toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Il est parti en défendant l’honneur de tous les Tchétchènes et de tous les musulmans du monde», le père de l’assassin de Samuel Paty fait l’apologie du terrorisme et travaille toujours dans la sécurité privée


«Il est parti en défendant l’honneur de tous les Tchétchènes et de tous les musulmans du monde», le père de l’assassin de Samuel Paty fait l’apologie du terrorisme et travaille toujours dans la sécurité privée

Abouyezid Anzorov, le père de l’assassin de Samuel Paty, exerçait dans la sécurité, comme d’autres membres de sa famille. Des agents du Cnaps, l’autorité chargée d’inspecter les sociétés de ce secteur, déplorent n’avoir pas eu le droit de contrôler à l’époque cet individu, qui a depuis été frappé d’une interdiction de séjour en France.

« Il est parti en défendant l’honneur de tous les Tchétchènes et de tous les musulmans du monde. » Lors d’une entrevue filmée, dans sa langue natale, avec un influenceur tchétchène en juin 2021, le père de l’assassin de Samuel Paty en octobre 2020 affirme être « satisfait » du crime commis par son fils Abdoullakh, 18 ans.

La victime, professeur d’histoire-géographie au collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), avait montré des caricatures de Mahomet en classe quelques jours plus tôt, provoquant la colère d’Abdoullakh Anzorov, abattu par la police peu après son attentat en octobre 2020 et dont le corps a été rapatrié en Tchétchénie.

Lors de ses auditions, son père, 43 ans, avait jusque-là toujours exprimé sa peine, ses regrets et son amour pour la France qui l’avait accueilli en tant que réfugié politique. Mais cette fois, face caméra, dans une vidéo diffusée par plusieurs médias d’Europe de l’Est mais passée presque inaperçue en France, il a tenu des propos bien différents. « J’ai élevé Adboullakh de cette manière : tu dois aimer Dieu plus que tes propres parents, indique le père de l’assassin. C’est un bon fils, qui a reçu une éducation religieuse telle que le veut la tradition tchétchène. »

Des propos qui peuvent s’apparenter à de l’apologie du terrorisme et pourraient lui valoir des poursuites judiciaires… L’homme travaillait alors dans le secteur de la sécurité où il est obligatoire de posséder une carte professionnelle, attribuée après un contrôle de la moralité du demandeur, effectué par le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps). La carte du père de l’assassin avait été renouvelée en 2019, un an avant l’attentat donc, pour cinq ans.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “«Il est parti en défendant l’honneur de tous les Tchétchènes et de tous les musulmans du monde», le père de l’assassin de Samuel Paty fait l’apologie du terrorisme et travaille toujours dans la sécurité privée

    1. olivier

      «  »Le père du terroriste ayant assassiné Samuel Paty travaille-t-il toujours dans la sécurité en France ? Alors que plusieurs informations de presse semblaient l’affirmer, il n’en est en fait rien : lui et sa famille ont été expulsés du territoire national, indique le ministère de l’Intérieur » »
      «  »sous le coup d’une interdiction administrative du territoire. En outre, le statut de réfugié leur a été retiré par l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides). « Contrairement à ce qui pu être dit, la famille Anzorov est à l’étranger, sous le coup d’une interdiction administrative du territoire, c’est-à-dire une interdiction de retour en France. Par ailleurs, le statut de réfugiés leur a été retiré par l’Ofpra », a ainsi écrit la place Beauvau dans un communiqué. » »

    2. robert davis

      Mais nous on n’est pas satisfaits de la présence de la racaille mus en France ni par le soutien qu’ils ont de la gauche. Sans une guerre civile contre la gauche et leurs alliés mus on ne peut pas s’en sortir.

    3. doudou

      la gauche Française »la nupe »qui soutient les islamistes est à l’image des collabos du temps de la guerre 39/45,ces salops veulent le grand remplacement pour pouvoire gouverner avec les racailles mus,mais ils ne connaissent pas les arabes,etant des dhimis,ils seront consideres comme des traitres et y passeront comme tout le monde!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    298 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap