toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En Côte-d’Ivoire, Éric Zemmour apprend que les naturalisations de légionnaires blessés en mission sont plus incertaines et longues que celles des immigrés clandestins


En Côte-d’Ivoire, Éric Zemmour apprend que les naturalisations de légionnaires blessés en mission sont plus incertaines et longues que celles des immigrés clandestins

Ce 23 décembre, Éric Zemmour, accompagné de son directeur de campagne et de sa directrice de la stratégie, a effectué une visite brève mais dense à Abidjan. Sans protocole officiel ni effet d’annonce médiatique, car le terrain de cette opération n’était pas celui d’une communication publique. Il s’agissait, pour le candidat Zemmour, davantage familier des cultures maghrébines que de celles d’Afrique noire, de s’imprégner des réalités des terrains socio-politiques et économiques en Afrique francophone.

Lors des échanges avec les militaires français, sous haute surveillance et forte pression ministérielle, le courant est très bien passé avec un homme accessible, spontané et chaleureux, attaché à replacer l’outil de défense, « l’un des derniers remparts et fer de lance de notre civilisation », à une place crédible et indépendante pour préserver notre souveraineté nationale. Avec la profondeur historique qu’on lui connaît, il a rappelé que c’est la première fois depuis la guerre de Cent ans (il y a six cents ans) que la France n’est plus autonome pour équiper et armer ses troupes. La spontanéité des échanges a été inversement proportionnelle au grade de ses interlocuteurs et Éric Zemmour a pu constater que les légionnaires et les parachutistes de tous grades qui constituent actuellement le pilier opérationnel des FFCI, y compris non naturalisés, sont prêts à intervenir dans tous les scenarii sans état d’âme ni exception pour défendre la France.

Détail affligeant, il a ainsi appris, navré, que les procédures de naturalisation de légionnaires étrangers blessés en mission pour la France, sont plus incertaines et longues que celles accordées sans condition à des immigrés clandestins indifférents voire hostiles à la France.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “En Côte-d’Ivoire, Éric Zemmour apprend que les naturalisations de légionnaires blessés en mission sont plus incertaines et longues que celles des immigrés clandestins

    1. Cyrano

      Cela ne m’étonne que modérément :
      Fait du bien à Bertrand il te le rend en chiant …
      Les pauvres gars qui défendent la France sont moins bien considérés que les parasites fraudeurs qui envahissent le territoire.
      Force est de constater que nos penseurs sont vraiment minables…
      Et en plus ils tiennent des beaux discours sur la grandeur de la France, de la tchatche comme d’habitude.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    184 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap