toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Terrorisme : converti à l’islam et devenu Abou Muslim al-Faransi, il rêvait avec son complice d’un « 13 Novembre en mieux » dans l’enceinte du Stade Rennais. Ils sont jugés à partir d’aujourd’hui


Terrorisme : converti à l’islam et devenu Abou Muslim al-Faransi,  il rêvait avec son complice d’un « 13 Novembre en mieux » dans l’enceinte du Stade Rennais. Ils sont jugés à partir d’aujourd’hui

A 16 ans, ces deux adolescents ont imaginé rejoindre l’État islamique ou commettre un attentat contre le stade de football de Rennes. Aujourd’hui âgés de 21 ans, ils sont jugés à partir de ce mardi par la cour d’assises spéciale des mineurs à Paris.

Il avait 16 ans, l’âge où certains adolescents rêvent encore de devenir footballeurs. De sa fenêtre, Anthony (le prénom a été changé) pouvait apercevoir le Roazhon Park, l’enceinte du Stade rennais. Le jeune Breton solitaire, trimbalé à droite à gauche au gré des déménagements, ne s’imaginait pourtant pas taper dans un ballon sous les hourras. Son fantasme, c’était de « prendre place dans les gradins et tirer dans la foule ». Son macabre projet d’un « 13 Novembre mais en mieux » devait coûter la vie à « 40 idolâtres » parmi les supporters. Dans le même temps, d’autres assaillants auraient dû faire feu dans un bar et un supermarché.

(…) Le Parisien


À Rennes, un lycéen de 17 ans, converti à l’islam, avait préparé un plan d’attaque terroriste au Roazhon Park, le stade de football de la route de Lorient, à l’aide de complices armés qu’il pensait recruter via la messagerie Telegram. Interpellé le 16 janvier 2018 chez lui, à Rennes, il comparaîtra avec un co-accusé, du 30 novembre 2021 au 3 décembre 2021, devant la cour d’assises des mineurs spéciale, qui juge les crimes de terrorisme.

Le 25 février 2018, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb révélait que deux projets d’attentats avaient été déjoués en janvier, par les services de renseignement. L’un visait « un grand équipement sportif ». Il s’agissait en réalité du Roazhon Park, le stade de la route de Lorient, à Rennes (Ille-et-Vilaine). Le 16 janvier 2018, un lycéen de 17 ans, converti à l’islam, avait été interpellé chez sa mère, domiciliée à Rennes, pas loin du stade de football.

Des investigations avaient révélé une activité soutenue sur les réseaux sociaux. Il y relayait des textes et des vidéos de propagande jihadiste. Il usait particulièrement de la messagerie Telegram, pour recruter, avec l’idée de perpétrer des attaques au Roazhon Park, au bar L’Équipe et au magasin Carrefour City, rue de Lorient…

(…) Ouest-France

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Terrorisme : converti à l’islam et devenu Abou Muslim al-Faransi, il rêvait avec son complice d’un « 13 Novembre en mieux » dans l’enceinte du Stade Rennais. Ils sont jugés à partir d’aujourd’hui

    1. robert davis

      Les nazis sont toujours en France: sous les nazis les juifs n’avaient aucun droit, sous macron et ses prédécésseurs les mus nazis de père en fils ont tous les droits y compris celui de piller la France. Les dirigeants français et la gauche française ne sont qu’une bande demeurés!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    80 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap