toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Enfants handicapés, polémique sur les propos de Zemmour: pourtant l’ONU épingle la politique de Macron sur le handicap qui « bafoue les droits des personnes handicapées »… pas un mot dans les médias !


Enfants handicapés, polémique sur les propos de Zemmour: pourtant l’ONU épingle la politique de Macron sur le handicap qui « bafoue les droits des personnes handicapées »… pas un mot dans les médias !

A la suite de l’audition de la France en août 2021, l’ONU rend son verdict sur sa politique menée en faveur de personnes handicapées. Vingt pages de recommandations sans concessions qui poussent à métamorphoser notre système.

Que dit l’ONU de la politique handicap menée par la France ? Après avoir auditionné la délégation française du 18 au 23 août 2021 (article en lien ci-dessous), le Comité des droits des personnes handicapées a rendu ses conclusions le 14 septembre. Ce document d’une vingtaine de pages n’est, pour le moment, disponible qu’en anglais sur le site de l’ONU (handicap.fr propose néanmoins une traduction complète en français dans le lien ci-dessous).

Des points positifs mais…

En introduction, le comité dit avoir apprécié « le dialogue fructueux et sincère » avec une délégation « diversifiée et multisectorielle », qui comprenait les représentants des ministères concernés mais également la présence du Défenseur des droits et de la Commission nationale consultative des Droits de l’homme. Il se félicite également des mesures prises par l’Etat pour mettre en œuvre la Convention internationale des droits des personnes handicapées (CIDPH) depuis sa ratification en 2010. Il dresse tout d’abord une -courte- liste des « aspects positifs », félicitant le gouvernement pour différentes mesures prises récemment. Par exemple l’interdiction des « punitions dans tous les contextes », la publication de données sur l’accessibilité des transports, le décret en faveur d’une république numérique avec des sanctions à la clé, le droit de vote pour tous, la nomination de hauts fonctionnaires dédiés au handicap ou encore l’adoption de différentes stratégies en faveur de l’emploi, de la santé sexuelle, des maladies rares ou des troubles du neurodéveloppement… Brève éclaircie avant que l’orage n’éclate car c’est après que les choses se gâtent.

18 pages de recommandations

Ces hommages ne tiennent que sur une demi-page, les 18 restantes déroulant une longue liste de « recommandations » qui font écho aux critiques déjà acerbes et sans ménagements formulées par les membres du comité lors de l’audition d’août. Elles concernent chacun des articles de la Convention, de 1 à 33, sur lesquels avait été minutieusement interrogée notre délégation. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce rapport n’y va pas de main morte, déplorant en préambule « une législation et des politiques publiques fondées sur le modèle médical et des approches paternalistes du handicap », égratignant au passage notre loi de 2005 pourtant considérée comme un modèle du genre qui « met l’accent sur l’incapacité des personnes handicapées et fait de l’institutionnalisation la norme ». L’ONU invite donc la France à se mettre en conformité avec la CIDPH, en respectant un modèle fondé sur les droits de l’Homme.

Des carences tous azimuts

L’ONU se dit également « préoccupé » par la confusion entre les associations de prestataires et gestionnaires avec celles de personnes handicapées, ce qui entraîne des conflits d’intérêts dans la prestation de services et les obstacles pour passer efficacement des « soins médico-institutionnels » à une vie autonome au cœur de la société. Le CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées) est, lui aussi, critiqué au motif qu’il n’accorde pas assez de places aux personnes handicapées autoreprésentées….

Lire la suite sur informations.handicap.fr

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Enfants handicapés, polémique sur les propos de Zemmour: pourtant l’ONU épingle la politique de Macron sur le handicap qui « bafoue les droits des personnes handicapées »… pas un mot dans les médias !

    1. Tcheuky Dordjé

      Je suis retraité et dans le temps, j’ai travaillé dans le secteur social. À cette époque j’ai manifesté contre le démantèlement des organismes où travaillaient les Éducateurs Spécialisés. Il fallait intégrer les handicapés, les personnes en difficulté cognitive, dans le secteur scolaire normal. Ils auraient un enseignant pour s’occuper d’eux, et ne retarderaient pas l’avancée des élèves normaux dans l’apprentissage de leurs études. Ce ciblage très précis de la situation, hormis le caractère humaniste et bienveillant, donne un résultat minable.
      Je soutiens Zemmour dans son analyse à ce propos.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    132 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap