toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

A la veille des pourparlers nucléaires, le porte-parole iranien déclare que la destruction d’Israël est « notre plus grand objectif »


A la veille des pourparlers nucléaires, le porte-parole iranien déclare que la destruction d’Israël est « notre plus grand objectif »

Le porte-parole de l’armée iranienne a réitéré dimanche la détermination de son pays à rayer Israël de la carte juste avant la reprise des pourparlers sur un éventuel retour à l’accord nucléaire de 2015 abrogé.

« Nous ne reculerons pas d’un millimètre pour la disparition du régime d’occupation à Jérusalem », a déclaré le porte-parole des services armés Sardar Shekarchi à l’Agence de presse des étudiants iraniens (ISNA). « La destruction du régime d’occupation à Jérusalem est le plus grand objectif… que nous poursuivons. »

Shekarchi a également condamné les pays arabes qui ont normalisé leurs relations avec Israël, les qualifiant de membres d’une cabale de «sionisme international» qui «recherche l’esclavage des serviteurs de Dieu».

Les discussions difficiles mettent encore plus en relief la préoccupation qu’Israël a exprimée à plusieurs reprises à l’administration Biden et aux cosignataires européens de l’accord – l’Allemagne, la France et l’UE – concernant le retour à l’accord initial. L’Iran a déjà dépassé toutes ses limites en matière d’enrichissement d’uranium, à la fois quantitativement et qualitativement, et les connaissances qu’il a acquises en vue de produire une bombe ne peuvent être désappris. De plus, Israël a toujours dit que tout accord avec l’Iran devait également arrêter sa production de missiles balistiques et ses « activités malveillantes » dans tout le Moyen-Orient.

Ce qui inquiète peut-être le plus Jérusalem en ce moment, c’est la possibilité évoquée que les Américains signent un accord intérimaire avec l’Iran s’ils voient qu’un retour à ce qui est officiellement connu sous le nom de Plan d’action global commun n’est pas actuellement possible. Un tel accord verrait une levée partielle des limitations économiques en échange du gel de son programme nucléaire par l’Iran mais sans en démanteler une partie.

« Israël est très préoccupé par la volonté de lever les sanctions et d’autoriser le flux de milliards vers l’Iran en échange de restrictions insuffisantes sur le programme nucléaire« , a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett au début de la réunion du cabinet de dimanche. « C‘est le message que nous transmettons de toutes les manières, tant aux Américains qu’aux autres pays qui négocient avec l’Iran. »

Pour sa part, Téhéran a clairement indiqué qu’il se rendait en Autriche uniquement pour discuter de la levée des sanctions économiques contre son régime et qu’il ne renégocierait aucun paramètre de l’accord nucléaire.

« Les Américains devraient venir à Vienne avec cette approche pour lever les impasses créées lors des négociations précédentes et lever les sanctions imposées à l’Iran, qu’ils ont imposées depuis 2015 avec de fausses étiquettes« , a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée pour marquer la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien créée par l’ONU, qui est tombée par coïncidence le même jour que le renouvellement des pourparlers nucléaires.

Il a également profité de l’occasion pour faire sauter Israël, renforçant la démonstration publique d’antipathie envers l’État juif.

« La Palestine est un idéal indéniable pour nous », a déclaré Khatibzadeh. « Le régime d’occupation de Jérusalem viole toutes les lois internationales depuis des décennies et viole systématiquement les droits du peuple palestinien. »

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “A la veille des pourparlers nucléaires, le porte-parole iranien déclare que la destruction d’Israël est « notre plus grand objectif »

    1. robert davis

      Si téhéran agresse Israel, il n’obtiendrait qu’une chose, la destruction de l’iran. Quant à l’arrêt des sanctions cela n’amenerait qu’à confirmer l' »iran dans la continuation du conflit ce serait la reprise de la politique de hussein banane.

    2. LeClairvoyant

      Quand l’Iran dit cela sur Israël, la communauté internationale entière doit voter l’expulsion de l’Iran l’ONU, car menace l’état d’Israël de Génocide..
      C’est le diffusion de la Haine et la menace permanent de l’existence d’un pays et ses habitants.

    3. doudou

      l’avenir nous dira que l’iran va s’effondrer car le peuple en a marre de ces barbus fanatiques qui dirigent le pays,D veuille que leur désire de détruire israel se retourne contre eux comme il s’est retourné contre « haman » du temps de la perse antique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    278 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap