toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Union Européenne demande à Israël d’exporter son gaz vers l’Europe. Israël obtient de Poutine une zone tampon pour soigner les blessés


L’Union Européenne demande à Israël d’exporter son gaz vers l’Europe. Israël obtient de Poutine une zone tampon pour soigner les blessés

Considérant qu’Israël dispose d’une importante quantité de gaz naturel et compte tenu de sa capacité à l’approvisionner dans l’immédiat grâce aux activités de certains des réservoirs, le ministère de l’Énergie a récemment entamé l’examen d’une première demande de l’UE à allouer des quotas de gaz au continent, a rapporté jeudi Channel 13 News .

Selon le rapport, l’appel de l’UE à Israël intervient au milieu d’une pénurie de gaz naturel qui pourrait être généré en Europe à la suite de l’embargo et d’un boycott des ressources énergétiques de la Russie. Les responsables européens espèrent que les exportations de gaz israélien aideront à surmonter au moins certaines des pénuries.

Le gouvernement a déjà commencé à examiner le plan, et il pourrait être nécessaire de prendre une décision dans les semaines à venir et même de modifier les décisions existantes concernant le quota autorisé d’exportations de gaz vers l’Europe.

Le Monde Juif.info


Israël a coordonné la mise en place d’un hôpital de campagne dans l’ouest de l’Ukraine avec la Russie, a rapporté jeudi soir le commentateur Barak Ravid sur le site Web de Walla .

Des sources israéliennes ont déclaré qu’Israël avait informé la Russie sur la question et lui avait même donné l’emplacement exact de l’hôpital afin que les Russes évitent d’attaquer la zone entourant l’hôpital.

La mise à jour a été faite à plusieurs niveaux : à la fois du côté diplomatique et au niveau des dirigeants lors de l’un des entretiens entre le Premier ministre Naftali Bennett et le président russe Vladimir Poutine.

Dix-sept tonnes de matériel pour l’établissement de l’ hôpital de campagne « Shining Star » ont été chargées dans un avion-cargo d’El Al et sont parties pour la Pologne jeudi après-midi pour préparer l’établissement d’un hôpital dans la ville de Mostyska, dans l’ouest de l’Ukraine.

En début de semaine prochaine, la délégation médicale conduite par le Dr Dudu Dagan, directeur de la division des hôpitaux publics au ministère de la Santé, qui comprend du personnel médical de l’ensemble du système de santé, prendra son envol.

L’hôpital fournira des soins aux nombreux réfugiés de guerre et comprendra une salle d’accouchement, des services d’hospitalisation pour adultes et pédiatriques. L’assistance médicale apportera avec elle des capacités de laboratoire et d’imagerie (rayons X), et utilisera des technologies à distance avec le Sheba Medical Center en Israël.

Le directeur du centre médical Sheba, le professeur Yitzhak Kreiss, a déclaré : « Il est de notre devoir personnel, professionnel et national de traiter chaque être humain comme une personne. Nous avons les moyens et la capacité et nous ne devons pas reculer ».

Les partenaires comprennent le bureau du Premier ministre, le ministère de la Santé, le ministère des Affaires étrangères, le centre médical Sheba, l’hôpital pour enfants Schneider, les services de santé Clalit et d’autres organisations médicales.

Le Monde Juif .info

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “L’Union Européenne demande à Israël d’exporter son gaz vers l’Europe. Israël obtient de Poutine une zone tampon pour soigner les blessés

    1. robert davis

      Il me semble que pour que Israel puisse exporter au loin son gaz il faut le liquiéfier d’abord, le transformer en GLN et ces installations coûtent 4-5 milliards de usd ou euros: l’europe est-elle disposée à financer une telle usine de transformation du gaz israélien? ‘affaire serait tés rentable au cours actuel du gaz qui ne peut qu’augmenter même si la guerre d’ukraine s’arrête car la demande est trés trés forte.

    2. Slam

      Certains diront très bientôt qu’Israël a provoqué la guerre afin de vendre son gaz aux européens.
      Le fameux complot juif..

    3. Aaron

      L’U.E a pris plusieurs fois, dans le passé, position contre Israël et maintenant ose quémander son gaz…..

    4. Hervé

      Rien du tout, si le gouvernement Israélien et un certain nombre de citoyens de ce pays oublient et pardonnent, moi ni j’oublie, ni je pardonne, surtout quand on voit la macrone brasser du vent après s’être fait ridiculisée par putin, il est en train de mener sa campagne, sans débourser un centime. Les veaux ne voient rien venir.

    5. robert davis

      Un gazoduc ne coûte pas moins cher qu’une usine de GLN d’une part et n’a qu’une seule destination qui en plus peut être saboté facilement alors qu’avec le GLN on peut exporter PARTOUT SANS PROBLEME ET DE MANIERE 100% INDEPENDANTE et sans subir la moindre pression politique ou autre. Certains calculent vraiment mal.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    236 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap