toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Islamisation : 18 expositions simultanées sur les arts et les cultures de l’Islam pour «contribuer à changer la vision des Français sur l’islam» selon Bachelot “Il s’agit aussi d’un patrimoine français, notre héritage”


Islamisation : 18 expositions simultanées sur les arts et les cultures de l’Islam pour «contribuer à changer la vision des Français sur l’islam» selon Bachelot “Il s’agit aussi d’un patrimoine français, notre héritage”

Conservatrice générale du patrimoine, directrice du département des arts de l’Islam au Louvre depuis 2013, Yannick Lintz, 57 ans, est la commissaire générale des dix-huit expositions « Arts de l’Islam, un passé pour un présent ». Dotée de 4 millions d’euros de budget, cette manifestation mise sur la proximité, la connaissance et l’ouverture des regards. L’exposition disséminée dans dix-huit villes française, veut rapprocher la culture de la population et propose une autre image des arts islamiques.

[…] Au Louvre, nous conservons la dénomination, qui est à l’origine une décision politique : c’est Jacques Chirac qui a voulu le département et a déterminé son nom, à une époque où son ambition à l’international était le dialogue des cultures et, en France, la résorption de la fracture sociale. Mais l’appellation suscite de mauvaises interprétations, surtout dans une période où le mot « Islam » hystérise facilement le discours. […]

Dans le contexte d’aujourd’hui, il s’agit donc d’une exposition politique ?

Quand on faisait le Maroc médiéval au Louvre en 2014, c’était politique aussi. Chaque convention avec les villes a fait l’objet d’une délibération au conseil municipal : toutes ont été votées à l’unanimité, et les couleurs des dix-huit élus concernés vont des communistes aux Républicains. J’ai présenté les œuvres, en visioconférence, aux dix-huit conseils municipaux.

Certaines, les poignards notamment, ont posé problème. A Blois, nous avons conservé un kandjar, une arme d’apparat qui n’a sans doute jamais tué personne. A Rouen, le directeur des musées m’a fait comprendre que l’assassinat, en 2016, du père Jacques Hamel était encore trop proche. Les imams, les recteurs de mosquée ont été aussi consultés. Bon nombre ont été surpris, à cause de cette confusion de terme : pour nous, l’art islamique, ce n’est pas tant une religion qu’une culture.

Pourquoi ce choix d’expositions en province plutôt qu’une grande exposition à Paris ?

Cela s’est déjà fait en 1977 au Grand Palais. Aujourd’hui, c’est différent. J’ai pensé que c’était bien d’aller au plus près des populations – je n’emploie pas le terme de « public », on ne fait pas du tourisme : un jeune des quartiers de Rillieux-la-Pape a peu de chance de venir au Louvre voir une telle exposition. […]

Ces jeunes qu’on amène dans l’exposition ne peuvent pas se contenter de voir un âge d’or passé. Ils sont dans le présent. Raconter l’histoire de ces artistes contemporains, ce peut être aussi parler de la souffrance, de l’exil, des banlieues dont beaucoup sont issus. Et que de tout cela, avec une double culture souvent, peut naître autre chose. Nous avons aussi essayé d’avoir autant de femmes que d’hommes représentant, si possible, deux ou trois générations, depuis les années 1970 à aujourd’hui.[…]

Le Monde

Les Français ont rendez-vous, du 20 novembre 2021 au 27 mars 2022, avec une initiative inédite d’ampleur nationale baptisée «Arts de l’Islam, un passé pour un présent» à travers 18 expositions simultanées visant à poser un nouveau regard sur les arts et les cultures de l’islam. Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, souligne que l’exposition entend notamment «contribuer à changer la vision des Français sur l’islam, qui n’est pas uniquement une religion, mais aussi une civilisation qui couvre une grande partie du monde».

Les expositions auront lieu à Angoulême, Blois, Clermont-Ferrand, Dijon, Figeac, Saint-Louis, Limoges, Mantes-la-Jolie, Marseille, Nancy, Nantes, Narbonne, Rennes, Rillieux-la-Pape, Rouen, Saint-Denis, Toulouse, Tourcoing.

Plus de 180 œuvres au total seront présentées dans des musées, médiathèques, bibliothèques ou espaces culturels dans la perspective d’éclairer le public sur la «grande diversité» des territoires et des populations concernées par l’islam. Ces expositions ont pour objectif commun d’apporter des clés de lecture sur les cultures, la civilisation et les arts de l’islam.

Ce projet destiné au grand public et aux jeunes générations en particulier a mobilisé la réunion de plusieurs musées nationaux, comme le Grand Palais et le musée du Louvre ainsi que les ministères de l’Éducation et de la culture, avec l’implication notamment de la Fondation de l’islam de France. […]

Le premier ministre Jean Castex, a commenté l’évènement en affirmant qu’évoquer le lien entre la France et les arts islamiques, «c’est tirer le fil d’un dialogue entre des cultures qui s’enrichissent mutuellement depuis plus de 13 siècles». Pour lui, l’exposition revient sur «les liens intimes que les arts islamiques ont tissés avec notre pays, nourrissant notre art de vivre et notre culture».

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, souligne de son côté que l’exposition entend notamment «contribuer à changer la vision des Français sur l’islam, qui n’est pas uniquement une religion, mais aussi une civilisation qui couvre une grande partie du monde».

Son objectif ? « Mieux faire connaître sur notre territoire les cultures islamiques […] et rappeler l’importance des échanges anciens, étroits et féconds tissés entre la France et l’Orient », explique le ministre Jean-Michel Blanquer. Une démarche qui s’inscrit dans la lutte contre les séparatismes souhaitée par le gouvernement. […]

yabiladi ; Connaissance des Arts

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Islamisation : 18 expositions simultanées sur les arts et les cultures de l’Islam pour «contribuer à changer la vision des Français sur l’islam» selon Bachelot “Il s’agit aussi d’un patrimoine français, notre héritage”

    1. alauda

      En dehors des tapis, ces arts ne m’intéressent quasiment pas. Et encore, je les choisis les plus figuratifs possibles.

      Mon ministre de la culture, c’est Malraux. Le musée idéal, celui que chacun se fait et les maisons de la culture qui ont démocratisé l’accès aux arts son œuvre de vulgarisation.

      J’ai passé l’âge de suivre les injonctions normatives et les conseils de lecture de mes professeurs de lycée. Comme disait un de mes profs de fac : vous ferez votre chemin.

      Pour trouver une autre route de la soie en contournant l’obstacle, au 15ème siècle, les Portugais, excellents navigateurs, suivaient les côtes de l’Afrique. Le Devisement du monde merveilleux de Marco Polo fut alors supplanté par une imago mundi autrement enrichie d’un nouveau…

      Changer ma vision… Jamais.

    2. alauda

      Et puis, parlons de la lutte contre les séparatismes deux minutes.

      Question récente qui m’a été posée : « Madame, c’est le symbole du diable ? », un doigt pointé vers un document comportant une étoile à six branches…

      Regard en coulisse en mode révolver : confondre le pentagramme avec l’étoile de David… il va être temps de vous servir de votre cerveau, mademoiselle.

      La demoiselle en question ne peut pas aligner dix mots sans ponctuer ses phrases d’un ou deux « wallah ». Tic de langue, que je souligne d’un « encore un » ou d’un claquement de doigt qui met les rieurs de mon côté.

      Tous les jours, je mesure l’énergie volée par l’enrichissement culturel wesh-wesh et l’érosion subie par ma propre civilité sous la lime des « wallah » d’importation.

      Que l’on ne compte pas m’impressionner avec une œuvre exposée (comme à Angoulème) où batifolent dans le harem d’Ispahan quelques figures féminines d’un orient rêvé. L’imagerie idéale, tirée d’un carrelage du XVIIe s probablement copié d’un manuscrit plus ancien, a pu inspirer les illustrateurs d’Antoine Galland, très bien rangés dans mon exemplaire de la Pléiade. Mais ce keepsake orientaliste me laisse de marbre.

      Le commentaire du panneau sur le site de l’expo passe sous silence le mot qui fâche se bornant à l’évoquer « l’art de vivre à la Cour des princes loin des valeurs guerrières et conquérantes, à savourer le jardin et la poésie ».
      La poésie de quoi déjà ?
      Ellipse du « harem » ou du « sérail »
      Étouffant monde de femmes sans identité propre, dédié au repos du guerrier.

      Le bling bling du harem, ce n’est pas mon truc. Chez Montesquieu, l’affaire du sérail s’achève par le suicide de Roxane.

      Enfin, cette instrumentalisation politique qui vise d’une main à instruire les Français supposés incultes sur les ARTS de l’ISLAM, tout en soumettant le public de l’autre main à un discours où cette religion cèderait le pas sur sa civilisation… me fait bien rire, enfin rire jaune.

    3. robert davis

      Stupide bachelot : vous pourriez multiplier par 10 vos expositions en faveur de l’islamisation, vous ne changerez pas l’opinion des français qui n’ont aucun appétit pour l’inculture mus ni la charia, ni la décapitation ni les culs en l’air ni vos mensonges ni votre pr à la noix : LA HAINE N EST PAS A DROITE MAIS A GAUCHE. « Hate is not welcome » dit la gauche UK à EZ? moi je dis : ONLY LEFT HATE IS WELCOME »… SEULE la haine de gauche est présente, à droite il n’y a pas de haine, il n’y a que de la LEGINTIME DEFENSE DE SON TERRITOIRE.

    4. robert davis

      Cette femme bachelot est aussi mauvaise en culture qu’en médicine, elle ne doit être bonne qu’en opportunisme politique!

    5. Moka

      rober davis #Votre commantaire 3 résume parfaitement ce que je pense de cette secte islamique. 👏Ce n ‘ est rien d ‘ autre que du prosélytisme islamique pour faire accepter l ‘ islamisation de la France .Combien de français bien -pensants islamophiles iront voir ces supercheries belliqueuses islamiques.L ‘islam ne fait pas partie de la France ,cette idéologie sectaire qui nous opprime, impose ses revendications religieuses ,déstabilise la sécurité du pays,ébranle nos démocraties est devenu un fardeau pour l ‘ Europe entière.

    6. Moka

      Rien ne me fera changer mon avis à propos de l ‘ islam.Ces expositions m exaspèrent encore plus et nourris en moi un dégoût encore plus prononcé de l ‘ islam.À quand une expo similaire sur le judaïsme en terre islamique ?En terre islamique une telle réciprocité est quasiment impossible,vu leur abscence de tolérance 0 envers les autres communautés non musulmanes.

    7. Moka

      Ces expositions ne sont que des tentatives pour berner les plus crédules et ignares des français islamophiles sur l ‘ islam fléau de la France. Mon peuple périt faute d connaissance Osee 4:6.
      .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    533 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap