toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La ruée africaine vers l’Europe : « De nombreux jeunes Africains sont prêts à tout pour à rejoindre l’Europe » selon Stephen Smith professeur de Cambridge


La ruée africaine vers l’Europe : « De nombreux jeunes Africains sont prêts à tout pour à rejoindre l’Europe » selon Stephen Smith professeur de Cambridge

Partant d’une analyse de la situation démographique, Smith, professeur d’études africaines à l’université Duke, arrive à des conclusions profondes sur l’avenir de l’Europe et de l’Afrique. Considérons quelques faits bruts : lorsque vers 1885, l’Europe s’est « ruée vers l’Afrique », le Vieux Continent (à l’exclusion de la Russie et de ce qui est aujourd’hui la Thrace turque) comptait une population d’environ 240 millions d’habitants. L’Afrique en comptait alors 100 millions. Aujourd’hui, ces chiffres sont passés respectivement à 600 millions et 1,25 milliard. En 2050, on prévoit qu’ils seront de 600 millions et 2,5 milliards. En l’espace de 165 ans, la population africaine aura donc grandi dix fois plus vite que la population européenne.

Partant de ce constat et du fait que de nombreux jeunes Africains sont prêts à tout pour à rejoindre l’Europe, Smith estime que « ni l’Europe ni l’Afrique n’ont encore pris la pleine mesure du défi qui les attend. Les deux continents ne sont toujours pas prêts à une rencontre migratoire d’une ampleur sans précédent ». Dans un livre captivant, il se lance dans l’exploration de ce défi qu’il appelle ironiquement la « ruée vers l’Europe ».

Ce phénomène ne correspondra pas à la course des élites européennes du XIXe siècle aux produits de base, aux marchés et à « une place au soleil ». Cela concernera des Africains ordinaires, principalement de jeunes hommes disposant de ressources suffisantes (pour payer leurs voyages) et « une aspiration sans limite » à chercher fortune. En examinant les précédents historiques, principalement la frontière américano-mexicaine, Smith prédit que « plus de 100 millions d’Africains sont susceptibles de traverser la mer Méditerranée » au cours des deux prochaines générations et qu’un quart de la population européenne deviendra ce qu’il appelle des Afro-Européens.

Ancien journaliste pour de grands quotidiens français de gauche (Le Monde, Libération), l’auteur ne s’embarrasse pas du statut juridique des migrants, encore moins « veille-t-il la nuit en tremblant devant la perspective d’une « africanisation » de l’Europe. » Au contraire, les Africains qui trouvent des emplois « fournissent aux économies européennes les cerveaux ou les bras dont elles ont besoin et aux sociétés vieillissantes … la jeunesse et la diversité ». Il écarte avec dédain « le fantasme européen de conquête musulmane ». « Forteresse Europe » qu’il qualifie de « notoire aux yeux de beaucoup pour être une bataille perdue d’avance menée pour une cause honteuse ». Toute tentative d’endiguer la migration africaine par les seules mesures de sécurité est « vouée à l’échec ».

Ses inquiétudes sont bien ailleurs, l’Afrique se transformant en « une carcasse abandonnée » alors que ses éléments les plus dynamiques « décident de partir pour l’Europe [et] renoncent à leur patrie ». Il comprend les motivations des Africains pris individuellement mais pense qu’« ils ont tort et prennent la mauvaise direction … pour le destin de leur continent ». En effet, ils ne regardent égoïstement qu’eux-mêmes et « fuient » l’avenir de l’Afrique. Globalement, l’Afrique a beaucoup à perdre de ce transfert de population.

Voilà la conclusion que l’on peut tirer des faits cruciaux éloquemment mis en lumière par Smith.

par Stephen Smith
Cambridge (Angleterre), Polity, 2019, 197 pages.

Source: Daniel Pipes





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “La ruée africaine vers l’Europe : « De nombreux jeunes Africains sont prêts à tout pour à rejoindre l’Europe » selon Stephen Smith professeur de Cambridge

    1. la blanchère

      Trop tard les mecs , il va faire tres tres froid dans les pays de notre desespoir d’y survivre nous même – vos passeurs et ONG vous aurait menti ?

      le telephone arabe a l’air aussi en panne il faudrait pas que ca se sache puisque vos passages sont une industrie florissante .

      un jour un (tordu fou a lier ) de mes relations ( ancien patron sur le retour d’age glandu-laid en faillite organisé par ses cuites – m’a abordé donc avec la proposition suivante  » avec tes connaissances en tous les domaines d’ingenieux ( mais pas niais) (ah ! mes si fines chevilles a faire enfler !!!! bahh ….)

      « tu pourrai m’aider a fabriquer un premier sous marin (carrement ! ) pour en passer davantage encore »

      mais de quoi mon ami ?

      je n’exposerai pas nulle part evidemment les moyens envisagés histoire de ne pas donner d’idées a d’autres du meme genre … je cachoterai donc ?

      et un dossier s’il vous plait torché avec la CCI locale et cette annonce dans la presse aussi comme argument de recrutement …

      « Jeune entreprise dynamique cherche partenaires financiers a tres haute valeur ajoutée …haut salaire a negocier bla bla  »

      ca lui a pas porté chance !

      si des TELS connard immondes pareils existent ( pour de BON !!) pour ne serai qu’on en trouve dans ce pays dans une province minable ; alors vois t’on l’etendue et surtout la VRAIE origine du probleme qui est en CEUX qui l’organisent depuis des decennies …

      Et avec ces relations et cet etat d’esprit ..revelée par la fin de la conversation pas tres amicale de ma part ( la technique renversante ) apres ces propos :

      « en plus avec cette technique il suffira de laisser l’eau entrer dans l’habitable si les douanes sont dans les parages et puis une p’tite liasse au cas ou … » et ainsi personne n’en saura rien …

      les negriers modernes ou de tout temps ….

    2. alauda

      Changez de disque, regardez Shanghaï. Des millions d’habitants confinés dans des tours qui hurlent dans la nuit, des chats massacrés à coups de bâtons dans la rue, des émeutes de la faim.
      Et les employés non essentiels de l’ambassade américaine invités à mettre les voiles fissa…

    3. la blanchère

      covid 22 deja ou H5N1 ? ou les autres car la liste est longue des armes bacteriologique US de hunter biden alors que la sauge n’est pas testée encore

      j’ai vu des video de diverses ville ukrainienne sous autorité Azov
      les chats ils les mettent AUSSI vivants dans des sacs comme il y a 12 ans il y avais deja dans les rues de la ville des crematoires sur remorque pour tuer les chiens errants ….ca c’est selon leurs autorités et c’est vrai que j’ai pas vu non plus de SDF lors de mes sejours

      par contre des video au Donbass avec des militaires russes ou meme tchechenes qui laissent des chiens courir autour d’un char ou a un prisonner ukrainien et donnent a manger aux chats comme aux habitants…

      il faut dire cela frigide fardeau et ses soeurs – shangai ne va l’interesser que pour les chats et autres animaux emprisonnés a l’interieur avec ces gens qui pour les specistes ne comptent pas ..

    4. robert davis

      smith est un idiot incapable de tirer des conclusions justes à partir de données pourtant justes! l’afrique n’a rien à perdre à ce transfert de population au contraire c’est l’europe qui est largement perdant: en favorisant la main d’oeuvre locale les européens cesseraient de reculer démographiquement et s’enrichiraient au lieu de s’apauvrir sur les 2 plans et enrichir simultanément sur les 2 plans les africains ce qui explique leur montée en puissance.Lorsque Dieu veut perdre un homme ou une nation il commence par l’aveugler!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    216 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap