toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Cancel culture : pour Rama Yade, “passer à Paris devant la statue de Colbert est une micro-agression”


Cancel culture : pour Rama Yade, “passer à Paris devant la statue de Colbert est une micro-agression”

Lors d’un entretien accordé à L’Express, vendredi 19 novembre, l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy s’est exprimée au sujet des batailles identitaires et culturelles qui agitent la France et les Etats-Unis.

« Passer à Paris devant la figure de [Jean-Baptiste] Colbert, ce grand ennemi de la liberté, dont la statue est devant l’Assemblée nationale, est une micro-agression. Pas seulement vis-à-vis de moi, mais aussi de la France et de l’humanité. » Ces propos ont été tenus par Rama Yade, au cours d’un entretien accordé à L’Express et publié vendredi 19 novembre. L’ex-ministre de Nicolas Sarkozy s’est exprimée au sujet des batailles identitaires et culturelles qui agitent actuellement la France et les Etats-Unis. Parmi ces batailles, on retrouve la culture « Woke », ou encore la cancel culture et son pendant, à savoir le déboulonnage des statues à l’effigie de personnalités politiques auxquelles les citoyens reprochent leur passé esclavagiste.

Internement des homosexuels, racisme, meurtres de masse, machisme : pourquoi la gauche devrait déboulonner Ernesto “Che” Guevara

Les déboulonneurs ? Ils ont « réhabilité l’Histoire »

Rama Yade a ensuite estimé qu’il serait judicieux de cesser de célébrer ces personnes « dans les rues, le métro et les palais de la République », car à travers ces statues, elle juge qu’un hommage leur est rendu, indique L’Express. Peu après, l’ex-secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’homme a développé son point de vue sur la question en arguant que « ceux qui ont déboulonné ces statues [à travers le monde, et notamment en France et aux Etats-Unis] n’ont pas fait de cancel culture ». Au contraire, la femme politique considère qu’ils ont « réhabilité l’Histoire, la totalité de l’Histoire qu’ils connaissent bien, eux, au moins, celle que la mémoire sélective de certains de nos dirigeants a voulu dissimuler ». Et d’ajouter peu après, auprès du magazine hebdomadaire : « En fait, ce sont eux [les dirigeants] qui ont fait de la cancel culture, en empêchant les Français et les Européens de connaître l’Histoire de ces soi-disant héros ».

« C’est juste le refus des discriminations »

Celle qui a aussi exercé la fonction de ministre des Sports, et qui vit désormais aux Etats-Unis, a par ailleurs confié à L’Express avoir du mal à concevoir les levées de boucliers observées, en France, face aux luttes contre les discriminations. « Je ne partage pas du tout ces craintes, ces crispations devant ce qu’on a appelé le mouvement Woke ou la cancel culture », assure celle dont le point de vue est à contre-courant de celui souvent défendu par les membres de la droite, son ancienne famille politique. Et de conclure en ces termes dans les colonnes de nos confrères : « Le wokisme a été brandi de manière abusive comme un outil de censure. En réalité, c’est juste le refus des discriminations. Ce n’est quand même pas honteux de combattre les inégalités ! »

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Cancel culture : pour Rama Yade, “passer à Paris devant la statue de Colbert est une micro-agression”

    1. alauda

      Rama Yade s’y met aussi…

      Peut-on, une fois pour toute, laisser les figures historiques à l’histoire. Quand je passe devant l’effigie de Colbert, non à Paris, mais dans ma ville universitaire, je pense aux métiers d’art dont il a contribué à favoriser l’essor. Certes il y eut Fouquet, il y eut le Code noir. Qui peut être exempt de reproches, surtout quand se pose le regard normatif du wokisme prétendant détenir une post-vérité universelle, mais se montrant infichu de créer de belles choses.

      L’esclavage n’existait pas au Sénégal, avant la colonisation ? Pas de quoi ressentir une micro-agression devant une trace, ne serait-ce que la plus infime, de la traite intra-africaine ?

      La tartufferie a assez duré.

      Dans les années 80, un ami venu du Bénin disait des rois du Dahomey qu’ils étaient très cruels. Avec la restitution des œuvres, les visiteurs du futur musée pourront apprécier la micro-agression des rois très cruels à l’africaine.

      Et un peu plus haut sur la côte ouest, un historien réputé franco-sénégalais a écrit Le génocide voilé. Grâce à Tidiane N’Diaye, j’ai enfin pu comprendre ce que signifiait la portée de cet argument a contrario de Montesquieu : « Il est si naturel de penser que c’est la couleur qui constitue l’essence de l’humanité, que les peuples d’Asie, qui font des eunuques, privent toujours les noirs du rapport qu’ils ont avec nous d’une façon plus marquée ».

      Les déboulonneurs auraient réhabilité l’Histoire… Mais n’importe quoi, Yade ! En 1976, quand Ramayade ouvrait à peine les yeux, j’avais déjà quelques notions sur l’esclavage depuis la Rome antique jusqu’au XIXe siècle dans le monde occidental et je venais de découvrir l’abomination qui privent des Africaines du rapport qu’elles ont avec leurs hommes d’une façon plus marquée.. en ouvrant « Ainsi soit-elle » de Benoîte Groult, la première protestation publique contre la pratique de l’excision

      Quand je pense à l’excision, ce n’est pas une « micro-agression » que je ressens, mais une colère noire contre ces générations de générations de femmes qui ont accepté ça. Jamais les hommes occidentaux n’ont fait subir aux femmes pareille ignominie.

      .

    2. alauda

      Journée des violences faites aux femmes.
      Certes, une femme tombe sous les coups de son conjoint tous les trois jours, soit une centaine par an.

      Mais environ 60 000 femmes excisées vivent actuellement en France. Combien parmi ces 60 000 mutilées, originaires du Mali, du Sénégal, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et de la Guinée, sont prêtes à lutter contre cette discrimination répugnante ?

      Rama Yade, il va être temps de vous réveiller.

    3. alauda

      Et puis, ce qui m’insupporte au plus haut point dans ces affaires de déboulonnage, ce n’est pas tant qu’on s’en prenne aux figures sculptées qu’aux sculpteurs qui les ont portraiturés.

      Colbert de son vivant a été sculpté par l’un des meilleurs artistes, sinon le meilleur de son époque, Charles Antoine Coysevox. Et c’est SA sculpture qui a servi de modèle pour les autres monuments. C’est à son ART que cette tare d’inculture woke s’en prend.

      Je pensais Rama Yade, qui a bien profité des ors de la République, plus fine et plus éduquée à l’esprit français qu’elle ne le manifeste aujourd’hui. Décevante par son incompréhension de la chose artistique. A mes yeux, c’est rédhibitoire.

    4. alauda

      Si Rama Yade porte des bas de soie, elle peut les jeter. Il reste une trace symbolique de colbertisme dans les mailles qui risquent de micro-agresser ses jolies gambettes.

      « Depuis l’an 1663 jusqu’en 1672, chaque année de ce ministère fut marquée par l’établissement de quelque manufacture […]. On sait que le ministère [de COLBERT] acheta en Angleterre le secret de cette machine ingénieuse avec laquelle on fait les bas dix fois plus promptement qu’à l’aiguille ».
      Le Siècle de Louis XIV, par Voltaire

    5. Cyrano

      Très bien dit Mme ALAUDA , moi aussi cette dame Rama Yade m’a vivement déçu je la croyais plus intelligente moins prompte à cracher dans la soupe.
      Dommage je l’avais trop idéalisé…

    6. alauda

      @Cyrano,
      Une jolie frimousse sur une cruche favorisée par la discrimination positive.

      L’année de mon Bac, je notais dans mon carnet de citations que les femmes seraient vraiment les égales des hommes quand des incompétentes seraient au pouvoir. Cinquante ans plus tard, mon féminisme teinté de misogynie radicale vérifie la véracité de cette prédiction tous les jours.

    7. alauda

      L’Atlantic Council est, depuis sa création (après la WW2), une institution « non partisane ».
      Le Centre Afrique a été créé en septembre 2009.

      En 2021, la nouvelle dirlo quadra youg-leader du thing tank américain est déjà en train de mettre la da`wa du wokisme en orbite en pointant son premier scud sur l’histoire de France.

      Elle touchera un jour une part de retraite comme ancienne ministre française.

      Bon nombre de ses ex-fans se souviendront de son blabla sur le racisme, les discriminations etc dans l’Express… comme d’un camouflet.

      Elle vient de l’ethnie Lébou.

      Un détail sur la page Wikipédia attire mon attention :
       » Pendant la période coloniale, l’administration française accorde l’auto-gouvernance à la communauté lébou, un droit qu’ils conservent à ce jour. »

      Ce privilège colonial, associé à sa nouvelle nomination, ne lui accorde aucun droit de juger un ministre au service de Louis XIV.

      En revanche, en tant que femme, j’ai le droit de juger que les soutiens du wokisme sont des partisans d’une idéologie hypocrite qui fait prendre des vessies pour des lanternes.

      Allez hop, au congélateur. Une de plus.

    8. Jacques B.

      Que cette Sénégalaise retourne d’où elle vient, si elle n’aime pas notre Histoire.
      Nous avons lâché les pays d’Afrique il y a 60 ans, que les Africains nous lâchent et s’occupent de développer leurs pays. Nous ne nous occupons plus de leurs affaires, qu’ils ne s’occupent pas des nôtres. Ces étrangers qui prétendent nous dire comment nous devons vivre, qui nous devons célébrer ou non sont insupportables. Comment voulez-vous que cela ne dégénère pas en racisme ?

      PS : je suis certain que Colbert n’était pas un homme parfait (par exemple, je n’aime pas le centralisme de Colbert), mais ce n’est pas la question. Notre Histoire, comme celle de tous les pays et de tous les peuples, est faite d’hommes imparfaits ; mais c’est notre Histoire, et personne ne peut la revisiter pour nous.

    9. Jacques B.

      J’ajoute que l’Occident est la seule civilisation de l’Histoire à avoir renoncé d’elle-même à l’esclavage et à la discrimination sur des bases raciales.

      Que les Africains et Arabes qui n’ont pas été capables d’en faire autant ne viennent pas nous donner des leçons.

    10. Moka

      Ils osent vous donner des leçons puisque vous les laissez dire sans rien dire.Ils se permettent de tels propos car les français eux-mêmes aiment s ‘apitoyer dans leurs revendications de victimisation de la repentance colniale.De tout façon quoi que ce soit que vous fassiez pour ces gens ,l’homme blanc sera toujours responsable de leurs echecs ,du retard de développement en Afrique noire.Plutôt que de se remettre en question en tant que communauté sur les dérives, manquements,..de leur continent, il est plus facile de pointer du doight l ‘ homme blanc que d ‘ essayer de relever leur continant comme l’ on fait t les pays asiatiques aujourd’hui.La jalousie maladive,castratrice de nombreux noirs sont les résultats de leurs nombreux échecs .

    11. alauda

      @Jacques B.
      Le centralisme de Colbert a favorisé les manufactures et les arts français. Premier exemple : Rachat en 1662 des bâtiments des Gobelins où s’installent tapissiers, peintres, orfèvres, graveurs, ébénistes… qui font encore la renommée de la haute décoration sur le marché international.

      Second exemple : la manufacture royale de glaces de miroirs, créée en 1665, pour éviter une fuite de capitaux de 30 000 livres-or par an au profit de Venise. Un peu d’espionnage industriel, au passage, mais ce n’est pas l’actuelle filière hôtellerie- tourisme qui va s’en plaindre.

      Le centralisme jacobin en à peine plus de deux siècles a réussi l’exploit de liquider ce qui faisait le charme du pays, en dehors de quelques ilots de savoir-faire, chasse gardée d’un marché de niche… de luxe. Dans la France contemporaine, tout un chacun va poussant son caddie sous la lumière froide des néons aseptisés pour acheter sa paire de chaussettes ou le dernier mobile d’importation. Mais en matière de mobilier, il ne reste guère que la brocante, les salles des ventes, pour dénicher quelques objets de facture française, disons antérieur à la WW2, qui échappent à la standardisation du design international.

    12. RODRIGUE

      Le plus simple est que si elle ne supporte pas notre histoire, elle prend la porte et retourne chez ses ancêtres ou elle ferme sa gueule !

    13. ohana

      L’esclavagisme que ces Précieuses se ridiculisent à critiquer à disparu en Occident depuis Belle Lurette.
      Il reste omniprésent et institutionnalisé dans nombre de régions africaines et islamisées.
      Mais les Précieuses aux airs de fausses vierges effarouchées n’ont jamais entendu parler de Boko Haram par ici ni des Talibans par là.
      Elles ferment leurs jolis yeux rimmelisés sur la misère du monde et se promènent entre Assemblée nationale et jardins du Luxembourg pour élaborer leurs analyses ridiculement sociologiques.

    14. limone

      ces gens sont prêts a tout pour revenir au pouvoir
      mentir se mettre du mauvais coté (islamo gauchiste)
      vendre leurs âmes baisser la culotte ect ect …………..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.2K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap