toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« À mon retour en France, je me suis fait agresser deux fois à Sarcelles », confie le chanteur Amir. « On est plus en sécurité en Israël qu’en région parisienne » (Vidéo)


« À mon retour en France, je me suis fait agresser deux fois à Sarcelles », confie le chanteur Amir. « On est plus en sécurité en Israël qu’en région parisienne » (Vidéo)

« À mon retour en France, je me suis fait agresser deux fois à Sarcelles », confie le chanteur Amir. On est plus en sécurité en Israël qu’en région parisienne.

« Je n’ai jamais caché que j’étais juif, que j’avais vécu en Israël », a déclaré jeudi le chanteur franco-israélien Amir Haddad lors d’une interview accordée au site Yahoo.

L’interprète de « J’ai cherché » s’est confié au micro de Manu Katché sur l’ensemble de son parcours : de son enfance à Sarcelles puis en Israël, à son rapport au judaïsme, et sa carrière de dentiste et enfin d’artiste.

« Ça a été très douloureux pour moi de quitter la France, parce que j’étais très très bien intégré dans ma classe. Je ne voyais pas pour quelle raison je quitterais ce confort. Je me souviens avoir dit à ma mère : ‘Je ne veux pas voyager, changer de pays, de maison », a-t-il déclaré en ajoutant qu’il s’était fait agressé deux fois à Sarcelles lors de son retour dans l’Hexagone.

« Pour des raisons qu’on comprend, c’est devenu un lieu agressif, où les gens dans la rue se font attaquer, moi-même, on m’a attaqué à 2 reprises pour me voler une fois ma montre, une fois mes baskets », a-t-il affirmé en soulignant le contraste entre la situation sécuritaire en Israël et en France.

« Le cocon israélien ‘sea sex and sun’ nous rend assez innocents et assez naïfs quant à la réalité des banlieues, des endroits où la misère règne et où les gens sont frustrés », a-t-il ajouté.

« Les zones de non droit en France se multiplient. Le contraste lorsqu’on revient de l’étranger est d’autant plus choquant. Qui aurait cru que l’on serait plus en sécurité en Israël que dans une ville près de Paris ? », a réagi Jérôme Rivière, Vice-Président du parti Reconquête d’Eric Zemmour.

Amir sera sur la scène du Théâtre Edouard-VII dès le 23 avril 2022 à Paris pour la pièce intitulée « Sélectionné ». Il incarnera Alfred Nakache, nageur français déporté à Auschwitz avec sa femme et sa fille pendant la Seconde Guerre mondiale.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “« À mon retour en France, je me suis fait agresser deux fois à Sarcelles », confie le chanteur Amir. « On est plus en sécurité en Israël qu’en région parisienne » (Vidéo)

    1. Moraubic

      J’ai voté Lepen il y a 5 ans et biensur Zemmour . Eh bien pour les mêmes raisons je revoterais Lepen dimanche . Je ne supporte pas le minet islamofellateur ….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    3.5K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap