toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélations sur les retraites : Le déficit réel des régimes de retraite des fonctionnaires est volontairement sous-estimé depuis des années… un scandale que Macron tente d’étouffer à tout prix


Révélations sur les retraites : Le déficit réel des régimes de retraite des fonctionnaires est volontairement sous-estimé depuis des années… un scandale que Macron tente d’étouffer à tout prix

On a appris incidemment il y a quelques jours que le Conseil d’orientation des retraites (COR), qui sert de boussole à nos gouvernements, leur avait caché la vérité depuis sa création en l’an 2000. Dans les contre-allées du pouvoir, le scandale est tellement énorme que tout est fait pour l’étouffer.


Pour commencer et pour faire simple, il faut se rappeler que le Conseil d’orientation des retraites donne le la aux gouvernements successifs, aux syndicats et aux professionnels de la chose, dès qu’il est question de prévisions financières sur le coût des retraites à l’horizon de 20 ans, 30 ans, 50 ans ou plus. C’est un organisme gouvernemental dépendant de Matignon installé dans les beaux quartiers de Paris, avenue de Ségur. Son dernier rapport daté du 18 mars dernier est tellement optimiste que le Huffpost a pu écrire « Le principal régime public quasiment à l’équilibre, la grande caisse du privé en excédent et un âge de départ en légère hausse : les derniers résultats du système des retraites contrarient l’urgence d’une réforme “paramétrique” défendue par plusieurs candidats à l’élection présidentielle ». Par paramétrique, il faut entendre augmentation de l’âge de départ à la retraite.

Le COR prévoit en outre un retour à « l’équilibre » des comptes « vers le milieu des années 2030 » et ajoute que le poids des dépenses de retraites dans le PIB va sans doute baisser sur le long terme, les pensions n’étant pas indexées sur l’inflation au même niveau que les salaires. Sauf que tout cela est faux. Le Conseil d’orientation des retraites auquel nous ne ferons pas l’injure de donner la liste de ses membres, sauf le nom de son président, Pierre-Louis Bras, un énarque très social et très socialiste, ment sur toute la ligne. Et c’est peu de le dire.

Des sommes gigantesques pour mettre les compteurs à zéro

Une journaliste-enquêtrice du Figaro, Marie-Cécile Renault, écrit ainsi le 24 mai : « Le déficit affiché par le COR est largement minimisé, car il occulte totalement le déficit très important des régimes de retraite des fonctionnaires » et « occulter », le verbe est bien gentil ! On apprend dans son article que l’État – c’est-à-dire le contribuable – verse chaque année des sommes énormes pour mettre à zéro les compteurs des fonctionnaires. Dernièrement 13 milliards d’euros pour l’année 2020. Sans compter que l’État paie les cotisations de retraite des fonctionnaires à un niveau anormalement élevé : 74,3% pour ses fonctionnaires civils, 30,6% pour les agents des collectivités locales et des hôpitaux, alors que, dans le privé, les employeurs cotisent à hauteur de 16,5%.

Mais ce n’est pas tout. Après plus de 20 ans de silence malsain sur ces questions, on apprend également qu’il y a dans le système une gigantesque subvention cachée. Marie-Cécile Renault cite en effet un article de la revue Commentaire écrit par une certaine Sophie Bouverin, en réalité le pseudonyme d’un collectif de hauts fonctionnaires qui préfèrent rester anonymes et dans l’ombre, qui se conclut ainsi : « L’État paie ses agents autant pour leur garantir leur retraite que pour qu’ils soient actifs […] Si les employeurs publics cotisaient comme ceux du privé, un déficit structurel de 30 milliards d’euros apparaîtrait, donnant la vraie mesure du déséquilibre financier réel des retraites. » Une subvention cachée de 30 milliards d’euros de plus !

La Première ministre a maintenant du souci à se faire

Le plus extraordinaire dans tout cela, c’est que malgré ces 30 milliards de surcoût caché, chaque année et apparemment depuis très longtemps, les syndicats et le gouvernement continuent de se baser officiellement sur les prévisions tronquées du COR. Les syndicats répètent à l’envi qu’il n’y a pas lieu d’augmenter l’âge de départ à la retraite puisque « le régime est à l’équilibre ». Selon le grand manitou de la CFDT, Laurent Berger, « ce n’est pas l’urgence du moment ». Emmanuel Macron lui-même n’avait pas hésité à utiliser les informations du COR en 2017 pendant sa campagne électorale pour affirmer que rien ne pressait. Quant à Olivier Dussopt, le nouveau ministre du Travail, il continue de se baser sur les éléments du COR. Élisabeth Borne, la nouvelle Première ministre qui a promis de « ne pas mentir aux Français », a maintenant du souci à se faire devant un tel mensonge de son Conseil d’orientation des retraites, même si c’est un (très gros et très onéreux) mensonge par omission !

Agnès Verdier-Molinié, la dynamique directrice de la fondation iFRAP, sans doute la seule personne en France à toujours dire à ses concitoyens la vérité sur l’économie, est rapidement intervenue dans ce débat tronqué sur les retraites : dans une chronique aux Échos le 24 mai elle a écrit ceci : « Nos régimes de retraite publics sont exorbitants et génèrent chaque année des déficits cachés. De 30 milliards d’euros en 2020. Ce chiffre cruel et si longtemps dissimulé est issu d’un groupe anonyme – comme il se doit – de hauts fonctionnaires. »

Une réelle injustice entre les fonctionnaires et les salariés du privé

Ayant beaucoup de mal à cacher son écœurement, elle apporte une précision sur le déficit réel de notre système de retraite qui, dès lors, ne se monte plus à 13 milliards mais à un total de 43 milliards d’euros pour 2020 (13 + 30), et elle ajoute que « malgré la promesse forte d’une réforme systémique et universelle entre public et privé, rien n’a avancé. Pire, l’équité initialement affichée a été vite enterrée ». Pour conclure, elle estime que si la réforme du report de l’âge à 65 ans n’est pas actée bien avant la fin septembre 2022, « on peut déjà dire qu’il n’y aura pas de réforme des retraites digne de ce nom ».

Voici comment un énième mensonge permet à l’État en coulisse de consolider en permanence une réelle injustice entre les fonctionnaires et les salariés du privé. Pour en finir provisoirement sur ce sujet, le Conseil d’orientation vient de décider de reporter à septembre la publication de son rapport annuel qui était prévue le 22 juin. Non seulement l’État nous ment mais aussi les membres du COR nous mentent, les syndicats nous mentent et c’est le contribuable, appartenant en grande majorité au secteur privé, qui paiera l’addition, comme d’habitude…

Causeur

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Révélations sur les retraites : Le déficit réel des régimes de retraite des fonctionnaires est volontairement sous-estimé depuis des années… un scandale que Macron tente d’étouffer à tout prix

    1. robert davis

      micron ne sait faire que ça: MENTIR ET ETOUFFER LA VERITE PARTOUT OU CELA LE GENE. Ce type est l’horreur personnifiée, avec lui on ne peut que perdre.

    2. limone

      1,4 milliard de chinois
      comme un con de parisien qui vote macron
      j’attend mon chèque en fin de mois
      et moi et moi et moi ………………
      j’y pense et puis j’oubli

    3. robert davis

      Ceux qui regardent ces abrutis sans rien faire sont aussi responsables que les cons. En leur expliquant que leurs chèques ils l’auront dans le baba lorsque cela arrivera, ils nous feront confiance sinon ils continueront de pleurnicher sans rien comprendre et sans rien changer! La politique n’est pas un spectacle de guignol pour les tout petits…

    4. alauda

      Combien a coûté la crise des subprimes en 2008, le plan de relance et compagnie ? Combien a coûté la crise covidesque ? La paille et la poutre dans les déficits…

      J’ai connu une époque où des salariés du privé ont pris leur retraite vers 55 ans. Un ingénieur de plus de 90 ans, propriétaire d’une belle maison, m’a raconté qu’il avait derrière lui 30 ans de retraite, autant que mon grand-père qui, lui, avait mis son fils au boulot à quatorze ans pour financer la sienne. Et c’est ma mère qui lavait ses chemises.

      Certes les régimes des caisses sont loin d’être égalitaires, mais on peut aussi mettre sur la table tout ce qui a déjà été rogné. Le projet en cours réduira d’un cinquième au moins les retraites de la FP. A la génération d’active actuelle, ira-t-on jusqu’à proposer de finir à la soupe populaire ceux qui y sont entrés sur la base d’un autre contrat ?

      Selon un des compteurs de la dette publique, le chiffre s’élève à 41.957 € par habitant (la moitié des salariés, à la louche, n’étant pas solvable, le poids retombe sur l’autre moitié qui peut par conséquent être multiplié par deux).

      En 1995, la dette montait aux environs de 600 milliards d’€, le double était atteint en 2006, le triple autour de 2012 selon un site pas forcément fiable.
      Et là, on arrive à 2 522,5 Md€, soit 101,2 % du PIB, en dette nette selon l’INSEE.

      La paille et la poutre… faisaient dans le temps de belles maisons pour ceux qui n’avaient pas de carrière suffisante pour investir dans la belle pierre.

    5. Jacques B.

      Il était évident que le régime des retraites ne pouvait pas être à l’équilibre, quand on sait que le ratio actifs/retraités est passé de 4 en 1960 à environ 1,5 aujourd’hui (source https://www.fonction-publique.gouv.fr/fonction-publique/carriere-et-parcours-professionnel-94 )
      Ou alors il aurait fallu que le taux de cotisation soit beaucoup plus élevé que ce qu’il est.
      Merci à cette journaliste du Figaro d’avoir levé l’entourloupe, une entourloupe bien socialiste au passage.

      Rappelons aussi que la situation économique de notre pays ne peut pas être bonne quand on n’y travaille que 630 heures par habitant et par an, ce qui place la France en dernière position des pays de l’OCDE (2018), loin derrière la Suisse avec 950 heures/habitant. cf https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/les-francais-ne-travaillent-que-630-heures-par-an-un-record-selon-l-ocde-7795138516
      On ne peut pas vivre éternellement au-dessus de ses moyens.

    6. robert davis

      Les socialos qui gouvernent la France ne savent faire que ça: augmenter les impots, augmenter le nombre de mus, augmenter la dette publique, oui de 600 Mrds en 95 à 2,2 trillons actuellement, augmenter l’antisémitisme et l’anti christianisme, augmenter la criminalité, augmenter le déni pour ne pas faire face, etc etc. en étouffant la vérité macron ne fait que s’enfoncer la tête dans le sable comme l’autruche dont il a le cerveau.

    7. limone

      focaliser sur l’immigration et l’insécurité
      mais la france c’est 50% d’abstention
      ils ne veulent plus travailler et payer le
      litre de gasoil 2,10 euros ça n’a pas trop
      l’air de les perturber

    8. la blanchère

      plus le mensonge est gros dans une foret qui cache l’arbre a ses fruits pourris

      deficit et en meme temps Faramineux et juteux bénéfices …

      comme le faux vax JAMAIS AUTANT DE MILLIARDAIRES depuis l’officine du coin avec le cruciforme vert ou rouge …

      un croix c’est pas bon signe ….

      contradictoire ? au contraire ca s’appelle la ripou pou des maquereaux ( pas francs ) ou blackrock et mac kinsey …

      on vous a appris l’histoire falsifiée a tiroir caisse mafieuse ?
      avec Druon ou Michelet …les nouveaux menteurs , la nouvelle ecriture …

      classique depuis des millenaires !

      qu’a t’on retenu a part comment se faire enc… et dire amen aux ripoux …

      EXEMPLE Avant 1789 les impots taille gabelle et dime = JAMAIS plus de 50 % !!! pour moins de 30 heures par semaines de taff …

      depuis l’ere industruandesque jusqu’a voir au dela de 80 pour certains comme ils crevent plus vite on en parle pas …
      d’autre part ceux qui n’ont JAMAIS TRAVAILLE
      – la foret des clavier premiers parasite de tout systeme et en haut les élus ou designés d’office pour LA GOINFRE ET LA RAPINE en bande organisée

      depuis quelques années = TOUJOURS PLUS de 50 % tout cumulé …
      on l’aime quand on est a la BONNE PLACE ?
      ELLE EST PAS BELLE CETTE POUBELLE ? =LA RIPOUCLIQUE =
      PLUS DE SEVICES moins de SERVICE moins de SECURITE plus d’embrouilles

      ON A VEAUTE plus de députes plus de partis ( pris ) AUCUN RESULTAT que LA MEME CHOSE qui empire

      le probleme vient d’ou ? des etrangers ben voyons !!!!

      LE VRAI LEITMOTIV sauver les pourris pour sauver sa gamelle

      pas d’inquietude avec le grand reset du 4 eme reich  » vous ne possederez
      plus rien – vous serez heureux ) ( comme les amerindiens …. avec de 6 a 10 doses de plus avant SA disparition …)

      Luc montagnier a prevenu DUREE DE VIE PREVISIBLE APRES LES FAUX VAX
      en moyenne de 2 ANS !

      les effets secondaires devenant TROP VISIBLES ET CONNUS DE TOUS alor s le pouvoir centrail ANNONCE L ARRIVEE D UNE NOUVELLES VAGUE pour expliquer UNE MORTALITE qui va atteindre + de 50 % a terme

      en realité CAUSEE UNIQUEMENT PAR LES PIKOUSES DE FAUX vax

      mais chacun a ete sauvé d’avoir fait sa communion ripou pou a MAMON ET LA FAUCHEUSE sous l’egide de baphomet

      A VEAUTE !

      a propos des banques et des si féroces Templiers …

      LA SEULE BANQUE pratiquant – 0 % d’interet … alors il a fallu les BRULER !

      on connais l’histoire VRAIMENT ?

      TIC TAC et le sablier de la faucheuse pour les menteurs pas besoin des milles verges ?

      Au commencement ( sans cess ) il avait eté donné les clés du royaume ici bas par MOSHE interprete de la voix du Buisson ardent :
       » – tu veneras pas d’autre  » ….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    122 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap