toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Turquie: la monnaie a perdu 45% de sa valeur en 2021. Des policiers contrôlent les prix des magasins. « En tant que musulman, je continuerai à faire tout ce que les décrets religieux exigent », répond Erdogan à ses détracteurs


Turquie: la monnaie a perdu 45% de sa valeur en 2021. Des policiers contrôlent les prix des magasins. « En tant que musulman, je continuerai à faire tout ce que les décrets religieux exigent », répond Erdogan à ses détracteurs

« En tant que musulman, je continuerai à faire tout ce que les décrets religieux exigent », a répondu le président à ses détracteurs, alors que la livre turque a perdu 45 % de sa valeur cette année, pénalisant notamment les ménages les plus modestes. […]

A contre-courant de la tendance mondiale, quand la plupart des banques centrales relèvent le loyer de l’argent pour juguler l’inflation, la Banque centrale de Turquie a baissé son taux directeur à quatre reprises en quatre mois, sous la pression de M. Erdogan. Résultat, la livre turque a perdu plus de 45 % de sa valeur face au dollar cette année, ce qui a fait grimper les prix des produits importés (énergie, matières premières, engrais, produits chimiques, médicaments, composants électroniques) indispensables aux entreprises turques, aux agriculteurs et aux ménages.

Ces derniers sont les grands perdants du « nouveau modèle économique » imposé par le président. Contrairement aux entrepreneurs, qui ont vu leurs exportations atteindre un niveau record en novembre – une hausse de 33,4 % par rapport à 2020 –, les Turcs accumulent les déconvenues. Leurs économies s’évaporent, leur pouvoir d’achat s’étiole, tandis que le coût des produits de base ne cesse de grimper.

Les foyers les plus modestes, qui formaient jusqu’ici le socle de l’électorat islamo-conservateur, n’arrivent plus à faire bouillir la marmite. A Istanbul, les files d’attente pour le pain sont visibles aussi bien dans la péninsule historique de Fatih que dans les quartiers périphériques de la mégapole de 16 millions d’habitants. […]

Le Monde

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Turquie: la monnaie a perdu 45% de sa valeur en 2021. Des policiers contrôlent les prix des magasins. « En tant que musulman, je continuerai à faire tout ce que les décrets religieux exigent », répond Erdogan à ses détracteurs

    1. Jean-Francois Morf

      Les mahométans sont incapables de fabriquer quoi que ce soit eux-mêmes.
      Même pas leur nourriture. Mahomet leur a dit que TOUT leur était dû, que les chrétiens étaient là pour les nourrir, qu’ils avaient le droit de tuer les arméniens.
      C’est pas très étonnant que les chrétiens n’ont plus aucune envie de les nourrir.

    2. robert davis

      Depuis que les turcs ont battu les grecs qui ne se défendaient pas en asie mineure en réponse aux dirigeants de constantinople qui les submergeaient d’impots et plus tard faute de combattants sur les murs de constantinople (600 genois et quelques grecs contre une armee turque de 34.000 hommes umltra équipés…) les turcs se prennent pour des spartiates et les chrétiens pour la ville à côté dont le nom m’echappe qui les nourrissait…mais les spartiates se battaient à 1 contre 100 les turcs à 1000 contre 1….!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    58 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap