toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Paris : 7 policiers hors service violemment agressés à coups de chaînes, de bouteilles et de bâtons télescopiques par des dealers de crack dans le 19ème, un clandestin gabonais interpellé


Paris : 7 policiers hors service violemment agressés à coups de chaînes, de bouteilles et de bâtons télescopiques par des dealers de crack dans le 19ème, un clandestin gabonais interpellé

Paris : 7 policiers hors service violemment agressés à coups de chaînes, de bouteilles et de bâtons télescopiques par des dealers de crack dans le 19ème, un clandestin gabonais interpellé

Les agents étaient hors service au moment de leur agression dans le 19e arrondissement de Paris par une dizaine de dealers. Une plainte a été déposée, selon nos informations.

Les faits se sont produits dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 novembre. Il était 2 h 10 du matin lorsque sept policiers du groupe crack de la Brigade des Réseaux Franciliens (BRF) sortaient d’une soirée au restaurant La Rotonde, situé sur la place de la Bataille de Stalingrad, dans le 19e arrondissement de Paris. Ils étaient hors service et non armés. Selon une source policière, les agents se sont alors fait agresser par une dizaine de « modous », des dealers de crack connus des services de police. Une source nous a décrit la scène d’une rare violence : « Ils se sont fait détroncher par des « modous » à coups de chaînes avec des cadenas, des bouteilles et des bâtons télescopiques. »

Sur les sept policiers, six présentent des blessures légères. Le septième pourrait souffrir d’une fracture à deux doigts de la main gauche. (…) L’un des agresseurs présumés a été arrêté puis placé en garde à vue. Il s’agit d’un clandestin gabonais nommé Ousmane B.

Valeurs

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Paris : 7 policiers hors service violemment agressés à coups de chaînes, de bouteilles et de bâtons télescopiques par des dealers de crack dans le 19ème, un clandestin gabonais interpellé

    1. limone

      ces policiers vont demander leurs mutations ils partiront
      probablement en province ou ils pourront s’acharner sur des
      pauvres gens et des vieux dans des ronds points pour les verbalisés
      vider leurs comptes en banque au profit de l’état, retirés des points
      sur leurs permis pour leurs bien être et leurs sécurités, au moins ça !
      aussi arrêter des voleurs de poule éventuellement

    2. alauda

      Je vis en province depuis toujours, aucun policier ne s’est jamais acharné sur mon cas, même quand je roulais en vélo sur les trottoirs, certes prudemment, pour aller au travail.
      Il m’est même arrivé, à l’occasion, qu’ils me rendent service.

    3. limone

      je vous crois volontiers pourtant dans la réalité ils exercent
      leurs pouvoirs et autorités sur des futilités ou choses faciles
      surtout sur les délinquants de de la route qu’ils prennent pour
      des vaches a lait, la police et la gendarmerie française sont
      des fonctionnaires qui accumulent des plaintes au service de l’état
      pour de la rentabilité, ils ne font pas leurs travail correctement
      dans les endroits sensibles pour la protection des citoyens
      ils ne sont pas former ou préparer pour cela
      ils s’en contre fiche et ne font que des choses rentable pour
      le gouvernement se sont des fonctionnaires au service du roi
      pire encore ils ont faits serment de prendre soins de la nation et de veiller
      sur le peuple la majorité ont trahis leurs paroles et leurs engagements pour un profit pécunier au service l’état au détriment du peuple aujourd’hui nous avons des services d’ordre qui se sont vendus au gouvernement et a l’ennemi islamique se sont des lâches et des traîtres qui ont ce qu’ils méritent ou ils récoltes ce qu’ils sèmes si vous préférez

    4. alauda

      Dans ma réalité, je les respecte, ils me respectent. Vu de ma fenêtre, j’ai ma petite idée de ce qu’ils peuvent subir au quotidien pour gagner leur croûte. Je ne vais pas faire la liste. Elle est connue de tous ceux qui suivent l’évolution depuis 50 ans.

      Quand j’étais gosse, j’ai souvenir d’un contrôle comme vous dites pour une ligne jaune continue mordue de quelques dizaines de cm sur une route quasi sans circulation. Cela ne s’est pas terminé en baston. Chez moi, on reste civil avec les forces de la maréchaussée.

      Si les gens ne savent plus se tenir, ce n’est pas de leur responsabilité. Il faut voir ce qu’ils se prennent dans la figure.

      Quand on a besoin d’eux, on est bien content de les trouver.

      Ils ont leurs héros aussi. Certains très discrets. Personne ne sait le nom des deux fonctionnaires de police qui ont arrêté le massacre au Bataclan en moins de 20 minutes. L’héroïsme ne fait pas d’autopromotion.

    5. robert davis

      La Police suit les ordres du gouvernement elle ne fait pas la loi elle la fait respecter donc elle fait respecter les ordres de macron le grand bon à rien: si vous n’etes pas mus vous etes une vache à lait simple, si vous etes mus vous etes sous la protection des chefs de la gestapo donc des chefs de macron et la police ne peut rien contre vous quoi que vous vous fassiez, c’est simple!

    6. robert davis

      Le moins qu’on puisse comprendre c’est que le problème de la France ce n’est pas la police mais le pouvoir politique élu par des archi crétins de gauche et de centre gauche tels que gros lard bertrand, l’hypocrite barnier, l’opportuniste pecresse etc.

    7. robert davis

      cacahuetes et pastaga oui mais seulement sous le collabo bon à rien macron PAS SOUS EZ, alors patience ça viendra, on y travaille, on n’est PAS le choeur des pleureuses de babylone.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    337 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap