toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’immigration non-occidentale au Danemark coûte près de 5 Md€ par an : le coût moyen d’un immigré du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, du Pakistan et de Turquie est 21 fois plus élevé qu’un ressortissant des autres pays non-occidentaux


L’immigration non-occidentale au Danemark coûte près de 5 Md€ par an : le coût moyen d’un immigré du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, du Pakistan et de Turquie est 21 fois plus élevé qu’un ressortissant des autres pays non-occidentaux

1 DDK = 0.13 Euro

Les immigrants et descendants non-occidentaux ont coûté 5 Md€ (31 Milliards de DDK) au trésor public en 2018, selon un rapport annuel (Octobre 2021) du ministère des finances

Contributions nettes moyennes par pays d’origine, en 2018 (en DDK) :

Cliquez pour agrandir

Le rapport explique que la grande variation de la contribution nette entre les pays d’origine est étroitement liée aux différences dans le statut de résidence des immigrants de différents pays. Alors que les immigrants occidentaux viennent pour travailler ou étudier. Les immigrants des pays MENAPT (Middle East, North Africa, Pakistan and Turkey) viennent majoritairement pour obtenir l’asile comme base de résidence ou pour leur famille déjà présente là-bas.

Cela représente une diminution de deux milliards de couronnes par rapport à l’année précédente. En 2017, le montant était de 33 milliards de couronnes. Et l’année précédente, le montant était de 37 milliards de couronnes.

Ce montant était à son plus haut niveau en 2015, où il s’élevait à 42 milliards de couronnes danoises. Cette situation est liée à la crise des réfugiés. L’UE a connu un nombre record de réfugiés et de migrants demandant l’asile dans l’un des 28 pays de l’UE de l’époque.

Au Danemark, par exemple, on se souvient d’images de grands groupes de personnes marchant sur l’autoroute E45 en direction de la Suède.

Cet afflux important a conduit le gouvernement de gauche de l’époque à introduire une série de restrictions en matière d’immigration.

Le ministre de l’Immigration et de l’Intégration Mattias Tesfaye (S) est surpris par la baisse des chiffres.

– “Le rapport confirme les problèmes que nous connaissons. Il y a encore un grand retard d’intégration”, déclare Tesfaye dans un communiqué de presse.

– “Mais je me réjouis qu’il montre que les dépenses nettes consacrées aux immigrants et descendants non occidentaux continuent de baisser”.

– “C’est une bonne nouvelle. La politique d’immigration stricte fonctionne. Nous pouvons tout aussi bien commencer à rembourser l’énorme dette d’intégration qui s’est accumulée après des décennies d’afflux trop important au Danemark”, déclare le ministre.

Tesfaye ajoute que beaucoup de choses doivent encore être améliorées.

– “Cela s’applique, par exemple, dans le domaine de l’emploi, où un nombre particulièrement trop élevé de femmes des pays MENAPT sont en dehors du marché du travail”, dit Tesfaye.

Les pays MENAPT comprennent le plus souvent des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ainsi que l’Afghanistan et le Pakistan. La Turquie est également incluse dans les calculs car elle joue un rôle important dans l’histoire de l’immigration au Danemark.

– “C’est pourquoi le gouvernement veut introduire une semaine de travail de 37 heures, où il devrait y avoir un lien étroit entre les efforts des citoyens et les avantages. Nous voulons remplacer la logique actuelle de l’aide sociale par une logique du travail”, dit Tesfaye.

Ce sont principalement les immigrants non occidentaux et les descendants des pays du MENAPT qui coûtent le plus cher à l’État. Sur les 31 milliards de DKK, ce groupe représente 24 milliards de DKK.

Pour Kristian Thulesen Dahl, président du Parti populaire danois, 31 milliards de couronnes danoises représentent un montant “astronomique”.

 “La baisse que nous constatons de 2015 à 2018 montre que nous pouvons réellement faire quelque chose à propos de ces chiffres et réduire les dépenses, afin de pouvoir consacrer l’argent à la protection sociale des Danois”, dit-il.

Le DF et l’ancienne vice-présidente du Parti libéral, Inger Støjberg, aujourd’hui membre non inscrit du Parlement, se sont réunis autour d’une proposition qui pourrait être utile, estime-t-il.

Il s’agit d’expulser 70 % d’un certain groupe d’immigrants d’ici 2030 s’ils ont commis un crime, ne connaissent pas le danois ou sont au chômage depuis longtemps. Cela pourrait faire baisser le chiffre de manière significative, estime Thulesen Dahl.

Avisen.dk


Le chef du Parti du peuple danois (opposition), Kristian Thulesen Dahl, a qualifié d’”astronomique” le péage annuel de 4,8 milliards de dollars prélevé sur les caisses de l’État par l’immigration non-occidentale et a proposé un programme d’expulsion massive.

Le coût net de l’immigration en provenance des pays non occidentaux s’est élevé à 31 milliards de couronnes danoises (4,8 milliards de dollars) en 2018, a indiqué le ministère danois des Finances dans un rapport annuel.

Ce chiffre est basé sur les dépenses de l’État pour les services publics liés à l’immigration et les prestations sociales reçues par les immigrants et comprenait les dépenses de l’État en matière de soins de santé, de garde d’enfants, d’éducation et de culture. En revanche, les contributions fiscales ont été déduites du total.
Le ministère des Finances a déclaré que ce chiffre était inférieur de 2 milliards de couronnes danoises (310 millions de dollars) à celui de 2017, et de 11 milliards de couronnes danoises (1,7 milliard de dollars) à celui de 2015.

Tous les pays de l’UE et de l’Europe ainsi que les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont considérés comme occidentaux. Tous les autres pays – Amérique latine, Afrique et Asie – sont considérés comme non occidentaux. Les personnes d’origine non occidentale sont divisées en immigrants et en descendants, en fonction de leur lieu de naissance.

Toutefois, les autorités danoises ont ajouté une autre subdivision – à savoir les pays du MENAPT (Moyen-Orient et Afrique du Nord plus le Pakistan et la Turquie). Les personnes originaires des nations MENAPT représentaient environ 55 % de tous les immigrants et descendants non occidentaux en 2018, mais ont coûté à l’État la somme faramineuse de 24 milliards de couronnes danoises (3,7 milliards de dollars).

Présenté comme un coût par personne, les immigrants et descendants des pays MENAPT ont coûté à l’État danois 85 000 DKK (13 000 $) par personne en 2018, contre 4 000 DKK par personne pour les personnes originaires d’autres pays non occidentaux.

La croissance démographique danoise due à l’immigration “n’est pas un cadeau pour l’économie”.

Le rapport a identifié les différentes raisons de s’installer au Danemark comme l’une des explications de cette disparité. Alors qu’une plus grande proportion de personnes originaires des pays du MENAPT arrivent au Danemark en tant que réfugiés ou pour le regroupement familial, les immigrants d’autres pays sont plus susceptibles de s’installer au Danemark pour travailler ou étudier.

En revanche, le président du parti national-conservateur du peuple danois, Kristian Thulesen Dahl, a qualifié ce chiffre d’”astronomique”. Il a appelé à la réduction des dépenses et au renforcement de la protection sociale danoise.

Pour y parvenir, le Parti du peuple danois et l’ancienne ministre de l’immigration Inger Støjberg, qui est devenue une députée non conformiste, proposent d’expulser 70 % des immigrants d’ici 2030, s’ils ont commis un délit, s’ils ne maîtrisent pas le danois ou s’ils sont au chômage depuis longtemps.

Sputnik

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “L’immigration non-occidentale au Danemark coûte près de 5 Md€ par an : le coût moyen d’un immigré du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, du Pakistan et de Turquie est 21 fois plus élevé qu’un ressortissant des autres pays non-occidentaux

    1. limone

      les islamistes ont su profiter de la faiblesse de l’europe
      le social l’ accueil la libération des moeurs
      pour la ruinée l’envahir et s’incruster si on calcul
      l’évolution des chiffres de l’invasion migratoire
      par rapport au temps pour renverser les chiffres ?

    2. Jean-Francois Morf

      En barres rouges les mahométans qui croient que tout leur est dû parce que leur imam le leur a dit. Mahomet était un menteur, un voleur, un violeur, et l’assassin direct de plus de 666 juifs. Les mahométans ont ensuite massacré plus de « 669 million non-muslims » (Googlez!), ce que nos profs d’histoire islamo-gauchistes et menteurs par omission se gardent bien de nous enseigner.

    3. m

      c’est le moment ,tous les pays europeen devront se reunir pour remballer tous les arabes musulmans de toute l’europe
      dernier chance pour specialement la france ,belgique ;;;;;

    4. robert davis

      C’est maintenant seulement qu’ils découvrent que les africains se foutent de nous ces cons de gauchistes??? non seulement ils coûtent une fortune mais en plus ils ne foutent rien se contentant de nous agresser et de nous remplaçer en faisant une montagne d’enfants avec l’argent du contribuable que nous faisons l’idiotie de laisser gérer par la gauche alors que celle-ci devrait être ETRE CANTONNEE AU BALAYAGE DES RUES PAS A LA POLITIQUE.

    5. robert davis

      La responsabilité du remplacement du peuple, la ruine du pays tout est de la faute de la gauche les mus ne font que profiter de la bêtise de la racaille gauchiste. macron est une femme ce n’est pas un homme il ne sait que se soumettre, se « faire du souci » dit son entourage de m.exactement comme les femmes. Avec un président comme lui le pays est foutu et ce n’est pas ses comptes d’épicier à destination de veaux ne sachant que compter leurs sous que le pays sera sauvé : EZ est meilleur économiste que les épiciers sans couilles du type de macron, hollande et les précédents même si macron est le pire d’entre eux et il ruinait la France même comme ministre! De toutes les propositions « financières » l’arrêt des allocs aux africains est la meilleure solution financière et surtout politique.

    6. robert davis

      Les pauvres enseignants ne se sachant pas soutenus par leur hierarchie et le gouvernement de la femme macron,ne peuvent rien dire, rien faire, rien enseigner sans risquer d’être décapités comme Paty.

    7. doudou

      les islamistes mahometants sont contre nature,D les a créé et a dû surement le regrétter,en s’apercevant que ce sont tous des racailles,voleurs,violeurs et criminels ils sont sur terre comme des epines dans la plante de nos pieds.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    162 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap