toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Calais : Violents affrontements « d’une violence inouïe » entre des CRS et une centaine de migrants armés de pierres, au moins 15 policiers blessés… « C’est une scène de guerre civile » (Vidéo)


Calais : Violents affrontements « d’une violence inouïe » entre des CRS et une centaine de migrants armés de pierres, au moins 15 policiers blessés… « C’est une scène de guerre civile » (Vidéo)

Calais – Les habitants des rues du Beau-Marais, d’Artois, de Flandre et de Normandie ont été spectateurs des affrontements entre forces de l’ordre et migrants. Il y a eu des dégradations.

Plusieurs riverains sont excédés par la situation, qui semble ne plus finir. «  C’est une scène de guerre civile » , déplore une voisine. Et de montrer au sol, dans la rue, des briques, des capsules de gaz lacrymogènes. Certains en ont reçu dans leur jardin. Manon, en vacances, s’est fait réveiller par les tirs, avant de se mettre à la fenêtre pour filmer.

(…) La VDN


Un affrontement “d’une violence inouïe” entre des CRS, des gendarmes et des migrants a fait “au moins 15 blessés” ce jeudi matin à Calais. Les CRS disent avoir été attaqués par une centaine de personnes armées de pierres.

L’évacuation d’un camp de migrants à proximité de l’hôpital de Calais s’était passée dans le calme ce jeudi matin mais vers 10h mais c’est de l’autre côté de la ville, dans la zone Transmarck où des exilés tentent de monter dans les camions pour rejoindre l’Angleterre, qu’un affrontement a éclaté.

60 CRS et gendarmes contre 100 migrants

60 CRS et gendarmes qui sécurisaient la zone disent avoir été attaqués par une centaine de migrants. Selon une source policière sur place, l’attaque était d’une “violence inouïe. Un CRS raconte que les migrants “avaient des sacs remplis de pierres et de ballast dans leurs tentes“. La bagarre a duré une heure, des témoins décrivent “une scène de guerre” avec des migrants qui jetaient des pierres et des CRS qui répliquaient avec du gaz lacrymogène et des tirs de lanceurs de balles de défense.

Au moins 15 CRS ont été hospitalisés selon une source policière pour des contusions, des plaies et un policier aurait une jambe cassée. Plusieurs migrants ont également été blessés dans l’affrontement.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Calais : Violents affrontements « d’une violence inouïe » entre des CRS et une centaine de migrants armés de pierres, au moins 15 policiers blessés… « C’est une scène de guerre civile » (Vidéo)

    1. Cyrano

      Un peigne ziz filme et envoie sur les réseaux sociaux — quinze camions de police se sont barrés, pas un seul filc, c’est ça la France — C’est vrai mais l’abruti ne se pose pas la question pourquoi les flics se sont barrés comme il dit et qui leur a donné l’ordre. Le plus grand malheur est que ce sont les chauffeurs PL qui se défendent et protègent leur matériel. C’est ça la France qui recule, quand on a peur de donner l’ordre d’évacuation pour ne pas choquer les éventuels électeurs… Que ne ferait-on pas . PAUVRE FRANCE QUELLE CHUTE DANS L’ABÎME …

    2. Malcolm Ode

      Si on retournait déjà tous les illégaux chez-eux fichés personna non grata ad vitam eternam, il n’en resterait pas beaucoup et ça coûterait moins cher que d’entretenir une armée de CRS sur un pied de guerre permanent. Calais deviendrait la rampe de lancement de la remigration.

      Pourquoi ce n’est pas fait? C’est trop simple?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    212 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap