toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suède : 85 % des suspects de fusillades mortelles sont d’origine étrangère (Allo Zemmour, à l’aide !)


Suède : 85 % des suspects de fusillades mortelles sont d’origine étrangère (Allo Zemmour, à l’aide !)

Près de neuf suspects sur dix impliqués dans des fusillades mortelles en Suède sont nés à l’étranger ou sont issus de l’immigration, révèlent les statistiques.

En 2021, la Suède a connu un nouveau record de fusillades mortelles, et le pays continue d’être confronté à cette spirale folle, cette violence armée mortelle largement alimentée par les activités des gangs criminels dans tout le pays, dont le pays était totalement épargné il y a seulement 50 ans.

Selon les statistiques obtenues par le journal français La Croix, l’âge moyen des suspects dans les fusillades mortelles en Suède est de 23 ans et 85 % des suspects sont nés à l’étranger ou sont issus de l’immigration.

La police suédoise rapporte qu’il y a jusqu’à 2500 membres de gangs dans la seule ville de Stockholm, et que le démantèlement d’anciens gangs composés de migrants des Balkans arrivés en Suède dans les années 1990 a entraîné la formation de gangs plus petits et plus violents.

Les gangs opèrent souvent dans des zones dites « vulnérables », également connues sous le nom de zones de non droit, ou zones interdites en Suède, les autorités suédoises notant que dans une soixantaine de quartiers, les gangs ont une influence sur la communauté locale, évidemment musulmane.

Les statistiques citées par le média français font écho à la déclaration faite l’année dernière par le commissaire de police du Grand Göteborg, Erik Nord, qui a commenté le lien entre la migration massive et la violence mortelle par arme à feu.

« Ce n’est plus un secret aujourd’hui qu’une grande partie du problème de la criminalité des gangs, avec les fusillades et les explosions, est liée à la migration des dernières décennies », a écrit Nord dans un article d’opinion pour le journal suédois Goteborgs Posten. Plus un secret, vraiment ? Je m’autorise à douter, car j’imagine mal les élites le reconnaître ouvertement.

« Lorsque, comme moi, on a l’occasion de suivre les affaires au niveau individuel, on voit que pratiquement tous ceux qui tirent ou se font tirer dessus dans des conflits entre gangs sont originaires des Balkans, du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord ou de l’Est », a ajouté Nord.

Nord n’est pas le premier à faire le lien entre la migration et la criminalité des gangs et la violence armée.

  • En octobre 2020, Linda Staaf, responsable de l’unité de renseignement du département opérationnel national (NOA) de la police suédoise, a remarqué que les migrants de deuxième génération avaient créé une nouvelle forme de culture de gang dans certaines zones interdites.

« Dans l’ensemble, nous avons trois types de structures criminelles :

• les organisations criminelles, comme les bandes de motards criminels ;
• les réseaux criminels familiaux dans les structures claniques ;
• et un nouveau type de culture et de réseau, c’est-à-dire des réseaux peu structurés qui sont principalement des gangs criminels dans les zones vulnérables », a noté Staaf.

« Les réseaux informels sont souvent composés d’immigrants de deuxième génération. Ils apportent avec eux des éléments de la structure clanique comme l’honneur et la vengeance du sang », a-t-elle ajouté.

Et les Suédois sont fiers de leur sens de l’hospitalité. Jusqu’à ce qu’il leur soit demandé – poliment bien entendu – de laisser place aux musulmans. L’histoire des hommes, quoi.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Sources :

  • https://www.la-croix.com/Monde/Suede-championne-dEurope-fusillades-mortelles-2022-01-07-1201193702
  • https://www.statista.com/topics/7088/crime-in-sweden/

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Suède : 85 % des suspects de fusillades mortelles sont d’origine étrangère (Allo Zemmour, à l’aide !)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    226 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap