toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélations: Sur Facebook, 90% des “discours haineux” supprimés sont contre les Blancs et les hommes


Révélations: Sur Facebook, 90% des “discours haineux” supprimés sont contre les Blancs et les hommes

Révélations: Sur Facebook, 90% des “discours haineux” supprimés sont contre les Blancs et les hommes.

[Article publié le 21 novembre 2021 dans le Washington Post]

[…]

Et pourtant, les messages racistes contre les minorités ne furent pas ce que les algorithmes de détection de discours haineux de Facebook trouvèrent le plus souvent. Le logiciel, instauré par l’entreprise en 2015, était censé détecter et supprimer automatiquement les discours haineux avant que les utilisateurs ne les voient. Publiquement, l’entreprise avait déclaré en 2019 que ses algorithmes arrêtaient avant leur publication plus de 80 % des discours de haine.

Mais cette statistique cachait un problème sérieux qui crevait les yeux pour les chercheurs : L’algorithme détectait de manière agressive les commentaires dénigrant les Blancs plus que les attaques contre tout autre groupe, selon plusieurs des documents. Un document datant d’avril 2020 indique qu’environ 90% des “discours haineux” faisant l’objet de suppressions de contenu étaient des déclarations de mépris, d’infériorité et de dégoût à l’égard des Blancs et des hommes (bien que la période de référence ne soit pas claire). Et il n’a jamais réussi à supprimer les contenus les plus méprisants et racistes. […]

L’une des raisons de ces erreurs, ont découvert les chercheurs, était que les règles de conduite Facebook étaient sans distinction de race. En outre, la société avait décidé de ne pas autoriser les algorithmes à supprimer automatiquement de nombreuses insultes, selon les personnes interrogées, au motif que les algorithmes ne pouvaient pas facilement faire la différence lorsqu’une insulte telle que le mot commençant par “n” ou le mot commençant par “c” était utilisée de manière positive ou familière au sein d’une communauté. Les algorithmes s’attachaient également à détecter des contenus moins nocifs mais plus fréquents, tels que “les hommes sont des porcs”, au lieu de trouver des contenus moins courants mais plus nocifs.

“Si vous ne faites rien pour vérifier le racisme structurel dans votre société, vous finirez toujours par l’amplifier”, a déclaré au Post l’une des personnes impliquées dans le projet. “Et c’est exactement ce qu’ont fait les algorithmes de Facebook”.

“Ces informations confirment ce que beaucoup d’entre nous savaient déjà : que Facebook participe activement et volontairement à la diffusion de discours haineux et de fausses informations”, a déclaré M. Omar dans un communiqué. “Pendant des années, nous avons fait part à Facebook de nos préoccupations concernant les contenus anti-musulmans, anti-noirs et anti-immigrés courants sur Facebook, dont la plupart sont basés sur d’évidentes fausses informations. Il est clair qu’ils ne se soucient que du profit, et sacrifieront notre démocratie pour le maximiser.”

[…]

Washington Post

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Révélations: Sur Facebook, 90% des “discours haineux” supprimés sont contre les Blancs et les hommes

    1. limone

      face de bouc et volte face .. isme vient du latin ismus
      ensuite du grec ismos utiliser pour former un nom
      correspondant a une doctrine un dogme ou une idéologie
      qui défini une qualité ou un état
      race isme cycl isme juda ismse commun isme
      narciss ismse sex isme ect ect ……
      vu que ce suffixe désigne un état c’est
      forcement a double tranchant on peut être imprégner
      de l’idéologie de racisme par haine et mépris pour des
      civilisations autre que la notre ou bien par patriot isme
      par amour pour la nation sans forcement hair l’autre
      mais bon vu que l’éducation nationale comme les réseaux
      sociaux ça n’a jamais rendu les gens intelligents et cultivés
      ce n’est pas demain que ça va s’arranger

    2. alauda

      L’automat-isme,
      dans le meilleur des mondes algorithmiques possibles,
      ne fait résonner les effets et les causes qu’en 0 & en 1.

      Ses partisans, fervents optim-istes de la robotique, s’ingénient à coder-singer un maniché-isme binaire appliqué au tri des torchons et des serviettes.

      Évidemment, cela ne fonctionne pas, ou du moins pas autant que les Optimates le souhaitent pour contrôler avec efficience les propos de bistrots des Populares. Le bien, le mal, tout cela, réduit en équations… De quoi rire encore quelques temps.

      L’intelligence artificielle, appliquée à l’image, n’est déjà pas fichue de distinguer, à l’heure actuelle, un pan de rideau ou une sangle en cuir d’un pantalon (choses vues)… C’est-dire le stade de développement du bébé.

      On peut bien vanter ses facteurs réussites, exprimées en pourcentages, dans le ressenti des mots… Un robot ne ressent rien. Il se borne à quantifier des fréquences lexicales, dans une langue donnée. Il élague les arbres à palabres bruissant de toutes leurs feuilles en fonction des paramètres les plus grossiers. Il ne faut pas lui demander la finesse de l’échenilloir.

      Entre l’idée d’arbre, chère à Platon, et la somme des référents naturels, culturels, mythologiques, religieux, moraux, affectifs, généalogiques attachés à l’idéal arborescent, la sagacité mécaniste prêtée – non sans vanité – à l’artificielle intelligence a encore de quoi s’exercer, avant de prétendre suppléer aux défauts humains.

    3. robert davis

      Les discours vraiment haineux et non faussement haineux comme celui de EZ qui ne fait que constater des FAITS viennent tous de la gauche qui a les mêmes références que les nazis à savoir prendre l’argent où elle croit qu’il est comme les nazis croyaient que tout l’argent du monde appartenait aux juifs et qu’il fallait les tuer pour le leur prendre, c’était la pensée unique des années 30 sortie du cerveau malade et bestial d’un primate nommé hitler. Tout le reste discours compris découle de là. Le problème des haineux se nomme…argent à prendre par tous les moyens!

    4. robert davis

      C’est dommage qu’o n’ait pas pu ouvrir le crâne de l’idiot hitler pour voir s’il possédait un néocortex même peu développé ou s’il n’avait que les zones reptilienne et paléolimbique ce qui expliquerait son trés faible pouvoir d’analyse à long terme.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    146 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap