toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mansour Abbas, chef du parti arabe en Israël, répond à Amnesty : « l’Etat juif n’est pas un Etat d’apartheid »


Mansour Abbas, chef du parti arabe en Israël, répond à Amnesty : « l’Etat juif n’est pas un Etat d’apartheid »

Le chef du parti arabe RAAM en Israël, qui est entré dans l’histoire l’année dernière en rejoignant la coalition gouvernementale, a déclaré jeudi qu’Israël n’est pas un « Etat d’apartheid », et que le mot ne correspond pas aux relations entre Juifs et Arabes dans le pays.

La semaine dernière, Amnesty International s’est jointe à deux autres groupes traditionnellement antisionistes pour affirmer que la politique d’Israël à l’égard des Palestiniens à l’intérieur de ses frontières et dans les territoires disputés relève de l’apartheid.

Israël et plusieurs pays européens, dont l’Allemagne et la Grande-Bretagne, ont rejeté ces allégations comme étant antisémites. J’ai vérifié la définition de l’antisémitisme établie par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (International Holocaust Remembrance Alliance) retenue par l’UE et 31 pays, et ce qu’ils disent est strictement vrai. Les pays et experts qui ont rejeté l’accusation d’Amnesty expliquent qu’ils ignorent, entre autres, les droits et libertés dont jouissent ses citoyens arabes. Et le principal politicien arabe-israélien vient de se joindre à ces pays et rejette la définition d’Amnesty International.

« Je ne parlerais pas d’apartheid », a déclaré Mansour Abbas en réponse à une question posée lors d’un événement en ligne organisé par le Washington Institute for Near East Policy, un groupe de réflexion basé à Washington. Il a noté qu’il faisait partie de la coalition et qu’il pourrait rejoindre le gouvernement lui-même s’il le souhaitait.

« Je préfère décrire la réalité de manière objective », a-t-il ajouté. « S’il y a une discrimination dans un certain domaine, alors nous dirons qu’il y a une discrimination dans ce domaine spécifique ».

 

La question clef

  • Mansour Abbas, qui est à la tête de la Liste arabe unie RA’AM, qui fait partie de la coalition qui gouverne actuellement Israël, et qui représente donc les quelque 20 % de la population arabe d’Israël, est-il moins bien informé des droits de palestiniens que les auteurs du rapport d’Amnesty International ?
  • Entre Mansour Abbas, dont la seule présence dans la coalition suffit à démontrer qu’Israël ne pratique pas l’apartheid – les noirs d’Afrique du Sud étaient des citoyens de seconde zone et ils n’avaient certainement pas le droit à la parole dans les décisions gouvernementales – et les dirigeants qui ont un historique de militantisme antisioniste bien documenté, qui est le plus crédible ?
  • Lorsque Mansour Abbas rappelle que les habitants arabes d’Israël ont la citoyenneté, y compris le droit de vote, et qu’ils sont très présents dans les professions médicales, les universités, la profession d’avocat, de pharmacie, entre autres domaines, faut-il considérer qu’il ne sait pas de quoi il parle, et croire le dossier antisémite d’Amnesty ?

Mansour Abbas a ajouté qu’en tant que politicien israélien, et membre de la coalition gouvernementale, il se concentrait sur le rapprochement des Juifs et des Arabes pour relever les défis sociaux et économiques. A l’inverse, Amnesty travaille pour détériorer les relations entre les deux groupes et faire échouer les chances déjà faibles d’une paix, du fait que la majorité des Arabes palestiniens veulent la destruction de l’Etat juif, et non un Etat palestinien à côté d’israël.

« J’essaie généralement de ne pas porter de jugement, je n’essaie pas de dire que vous êtes raciste ou que l’État est raciste, ou que c’est un État d’apartheid ou pas », a déclaré Abbas. « Mon rôle en tant que leader politique est d’essayer de combler les écarts.

Ses propos ont enragé les dirigeants d’Amnesty.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : https://apnews.com/article/amnesty-international-israel-middle-east-race-and-ethnicity-racial-injustice-093b9df838a901bf752f971fb43efc22

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Mansour Abbas, chef du parti arabe en Israël, répond à Amnesty : « l’Etat juif n’est pas un Etat d’apartheid »

    1. robert davis

      En tous cas ce n’est pas ce qu’il dit à la Knesseth et dans la presse quand il critique sans arrêt Israel! Israel est en train de faire la même erreur que la France dans ses colonies où elle s’est ruinée alors que les arabes et les noirs bénéficiaires des largesses de la France viennent maintenant nous réclamer encore plus d’argent et prétendre que la France les aurait pillé! La France s’est ruinée dans ses colonies et continue à se ruiner pour ces africains maintenant même sans les colonies! Et en plus elle est colonisée elle même par ses colonies! Merci la c. de la gauche en Israel comme en France!

    2. robert davis

      près s’être ruinée dans ses colonies la France continue à se ruiner en France pour ses anciens colonisés! Comment sortir de cet engrenage infernal? en leur donnant la France comme le demande la gauche après leur avoir rendu leurs colonies? et après où iront les français? ce n’est évidemment pas cela la réponse. Il faut renvoyer les africains en Afrique à n’importe quel prix et on n’a pas de leçons à recevoir d’une gauche qui a massacré des centaines de millions de russes notamment mais pas seulement.

    3. robert davis

      Les seules « années glorieuses » de la France c’était lorsqu’elle était débarrssée deses colonies à la noix et que les colonisés n’envahissaient pas encore la France. Il a fallu que l’âne snobinard giscard maldestin, faux aristocrate, faux petit hobereau à la noix leur donne le droit au regroupement familial leur permettant de venir en France faire des familles de 46 enfants aux frais du contribuable pour revenir aux déficits abyssaux, merci le hobereau de village, prétentieux, arrogant et antisioniste! Et stupide avec ça croyant qu’un voyage en Israel au moment des élections allait lui valoir les votes juifs après ses innombrables critiques d’Israel de…tous les jours puisqu’il a été le champons des critiques d’Israel durant tout son mandat.

    4. Dan

      Israël, n’est ni un état apartheid, ni un état voyou sanguinaire. Les ONG ont bien tort de stigmatiser Israël qui se défend et se protège. La France a une conduite plus discutable : suite à un attentat Les soldats français de l’opération anti-jihadiste Barkhane ont éliminé lors de frappes aériennes au Burkina Faso 40 jihadistes impliqués dans les récentes attaques dans le nord du Bénin voisin qui ont fait 9 morts, dont un ancien militaire français, a annoncé samedi 12 février l’état-major dans un communiqué.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    218 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap