toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un président de la Cour suprême d’Afrique du Sud a 10 jours pour s’excuser d’avoir défendu Israël « S’il y a un jugement qui m’oblige à dire que je déteste Israël et les Juifs’, je préfère cesser d’être président de la Cour suprême »


Un président de la Cour suprême d’Afrique du Sud a 10 jours pour s’excuser d’avoir défendu Israël « S’il y a un jugement qui m’oblige à dire que je déteste Israël et les Juifs’, je préfère cesser d’être président de la Cour suprême »

Le Comité d’appel sur la conduite des juges d’Afrique du Sud a publié une déclaration jeudi donnant à l’ancien président de la Cour suprême Mogoeng Mogoeng, 10 jours pour présenter des « excuses inconditionnelles pour s’être impliqué dans une controverse politique ».

« Je suis dans l’obligation, en tant que chrétien, d’aimer Israël, de prier pour [la] paix de Jérusalem, ce qui signifie en fait la paix d’Israël, et je ne peux pas, en tant que chrétien, faire autre chose qu’aimer et prier pour Israël, car je sais que la haine d’Israël par moi et par ma nation ne peut qu’attirer des malédictions sans précédent sur notre nation », a déclaré Mogoeng en juillet 2020 lors d’une discussion en ligne avec le grand rabbin sud-africain Warren Goldstein, organisée par le Jerusalem Post.

Israël a-t-il volé notre terre ou la terre de l’Afrique ? Israël a-t-il pris nos richesses minérales ? Nous devons adopter une position de principe à cet égard », a-t-il déclaré.

Le groupe anti-israélien Africa4Palestine, la branche sud-africaine du mouvement antisémite BDS, a déposé une plainte concernant les commentaires du président de la Cour suprême, l’accusant d’avoir enfreint le code de conduite judiciaire.

Mogoeng, qui a occupé le poste de juge en chef jusqu’à sa retraite en octobre 2021, a refusé de s’excuser, affirmant que les juges sud-africains ne devraient pas être « censurés, bâillonnés ou muselés. »

« Je respecte la loi. Je ne défierai pas la loi. Mais si on en vient à me forcer à faire des choses abominables, ou à rejeter Dieu, alors je préfère me retrouver sans argent, sans aucun poste. Je ne refuserai jamais d’obéir au Seigneur », a-t-il affirmé.

« Si j’en arrive au point où il y a un jugement qui dit : ‘Vous devez dire que vous détestez Israël et les Juifs’, je préfère cesser d’être président de la Cour suprême.

« Si j’en arrive au point où l’on dit : ‘Mogoeng, vous devez dire que vous détestez les Palestiniens et la Palestine’, je préférerais aussi cesser d’être juge en chef plutôt que de le faire…

Je ne m’excuserai pour rien. Il n’y a rien à excuser… Je ne peux pas m’excuser d’aimer. Je ne peux pas m’excuser de ne pas nourrir de haine et d’amertume. »

La Fédération sioniste sud-africaine, qui s’est dite « très préoccupée par le jugement », a soutenu Myogoeng.

Rejetant l’appel de Myogoeng jeudi, le Comité a déclaré :

« Conformément à cette décision, le comité, à la majorité, a ordonné que le juge en chef Mogoeng présente des excuses inconditionnelles pour avoir été impliqué dans une controverse politique par ses déclarations lors du séminaire en ligne organisé par le Jerusalem Post le 23 juin 2020. Une copie des excuses doit être communiquée par le juge en chef Mogoeng au Bureau du juge en chef et aux médias dans les 10 jours suivant la décision. »

© Equipe de rédaction Israël 24/7

Source : World Israel News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Un président de la Cour suprême d’Afrique du Sud a 10 jours pour s’excuser d’avoir défendu Israël « S’il y a un jugement qui m’oblige à dire que je déteste Israël et les Juifs’, je préfère cesser d’être président de la Cour suprême »

    1. robert davis

      Les hommes ayant ne telle probité sont rares en afrique du sud ce pays de gangsters où bds est à sa place. La chute de l’as n’est pas finie.

    2. robert davis

      Avec tous les gangsters qui font carrière en politique en France celle-ci n’est pas bcp moins bien lotie en politicards-canailles qui ne font de la politique que pour s’enrichir, macron et macresse en sont des exemples.

    3. Slam

      L’Afrique du Sud est devenue une poubelle de l’Afrique, corruption, délinquance, racisme et violences anti blancs ont explosé pour le plus grand bonheur des BDS qui ne sont que des terroristes au service de l’islam radical

    4. Moka

      Mais quand l ‘ Iran dit vouloir rayer Israël de la carte pas de réaction,et quand les palestiniens disent qu’ils veulent jeter les juifs à la mer pas de réaction ,on ferme les yeux .Et ces mêmes qui veulent des excuses de Monsieur Mogoeng ne demandent jamais aux pseudo palestiniens ou à l’Iran de présenter leurs excuses pour incitation au génocide des juifs .Quelle belle hypocrisie !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    575 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap