toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fake news fabriquée par BFMTV ? Francis Palombi, le non-vacciné hospitalisé devenu provaccin, est un ex-candidat LREM proche de Macron (Vidéo)


Fake news fabriquée par BFMTV ? Francis Palombi, le non-vacciné hospitalisé devenu provaccin, est un ex-candidat LREM proche de Macron (Vidéo)

Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants de France, a depuis son lit d’hôpital, exhorté à se faire vacciner. Un témoignage jugé incohérent par les activistes antivax.

Après les faux passes sanitaires, les faux non-vaccinés ? C’est la question qu’ont pu se poser de nombreux internautes suspicieux après la récente interview d’un homme racontant, sur son lit d’hôpital, comment il avait changé d’avis.

RMC, France Bleu, BFM, LCI… depuis la journée du 17 décembre, plusieurs reportages donnent la parole à Francis Palombi, patient atteint du Covid-19 présenté comme un « non-vacciné repenti »« devenu un militant provaccin ». Au sortir de plusieurs jours en réanimation, il déclare :

« J’aurais pu mourir. (…) Les antivax, je leur dis : même si vous avez des convictions comme c’était le cas des miennes − je n’étais pas un provaccination depuis toujours −, il faut se vacciner, c’est une question de vie ou de mort. »

Ce revirement spectaculaire, en pleine cinquième vague, est pourtant rapidement remis en question, en raison des engagements politiques de M. Palombi et de ses précédentes prises de position publiques.

Francis Palombi, un non-vacciné pas comme les autres

  • Un ex-candidat LRM en contact avec Emmanuel Macron

Le profil de Francis Palombi intrigue rapidement les internautes, notamment dans les milieux antivaccin. Président de la Confédération des commerçants de France, un syndicat patronal, il est engagé en politique auprès de la majorité gouvernementale. Il a notamment été candidat sous l’étiquette du parti présidentiel, La République en marche (LRM), aux élections législatives de 2017, en Lozère.


Source: Le Monde

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Fake news fabriquée par BFMTV ? Francis Palombi, le non-vacciné hospitalisé devenu provaccin, est un ex-candidat LREM proche de Macron (Vidéo)

    1. Pinhas

      J’avais raison .
      Lorsqu ‘il a débuté son texte j’ai bien ri avec mon fils .
      Comédien pitoyable .
      Qu’il prenne des cours avec bribri comme l’a fait manu …
      Et la il s’avère qu’il était vacciné de la première heure .
      Mauvais comédien et mauvais vrp.
      Microniste quoi !

    2. alauda

      En juillet, il répétait déjà la comptine :
      « Vaccinez-vous, vaccinez-vous, vaccinons-nous ».

      Une question de vie ou de MORT…
      26 décès Covid dans mon département, ces six derniers mois.

      Est-ce l’effet de la vaccination ? Il faudra prouver aussi scientifiquement qu’on use de l’argument dans les cas d’effets secondaires que cette faible létalité est bien corrélée avec le vaccin, sans qu’aucune conïcidence n’y prenne la moindre part.

    3. alauda

      Vu une courte vidéo très floue mais sous-titrée en français (et en hébreu en arrière-plan), prise au WORLD ECONOMIC FORUM.

      A priori, c’est le patron de Pfizer qui répond à la question.

      – Il n’y a aucune garantie que le patient va prendre le médicament (the drug comme drogue, en anglais). Comment envisagez-vous la technologie pour impliquer le patient ?
      – Hey ! Je vais utiliser un exemple. Ce qui se passe dans ce domaine est fascinant. La FDA a approuvé la première pilule électronique, si je peux l’appeler ainsi. C’est en fait une PUCE BIOLOGIQUE qui se trouve dans le comprimé. Et quand vous prenez le comprimé, il se dissout dans votre estomac, et ça envoie un signal que vous avez pris le comprimé. Imaginez la mise en application de cette conformité . Les COMPAGNIES d’ASSURANCE connaissent les médicaments que les patients doivent prendre. Ils les prennent. C’est fascinant ce qu’il se passe dans ce domaine.

      Voilà la direction de l’évolution qui se profile…

      Et comme ce qui est en dessous est aussi vaste que ce qui est au dessus, dans le domaine de la matière, l’odyssée de la technologie des nanos a de quoi fasciner les gardiens du temple boursier.

      Si mon chien est pucé, pour éventuellement pouvoir le retrouver, au cas où il serait volé, je n’ai pas l’intention d’avaler la moindre puce électronique avec un médicament. Jamais ! Plutôt dormir sous la terre que d’accepter que cette néo-tyrannie nanométrique circule dans mon sang.

    4. Jacques B.

      Lu la totalité de l’article du Monde mis en lien.

      Difficile de savoir si ce monsieur a menti ou non au sujet de sa vaccination. Pas de preuve qu’il était vacciné, à ma connaissance, donc je lui laisse le bénéfice du doute.

      Ce qui m’agace toujours autant avec ces « témoignages », même s’ils sont vrais, est que l’on ne parle JAMAIS des traitements, autrement dit les gens qui atterrissent en réa, en France, n’ont JAMAIS été traités par leur médecin de famille en amont, ce qui en soi est déjà un immense scandale. Or, que cela plaise ou non à la macronie, il y a des traitements qui marchent, même partiellement, mais qui mis bout à bout peuvent réduire sensiblement le risque de faire une forme grave : ivermectine, azithromycine, oxygène, corticoïdes, anticoagulants, etc.

      Et sur l’obligation vaccinale, il y a un gouffre entre se vacciner pour soi et obliger les autres à se faire vacciner ! Pour deux raisons :
      1- chacun doit rester maître de ses décisions, y compris de prendre un risque accru de se retrouver en réanimation (mais en évitant les risques d’effets adverses)
      – et ceux qui veulent faire payer les non vaccinés, qu’ils paient l’hôpital s’ils sont fumeurs (pour leur cancer du poumon), ou qu’ils mangent n’importe quoi (pour leurs problèmes cardio-vasculaires), ou qu’ils ont des activités à risques comme certains sports ou loisirs (pour leurs entorses, fractures ou autres), etc etc etc… la mauvaise foi, ça va cinq minutes –
      2- ce monsieur, encore une fois, ne distingue pas les gens selon leur âge, leur état de santé : or c’est un facteur majeur dans la balance bénéfices/risques, car désolé monsieur l’ex-candidat LREM, mais cette balance reste négative chez les jeunes

      PS : vu l’itw récente de NDA chez BFM, le « journaliste » est juste écœurant de partialité, c’est hallucinant de voir ça, il faut se frotter les yeux pour le croire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    198 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap