toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Débat deuxième tour : « Si le voile était interdit, il y aurait une guerre civile », avoue Macron impuissant. Il préfère verbaliser les Français pour des attestations de sortie…


Débat deuxième tour : « Si le voile était interdit, il y aurait une guerre civile », avoue Macron impuissant. Il préfère verbaliser les Français pour des attestations de sortie…

Débat deuxième tour : « Si le voile était interdit, il y aurait une guerre civile », avoue Macron impuissant. Il préfère verbaliser les Français pour des attestations de sortie…

« Vous allez créer la guerre civile si vous faîtes ça », a prévenu le président sortant Emmanuel Macron mercredi soir lors du débat de l’entre-deux tours entre les deux candidats. « La question religieuse a toujours fait naître des tensions extrêmement fortes », a soutenu Gérald Darmanin , invité d’Europe 1 jeudi.

« Le voile est un uniforme »

Lors du débat de l’entre-deux tours mercredi soir, Marine Le Pen , candidate à la présidentielle a confirmé sa volonté d’interdire le port du voile dans l’espace public. « Le voile est un uniforme imposé par les islamistes, je pense que la grande partie des jeunes femmes qui le mettent ne peuvent pas faire autrement même si elles n’osent pas le dire puisque celles qui ne le mettent pas, témoignent de leur isolement« , a soutenu la candidate RN.

Sondage : 60% des Français sont favorables à l’interdiction du voile dans l’espace public

D’après un sondage de l’institut CSA pour CNEWS, publié ce jeudi 21 avril, 6 Français sur 10 se prononcent en faveur d’une interdiction du port du voile dans l’espace public. Un sujet qui, dans le contexte de la présidentielle, a refait surface ces dernières semaines en France.

Des deux finalistes au second tour de dimanche prochain, Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national, s’est ainsi plusieurs fois prononcée en faveur d’une telle interdiction.

A l’inverse, Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche, a, lui, jugé ce projet incompatible avec le principe de laïcité et les valeurs de la République.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Débat deuxième tour : « Si le voile était interdit, il y aurait une guerre civile », avoue Macron impuissant. Il préfère verbaliser les Français pour des attestations de sortie…

    1. alauda

      Sinon, faudrait lui apprendre à distinguer un foulard à fleurs où le cheveu dépasse (par ex. Latifa Ibn Ziaten citée dans le débat) avec le hidjab aussi couvrant d’un voile de bénédictine, où le moindre cheveu est masqué, de même que le port de tête depuis les épaules jusqu’au menton.

    2. alauda

      Cadeau en prime : https://www.causeur.fr/tout-le-macronisme-en-une-image-230981

      Il serait temps de ressortir, face à cette publicité infernale, les chapeaux de Tata Yoyo, avec les reliques pour les décorer: les fleurs, les rubans, les plumes et les oiseaux, voire même – why not ?- une adaptation du pouf à la Belle Poule…. Un remix du navire de l’Indépendance (ou du Triomphe de la Liberté) juché sur un couvre-chef, en guise de pied de nez kitsch à la « guerre civile » des étiquettes mondialisées… Vive les machines à coudre sur mesure ! Le prêt à penser, personnellement, j’en ai soupé.

    3. alauda

      Une guerre civile avec le Suisse qui compare les femmes non voilées à des pièces de 2 €… ?
      Pour le frère, l’enquête est close. Procès ou pas ?

      En sus, un titre de livre à 21 € : « Le linceul du féminisme » de
      Naëm Bestandji, sous-titré « Caresser l’islamisme dans le sens du voile »
      Paru le 4 novembre 2021, Essai (broché)

      4ème de couverture :
      Héritage d’un patriarcat antique, accessoire vestimentaire le plus sexiste et discriminant que l’homme ait inventé, quintessence de l’inégalité femme -homme, le voile dit « islamique » fait débat en France depuis trente ans. Par une obsession sexuelle exacerbée dont la religion n’est que le prétexte régulateur, les islamistes en ont fait leur cheval de Troie politique…

      Entre le linceul en prêt à porter et le combat féministe, mon choix est fait.

      Article 11 aussi.
      Petit passage du débat absolument inacceptable.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    938 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap