toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Scandaleusement IKEA discrimine les Français: Dans une alliance le gouvernement, IKEA ne recrute « que » des migrants, pas des Français (Vidéo)


Scandaleusement IKEA discrimine les Français: Dans une alliance le gouvernement, IKEA ne recrute « que » des migrants, pas des Français (Vidéo)

Scandaleusement IKEA discrimine les Français: en accord avec le gouvernement, IKEA ne recrute « que » des réfugiés, pas des Français

De son côté, Ikea France «regrette le malentendu suite à la publication d’une offre de formation faite par un de ses partenaires». Ces «formations professionnalisantes» visent en effet «à donner l’accès à l’emploi aux personnes les plus vulnérables», dans une perspective d’égalité des chances. L’enseigne rappelle au Figaro que «ses offres d’emploi sont ouvertes à tous et à toutes».

(…)

Pourtant, Maître Alexandra Sabbe-Ferri, avocate en droit du travail, explique au Figaro les limites de l’offre publiée par Each One, qui «entretient un doute et ressemble à s’y méprendre à une offre d’emploi dans la rédaction et l’infographie». Pour que le caractère discriminant soit retenu, il faut que le droit du travail s’applique, or l’offre s’en rapproche dangereusement en évoquant une formation qui vise «à une embauche en CDD ou CDI» indique l’avocate. La rémunération de la formation pose aussi question, car si «Ikea rémunérait la formation alors il y’aurait relation salariale» et la discrimination à l’embauche pourrait être caractérisée. Pourtant Each One assure que la formation est rémunérée par les partenaires sociaux dans le cadre de l’accompagnement des demandeurs d’emploi, Pôle emploi étant d’ailleurs partenaire de l’offre.

L’offre est donc «a minima très maladroite» poursuit Me Alexandra Sabbe-Ferri et «pourrait ne pas passer aux prud’hommes» en raison des formulations utilisées. Autre précision, pour que la discrimination positive soit légale sur le marché du travail, «il faut qu’elle soit justifiée par des quotas fixés par la loi, comme pour les femmes dans les bureaux d’administration ou les handicapés en entreprise. Aucun quota pour les étrangers n’existe dans le droit français» conclut-elle.

Le Figaro

Each one, l’entreprise “sociale” qui se cache derrière l’offre discriminatoire d’IKEA : millions d’euros de subvention, commission de 15% du salaire des réfugiés placés, 60 000 euros de salaire pour le dirigeant…


Elle fait partie de ces start-up du social en vogue ces dernières années. Each One a levé des millions d’euros de subventions pour la reprise d’études et l’accès à l’emploi des personnes réfugiées. Mais derrière la vitrine, son bilan réel interroge.

(…)  La rentabilisation est assumée : dès qu’un contrat de travail est signé, le recruteur doit verser à WERO « une rémunération hors taxes forfaitaire égale à 15 % du salaire annuel brut total » de la personne réfugiée, prévoient les conditions générales.

(…)

Dès lors, le modèle interroge. Les dirigeants « utilisent des subventions publiques pour créer des programmes bénévoles qui fournissent en clients une entreprise de laquelle ils tirent des bénéfices privés », alerte une note d’information transmise en avril 2021 au ministère de l’Intérieur par un acteur associatif, que basta! a pu consulter. Dans le même temps, le directeur général disposerait d’« un salaire de plus de 60 000 euros bruts annuels, et la majorité des postes à responsabilité plus de 50 000 euros bruts annuels », précise la note.

(…)

Or, à ce jour, each One ne comptabilise que 1200 personnes réfugiées accompagnées… au total, depuis 2015 ! [1] Et stagne à 12 établissements partenaires – soit deux de plus qu’en 2019, malgré le million de subventions reçu cette année-là. Le passage à l’échelle, sans cesse vendu auprès des acteurs publics et privés, peine à se faire.

(…) Basta

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    137 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap