toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Laurent Gerra : “Il y a une accélération de la connerie. Quand on entend Alice Coffin ou Sandrine Rousseau, cela fait peur”


Laurent Gerra : “Il y a une accélération de la connerie. Quand on entend Alice Coffin ou Sandrine Rousseau, cela fait peur”

Interrogé par Le Point jeudi 2 décembre, Laurent Gerra tire à boulets rouges sur les militantes écologistes et la « bien-pensance ».

« Tous les jours, nous voyons des choses aberrantes et on voit la bien-pensance progresser ». Dans un entretien au Point publié jeudi 2 décembre, Laurent Gerra dénonce les changements de la société qui aboutissent à une insurrection permanente à chaque saillie humoristique qui déplaît. « Nous sommes là pour faire marrer », tente-t-il de rappeler. Il explique ne pas vouloir répondre aux polémiques à chaque fois qu’une de ses plaisanteries choque. « Les gens vont s’acharner si quelqu’un dit quelque chose qui déplaît, mais cela va durer un ou deux jours car une nouvelle polémique va émerger ».

[Vidéo] Primaire écologiste : Alice Coffin loue Sandrine Rousseau et son « écologie radicale »

Ni « humour » ni « recul »

Dans son viseur notamment les écologistes Alice Coffin et Sandrine Rousseau, qui pour lui n’ont ni « humour » ni « recul »« Il y a une accélération de la connerie », s’amuse-t-il. « Quand on entend certaines personnes, comme Alice Coffin ou Sandrine Rousseau, cela fait peur » poursuit-il dans Le Point. Et de raconter s’être fait « insulter par des écolos à Lyon pour des sketchs où je me moquais gentiment d’eux ». « Les écolos, comme les gens de droite ou de gauche, ne sont pas intouchables », rappelle Laurent Gerra. « Quand Alice Coffin déclare qu’elle ne veut plus voir des films ou lire des livres faits par les hommes, c’est formidable… pour moi  ! », dit-il.

Selon l’imitateur, « on peut moins se marrer et moins être léger. Il y a du jugement partout ». Il regrette l’époque où il été possible d’aller « très loin ». Il s’indigne également du traitement réservé à la langue française. « On nous impose ces idées et les anglicismes cancel culture, wokisme », juge-t-il.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Laurent Gerra : “Il y a une accélération de la connerie. Quand on entend Alice Coffin ou Sandrine Rousseau, cela fait peur”

    1. Jacques B.

      Les écolos tarés et les féministes à la c** comme Coffin sont aussi drôles que l’étaient les humoristes soviétiques ; c’est normal, le wokisme est le communisme 2.0.
      Je vais finir par comprendre les coups d’état militaires qui avaient pour objet d’éviter les affres du communisme dans des pays comme l’Espagne ou le Chili. Entre deux maux, il faut toujours choisir le moindre et j’ai du mal à voir ce qui peut être pire que le communisme et ses avatars. Bien sûr la démocratie est le meilleur système (le pire à l’exception de tous les autres, selon Churchill), mais quand les communistes pullulent, comment se débarrasser de ces fous dangereux, qui nous veulent tout sauf du bien ?

    2. limone

      elle est bonne .. pour quelqu’un qui a passé sa vie
      a raconter des conneries et a les imités mais bon
      lui au moins il nous aura fait marrer

    3. robert davis

      alice coffin est une c. sans intérêt et on s’en f. de ce qu’elle aime! Quant à discuter avec les crétins c’est temps perdu même si on double leur capacité intellectuelle en ajoutant un nerone à leurs cervelles ils ne seront pas plus capables de comprendre quoi que ce soit que le chat de ma concierge! S’ils remettent macron à l’lysée tous les riches partiront et ce pays deviendra un pays africain avec une population pauvre et malade, tant pis pour eux. EZ PRESIDENT.

    4. Filouthai

      Cher Laurent Gerra, ce n’est pas une « accélération de la connerie », c’est une sur-représentation des connards de gauche dans les médias.

    5. Malcolm Ode

      Et après on se demande pourquoi certains hommes sont misogynes : celles qu’on voit le plus ce sont les plus folles ; les autres sont enfermées.

    6. Slam

      Coffin n’est qu’un sac de boyaux putrides qu’il ne faut pas oublier dans une décharge mais recycler pour en faire du compost. Ceci devrait plaire à l’écolo-furoncle Rousseau

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    196 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap