toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Covid: Les chiffres implacables prouvent qu’il y a eu 5 fois moins de décès avec le traitement du Prof Raoult, interdit par Véran, que sans ce traitement ! (Vidéo)


Covid: Les chiffres implacables prouvent qu’il y a eu 5 fois moins de décès avec le traitement du Prof Raoult, interdit par Véran, que sans ce traitement ! (Vidéo)

Covid: Les chiffres implacables prouvent qu’il y a eu 5 fois moins de décès avec le traitement du Prof Raoult, interdit par Véran, que sans ce traitement !

Les résultats communiqués par l’IHU de Marseille démontrent que grâce à la bi-thérapie du Professeur Raoult le taux de mortalité a été de 0,1 % de décès en comparaison des 0,5% de décès des personnes n’ayant pas reçu ce traitement, soit 5 fois moins de morts… Pourtant, Véran a interdit ce traitement sur la base d’une fausse étude du Lancet, retirée quelques jours après sa publication !

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Covid: Les chiffres implacables prouvent qu’il y a eu 5 fois moins de décès avec le traitement du Prof Raoult, interdit par Véran, que sans ce traitement ! (Vidéo)

    1. alauda

      L’affaire du Lancet est incroyable en effet. J’ai croisé cette grosse couleuvre cet été en farfouillant pour me faire une idée minimale de la littérature médicale en lien avec le Covid.

    2. Ygal

      bonjour, questions d’un profane :

      pourquoi dans le tableau des chiffres officiels de la DREES (https://www.francesoir.fr/sites/francesoir/files/image4_26.png) peut-on lire ?

      Nb de primo vaccinés positifs env. 100 000 ….. nombre de décès = 16

      Nb de vaccinés positifs (2 doses) env. 400 000 … nombre de décès = 119

      3 réflexions me viennent à l’esprit :

      1- si les double vaccinés sont 4 fois plus nombreux que les primo-vaccinés le nombre de décès devrait être inférieur à 64 (4×16) et même très inférieur puisque le vaccin est sensé protégé !!!

      2- pire il semble que la seconde dose augmente le risque de décès par 2 comparativement à une seule dose !

      Les chiffres semblent aussi montrer que le vaccins protègerait de la contamination mais une fois contaminé il ne protège pas il aggrave la situation dans un facteur 7 :

      0,506% de décès chez les non vaccinés infectés

      3,695% de décès chez les non vaccinés infectés

      3- Par ailleurs les non vaccinés hospitalisés sont traités comme des parias et envoyés à une mort quasi certaine.

      Si on compare les chiffres de l’IHU aux chiffres des autres hôpitaux de Marseille. l’IHU du Pr Raoult obtient des chiffres 10 fois meilleurs.

      Ces chiffres n’ont jamais été attaqués par les adversaires de Raoult

      En gros si on soignait réellement les personnes les chiffres des non vaccinés infectés seraient divisés par 10 !!! (ces chiffres étaient en vigueur au mois de Juillet et même dans un rapport 11)

      et les résultats des non vaccinés infectés et SOIGNES seraient 70 fois supérieurs aux vaccinés- infectés

      et 2 fois supérieurs en comparant les populations globales non vaccinées et vaccinées.

      Le mieux semble encore de se protéger avec du gel , des masques et en cas de pb de filer direct à l’IHU.

    3. YAYA

      Le Pr RAOULT a raison maIl veut dépeupler la France mais continue de laisser rentrer les migrants sans Pass et dans vaccin !!!
      A propos, vous avez vu beaucoup de musulmans qui se sont fait vacciner ???

    4. bernard

      @Ygal

      ce qui est extraordinaire c’est que Véran, sommé il y’a plusieurs mois de s’expliquer devant le conseil d’état d’expliquer pourquoi une personne double vaxxinée était encore soumise au masque et au couvre feu, celui ci a dit que :
      1: les double vaxxinés sont transmetteurs

      2: les double vaxxinés peuvent attraper la maladie

      et surtout
      3: les double vaxxinés feront des formes plus graves de la maladie !

      et aujourd’hui on sait précisément pourquoi
      1 – le vaxxin ne bloque que le virus originel de wuhan et pas les variants

      2- comme l’injection génique ne fournit pas des anti corps complet mais un morceau, l’attaque d’un variant , virus complet se frottant à un morceau d’anticorps affole complètement le système immunitaire avec des conséquences souvent graves

      3- c’est d’ailleurs cet affolement du système immunitaire qui fait proliférer les virus chez les vaxxinés
      un vaxxinés développe 251 fois plus de virus qu’un non vaxxiné en cas de maladie.

      ce développement est extrêmement rapide et bien sûr, un vaxxiné est donc 251 fois plus contaminant qu’un non vaxxiné mais ce sont les non vaxxinés que l’on confine !

      57 scientifiques et médecins de renom publient une étude choquante dans le LANCET sur les vaccins COVID et demandent l’arrêt immédiat de toutes les vaccinations.

      Étude : Les professionnels de la santé entièrement vaccinés ont une charge virale 251 fois supérieure, ce qui constitue une menace pour les patients et les collègues non vaccinés.

      il faut le croire, ce n’est pas une fake news puisque c’est le LANCET cher à véran qui le dit !!!

      https://by-jipp.blogspot.com/2021/08/etude-les-professionnels-de-la-sante.html

    5. ygal

      erratum

      lire 3,695% de décès chez les VACCINéS INFECTés
      et non pas 3,695% de décès chez les non vaccinés infectés

    6. Sarah Vigoret

      Ygal, vos chiffres sont faux. Ils ne tiennent pas compte de plusieurs facteurs dont notamment l’âge et le délai après la vaccination. Or on sait que l’effet du vaccin diminue assez rapidement dans le temps, d’où la préconisation de rappels. Certes la vaccination n’empêche pas la contamination et la transmission, mais le rapport entre les non vaccinés et les vaccinés que l’on retrouve à l’hôpital est de 10 pour 1. Et le Professeur Raoult est pour la vaccination que je sache. Ces propos sont dangereux. Prenons plutôt exemple sur les Israéliens.

    7. bernard

      @Sarah Vigoret

      avant d’affirmer que que c’est un rapport 1 sur 10 des vaxxinés dans les hôpitaux vous auriez dû lire cet autre article d’europe israel, ça évite de se faire passer pour une « imbécile utile » à macron et bigpharma !

      https://www.europe-israel.org/2021/11/covid-19-il-y-a-desormais-plus-de-vaccines-que-de-non-vaccines-a-lhopital-les-vaccins-protegent-assez-peu-contre-la-transmission-dit-le-pdt-du-conseil-scientifique-philippe-de/comment-page-1/#comment-626973

    8. ygal

      Ce ne sont pas Mes chiffres ! Ce sont les chiffres publiés par un organisme gouvernemental de santé !
      Si ils sont faux c’est plus dans le sens d’une minimisation des effets secondaires et:ou mortels de la vaccination.

      Et j’ai pu lire le rapport d’hospitalisation d’une personne décédée du Codid. C’est lamentable , elle n’avait aucune chance de s’en sortir.
      Donc en plus, on ne fait pas de comparaison entre « vaccinés » et « non-vaccinés », mais entre « vaccinés » et « non-soignés ». ça améliore les stats !

      « On sait » ! Non , on ne ne sait pas grand chose car la FDA vient de demander la classification des études ayant permis l’autorisation du pseudo-vaccin car c’est un médicament de prophylaxie génique et non un vaccin. (voir article à la fin du post)

      De plus le fait de faire produire une protéine non humaine (Spike) à des humains peut engendrer des maladies à Prion de type Creutzfeld-Jacob dont la durée typique d’incubation est de 1 à 5 ans voire 50 ans.
      Des cas commencent à se déclarer difficilement car il ne faut pas nuire aux big pharmas.

      vous devriez lire l’article
      https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-fact-checking-des-statistiques-du-ministere-de-la-sante-pour-les-nuls
      c’est encore pire que prévu.

      Sinon une nouvelle étude confirme encore les vertus de la vitamine D

      lire aussi :

      La Food and Drug Administration ( FDA ) a demandé le 15 novembre à un juge fédéral de lui donner jusqu’en 2076 pour publier intégralement les documents en sa possession liés à l’approbation du vaccin Pfizer -BioNTech COVID-19.

      La demande de la FDA a été faite dans le cadre d’un dossier dans le cadre d’un procès en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA) par un groupe de transparence médicale. Le gouvernement a déclaré au tribunal qu’il disposait de 329 000 pages de documents répondant à la demande de la FOIA et a proposé de publier 500 pages par mois pour permettre la rédaction de documents exemptés. À ce rythme, la FDA publierait intégralement les dossiers en question en un peu moins de 55 ans.

      Le plaignant, Public Health and Medical Professionals for Transparency (PHMPT), est un groupe de médecins et de scientifiques, dont Harvey Risch, professeur d’épidémiologie à la Yale School of Public Health.

      Le groupe a déposé une plainte ( pdf ) après que la FDA a rejeté sa demande d’accélérer la publication des dossiers. Le demandeur et le défendeur, incapables de s’entendre sur un calendrier de divulgation, demandent une audience pour plaider leur cause devant le juge, qui pourrait éventuellement rendre une décision à cet égard.

      « La promesse de transparence de la FDA est, pour le moins, un tas d’illusions », a écrit Aaron Siri, dont la société représente PHMPT dans le procès, dans un article de blog le 17 novembre.

      « Il a fallu exactement 108 jours à la FDA entre le moment où Pfizer a commencé à produire les dossiers d’autorisation d’exercer et le moment où la FDA a autorisé le vaccin Pfizer », a poursuivi Siri. « Prenant la FDA au mot, elle a mené un examen et une analyse intenses, robustes, approfondis et complets de ces documents afin de s’assurer que le vaccin Pfizer était sûr et efficace pour l’homologation. Bien qu’il puisse effectuer cet examen approfondi des documents de Pfizer en 108 jours, il demande maintenant plus de 20 000 jours pour mettre ces documents à la disposition du public.

      La FDA n’a pas répondu à une demande de commentaire.

      La FDA a autorisé le vaccin Pfizer COVID-19 sous le label Comirnaty le 23 août 2021, moins de quatre mois après que Pfizer a commencé à soumettre des documents pour l’approbation complète du médicament. L’approbation de la licence par la FDA fin août a conduit à une avalanche de mandats de vaccins dans les secteurs privé et public.

      Le COVID-19 est la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois) , communément appelé le nouveau coronavirus.

      L’une des sociétés impliquées dans les essais du vaccin Pfizer au début du mois a déclaré qu’elle enquêtait sur des problèmes présumés mis en lumière par un dénonciateur qui a déclaré au British Medical Journal (BMJ) que l’essai était semé de problèmes, notamment la falsification des données.

      Le lanceur d’alerte, Brook Jackson, a alerté la FDA et a été licencié en quelques heures. Jackson travaillait pour Ventavia Research Group, qui a exploité plusieurs des sites d’essai de Pfizer à l’automne 2020

      Selon BMJ , l’une des plus anciennes revues médicales au monde, la FDA n’a pas inspecté les sites d’essai de Ventavia, bien qu’elle ait été alertée des problèmes.

      La FDA a déclaré à Epoch Times dans un e-mail plus tôt ce mois-ci que bien qu’elle ne puisse pas commenter l’affaire Ventavia, elle « a pleinement confiance dans les données qui ont été utilisées pour soutenir l’autorisation du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 et l’approbation Comirnaty . »

      Au 14 novembre, plus de 256 millions de doses du vaccin COVID-19 de Pfizer avaient été administrées aux États-Unis.

      Zachary Stieber a contribué à ce rapport.

      Traduction google

      https://www.theepochtimes.com/mkt_breakingnews/fda-asks-court-for-55-years-to-fully-release-pfizer-covid-19-vaccine-data_4110761.html

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    190 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap