toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le journal gauchiste l’Obs réécrit l’histoire à la sauce woke : « nos ancêtres les migrants » affirme-t-il, ajoutant « Il n’y a pas d’Européens de souche, encore moins de Gaulois »


Le journal gauchiste l’Obs réécrit l’histoire à la sauce woke : « nos ancêtres les migrants » affirme-t-il, ajoutant « Il n’y a pas d’Européens de souche, encore moins de Gaulois »

Le journal gauchiste l’Obs réécrit l’histoire : « nos ancêtres les migrants » en ajoutant « Il n’y a pas d’Européens de souche, encore moins de Gaulois »

« L’Obs » vous propose 29 dates qui changent notre regard sur l’histoire de France.

Quand nos plus lointains ancêtres posèrent le pied en Europe, voici environ quarante-cinq mille ans, ils n’eurent pas le sentiment de franchir une quelconque frontière. Nul océan ni fleuve infranchissable ne sépare l’Orient de l’Occident : l’Eurasie est d’un seul bloc. Chasseurs-cueilleurs, ils vivaient en petits groupes au sein d’une vaste culture, pratiquant les mêmes rites, le même artisanat. Ils arrivaient du Levant, l’actuel Moyen-Orient, cheminant à petits pas. « Sortis d’Afrique autour de 70 000 ans avant notre ère, des Sapiens n’ont atteint l’Europe qu’environ trente mille ans plus tard, soit environ trois kilomètres par génération, même si, sur certaines périodes, des mouvements plus notables ont pu se dérouler », explique Evelyne Heyer, professeure en anthropologie génétique au Muséum national d’Histoire naturelle. […]

L’Obs

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Le journal gauchiste l’Obs réécrit l’histoire à la sauce woke : « nos ancêtres les migrants » affirme-t-il, ajoutant « Il n’y a pas d’Européens de souche, encore moins de Gaulois »

    1. robert davis

      Il y a …45.000 ans! qu’est-ce qu’elle en sait cette stupide propagandiste? on ne peut pas remonter s loin même pour les analyses adn qui ne prouveraient rien même si on pouvait faire de telles analyses car en 45.000 il s’est passé tant de choses qu’on ne peut rien en dire sauf…cette femme charlatan!

    2. alauda

      On peut remonter très loin dans l’ADN :
      – l’analyse du génome du Tetraodon a « révélé une partie de l’histoire évolutive de l’espèce humaine depuis notre dernier ancêtre commun avec les poissons » (info vers 2004)
      – « de nombreux gènes humains en relation avec les synapses étaient déjà présents dans le patrimoine génétiques des éponges » (Futura sciences).

      Par conséquent, il n’existe pas d’humains de souche, en poussant le bouchon jusqu’au bout.

      Cette plaisanterie mise à part, chacun a tout loisir de coiffer son éponge à sa façon : avec filtre, en entonnoir à l’endroit ou à l’envers, agrémenté d’un tamis à fin ou gros grain ou, plus sophistiqué mais plus lourd, d’un alambic pour y distiller son jus de cerveau-éponge..

      Les longues et ennuyeuses ergoteries du Néo-Observant sur les migrations depuis Lucy in the sky, n’empêcheront pas les réfractaires au prêchi-prêcha à la mode de poursuivre leur questionnement sur ce qui définit une souche civilisationnelle.

      Sans être pour autant fermées à tout contact, les souches civilisationnelles existent pourtant. La meilleure preuve, c’est qu’on peut les reconnaitre à leur esthétique propre, dans les musées. Même les styles des gravures et des peintures rupestres, selon leur géographie de production, ne se ressemblent pas.

      Le problème de notre civilisation, c’est qu’elle aplatit tout. Le wokisme n’est que du platisme de quincaillerie, un enfilage de platitudes sur du fil de pêche au bout duquel pend un hameçon en plastique. On teste la résistance avec un briquet, ça fond en laissant une petite boule cramée à la place.

    3. robert davis

      Tout ce que l’adn peut dire des hommes d’il y a 45.000 ans c’est que c’était des HOMO SAPIENS ET STRICTEMENT RIEN DE PLUS.

    4. Filouthai

      L’Obs n’est pas un journal, mais un torchon qu’il est dangereux d’utiliser comme papier toilettes, eu égard aux innombrables miasmes qui pullulent dans chaque page imprimée !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    162 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap