toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gilles-William Goldnadel : «La gauche est minoritaire, mais elle continue de donner le tempo»


Gilles-William Goldnadel : «La gauche est minoritaire, mais elle continue de donner le tempo»

Pour l’avocat, la faiblesse de caractère de la droite, et la stratégie de dédiabolisation engagée par Marine Le Pen, ont laissé à la gauche médiatique, pourtant minoritaire, le loisir d’imposer ses sujets dans les débats.

Le résultat des urnes est largement la conséquence de la manière dont le second tour de l’étrange campagne s’est déroulé.

D’abord, l’édification du «barrage contre l’extrême droite» dont le président a dû se résoudre à se faire le castor a mi-temps, conformément à sa stratégie naturelle de caméléon. La diablesse ayant dans notre système mono-satanique remplacé le diable rentré dans sa boîte au soir du premier tour. Il aura, par exemple, construit ce barrage en Seine st Denis, mais se sera abstenu de l’édifier publiquement lors de l’unique duel national, en sachant combien l’épouvantail avait perdu de pailles.

Nul ne sait exactement quel aura été l’impact direct de ce «front républicain» en manifeste déclin au regard du résultat d’hier. Son caractère factice et artificieux était tel, que les débats télévisés du soir, très policés, ne reprenaient plus la vieille antienne.

Le prix payé par la candidate à sa dédiabolisation aura été coûteux sinon prohibitif.

Gilles-William Goldnadel

En revanche, son impact indirect aura été manifestement sous estimé au regard de la victoire confortable d’un président contesté. Le prix payé par la candidate à sa dédiabolisation aura été coûteux sinon prohibitif.

C’est ainsi qu’à vouloir s’adoucir on en devient trop lisse. Marine Le Pen aura notamment décidé de reléguer au second plan l’immigration.

On comprend que l’un des seuls improbables avantages de son nom est de lui conférer une sorte de décoration éternelle de résistante contre l’immigration invasive sans qu’il lui soit nécessaire de seulement l’exhiber.

Mais on remarquera à cet instant – objet principal de notre chronique – que c’est déjà implicitement concéder au camp de gauche politico- médiatique immigrationniste adverse, que c’est parce que cette décoration n’est pas très décorative qu’on la serre dans son tiroir. L’exemple du débat télévisé est emblématique où il apparaît que la candidate n’était apparemment pas trop chagrinée de voir les questions sociétales remisées à l’heure des bâillements pour privilégier la question du pouvoir d’achat.

Je ne conteste pas cette tactique populiste payante, à défaut d’avoir été gagnante. Mais ce discours anticapitaliste consacre la domination de la gauche démagogue dans le débat public.

Dans la forme, c’était largement se priver du bénéfice d’une prestation patriotique dans laquelle on excelle au profit d’un exercice d’économiste dans lequel on est plus malaisant. Nul ne peut calculer le prix de ce sacrifice sur l’autel de la dédiabolisation sans que l’on sache faire la part du calcul ou d’un surmoi inconscient payé à l’idéologie médiatique qui domine encore le temps. Alors même que les Français dans leur grande majorité sont opposés à l’immigration forcée.

La droite est nombreuse dans les urnes mais la paresse de son combat culturel, sa faiblesse de caractère et le tropisme médiatique gauchisant expliquent pourquoi elle est dominée dans les débats.

Gilles-William Goldnadel

Autres signes qui montrent cette domination idéologique de gauche inversement proportionnée au nombre: la manière dont le candidat caméléon a pu courtiser sans vergogne ni désagréments dans le quatre-vingt-treizième département une clientèle communautarisée, en décernant sans dommage médiatique un brevet de féminisme à une femme voilée. Voile dans lequel par ailleurs il voyait par le passé un manque de civilité.

Au passage, on remarquera la puissante réalité de cette transformation démographique que l’idéologie nie mais qui est aujourd’hui devenu un enjeu électoral. Il le sera encore sans doute bien plus dramatiquement dans cinq ans au regard du résultat présent. Le succès, relatif, de Jean-Luc Mélenchon s’expliquant notamment par l’adhésion massive qu’il aura reçu des banlieues islamisées par la grâce disgracieuse d’un clientélisme à juste titre décomplexé.

Je décrivais à ce sujet lundi dernier dans Le Figaro l’impunité médiatique et politique dont le candidat castriste, d’un extrémisme de gauche innommé, avait bénéficié. C’est ainsi que son islamo- gauchisme, indulgent envers l’islamisme le plus radical et antisémite ne lui aura été reproché par personne, même à droite. Il aura donc pu empocher dans les banlieues son bénéfice électoral sans avoir à payer le moindre frais moral.

Autre conséquence, combien plus importante, du manque d’esprit critique à l’égard de l’extrême gauche mélenchoniste: la possibilité de la gauche écologiste ou des débris du Parti Socialiste de pouvoir envisager avec elle une alliance sans être voués aux gémonies. Les Républicains de droite rétifs au macronisme n’ont pas cette licence d’association avec le Rassemblement National pour cause d’asymétrie médiatique.

Dernier exemple aussi significatif que pittoresque: le parti des Insoumis peut se payer le luxe d’envisager de désigner Taha Bouhafs comme candidat à Venissieux, aux élections législatives. Celui-ci a été condamné pour injure raciale par le tribunal de Paris et enchaîne les déclarations pro- islamistes et antisionistes. Il est vrai que SOS Racisme ne lui en tient pas mauvaise rigueur.

La droite est nombreuse dans les urnes mais la paresse de son combat culturel, sa faiblesse de caractère et bien sûr et avant tout le tropisme médiatique gauchisant expliquent largement pourquoi elle est dominée dans les débats. C’est encore la gauche minoritaire qui choisit les chansons et donne le tempo.

L’étrange campagne qui s’achève ne me démentira pas.

© Gilles-William Goldnadel pour Dreuz.info

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Gilles-William Goldnadel : «La gauche est minoritaire, mais elle continue de donner le tempo»

    1. la blanchère

      maitre Gilles William vous avez une calculette ?

      quelques sont les recours de la LOI contre une ELECTION AU VUE DES CHIFFRES PUBLIES visiblement truquées – donnant 108, 76 % des suffrages exprimés ?

    2. robert davis

      Je pense moi aussi que les votes ont dû être truqués: il n’est pas possible que même avec le lavage des cerveaux des merdias de gauche, les français soient assez bêtes pour avoir voté en majorité pour le fossoyeur de la France!

    3. LeClairvoyant

      La gauche quand elle est très minoritaire, elle divise la droite avec un « cordon sanitaire aux plus à droite et face au tiers restant, chante victoire de temps en temps.

    4. la blanchère

      GAUCHE = le reliquat d’une ancienne réaction doctrinaire vis a vis des sectes religieuses relookée .

      la créature qui pense par elle même est une rareté et a des grandes chances d’être d’abord ignorée puis persécutée voire éliminée = le juif errant

      la description de cet état qui fait cet être tel qu’il est de son refus de la norme servile – parle d’inspiration ( voire de folie puisque rarement acceptée par une époque que ce soit Noé ou Moshe vivre leur inspiration qui les obligent a sortir de ce genre de matriçage .

      de nous jours on ne fait que répéter sans comprendre que tout part d’un état POUR CHACUN qui est Unique

      a l’envers de ces mondes d’esclavagistes de leurs DOXA doctrines qui finissent TOUJOURS PAR LES POGROMS !

      la gauchiassierie dans les faits …

      le système marxiste repose sur le matérialisme dialectique qui NIE la conscience . Cette reflexion édifiée pour s’opposer a un autre systeme dogmatique de l’ordre romain autour de l’histoire réinventée sur mesure d’un descendant du roi David . l’un de ceux qui ont essayé de virer les occupants et réparer les oublis en matière de tradition … les sectaires au service des romains en ont fait l’inverse le ciment d’un ensemble tyrannique que Marx et d’autres ont essayé de démolir par la suite et de la révolution bourgeoise de 1789 récupérée elle aussi .

      Mais pour en fait a chaque fois en remettre un autre systeme totalitaire au final – car c’est la nature humaine des sociopathes même chez les rats dans des espaces restreints .

      le système de Marx – vis a vis de la conscience et celle de l’être Humain qu’elle considère comme un somme de réactions physiques et chimiques .

      selon ce qui dépend du hasard comme une somme d’incertitudes qu’on est pas en mesure d’étudier donc on les nient dans la modélisation et donc toutes doivent devenir uniformes et identiques reduites par le bas …

      qui en fait un autre socle sectaire comme les modeles qu’elle ne fait qyu reprendre .

      il découle par exemple – sur le dogme vaccinal qui se montre finalement en sa culmination d’un GENOCIDE GLOBAL commencé EN ISRAEL

      si on veut pas voir la corrélation ?

      C’est la definition de la DOXA contemporaine – des intellos formatés – CONTRE les dernières découvertes notamment du modèle quantique qui reprennent l’intuition antique et qui déboulonnent la réduction mécaniste

      et en conséquence ce pied pourri du marxisme et de toutes ces ideocrassies a mettre a l a BENNE!!!!

      j’ai du expliquer dans un autre post les liens faire avec l’anti Hébraïsme de ces vils individus qui réside a leurs systeme d’arguments foireux contre les faits et contre l’observation , contre le savoir et notre tradition en ce domaine

      et qu’ils occupent les mêmes postes que l’inquisition médiévale EN PEUT ETRE PIRE puisque nous nommes en etat de GENOCIDE ORGANISE GLOBAL

      mais ces intellos formatés ne VEULENT PAS LE SAVOIR car c’est la mangeoire de gauche mondialiste qui règne .

      C’est EUX tous qu’il faut mettre a la benne des déviances idéologiques dont le nazisme et l’islam …et de toutes ces sectes globalistes et systèmes mafieux .

      question de SURVIE !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    123 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap