmigration-en-france-1233668

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    236 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap