toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Juifs, pour ou contre Zemmour ? Par Philippe Karsenty et Yves Mamou


Les Juifs, pour ou contre Zemmour ? Par Philippe Karsenty et Yves Mamou

Les Juifs de France voteraient-ils majoritairement pour, ou contre, Eric Zemmour s’il devenait officiellement candidat à l’élection présidentielle ?

Eric Zemmour passait déjà pour islamophobe. Serait-il en plus judéophobe ?

Les institutions juives, à commencer par le CRIF, la Licra, l’association des Fils et Filles de déportés juifs de France de Serge Klarsfeld, l’hebdomadaire Actualité Juive, mais aussi certaines personnalités médiatiques comme Bernard-Henri Lévy, Jacques Attali, Alain Minc, Anne Sinclair ont publiquement stigmatisé les propos d’Eric Zemmour : « discours de haine », « propos monstrueux », « petit fils de Charles Maurras », « détestable », « rance », « pétainiste »… « Pas une voix juive pour Eric Zemmour » a ordonné le président du CRIF.

Etranges insultes énoncées par des personnalités médiatiques dont certaines ont adulé, parfois servi, un François Mitterrand décoré de la Francisque par le Maréchal Pétain, qui faisait fleurir la tombe dudit Maréchal chaque année et qui conservait toute son amitié à René Bousquet, le principal organisateur de la rafle du Vel d’Hiv.

La vindicte juive qui s’abat aujourd’hui contre Éric Zemmour n’est pas due aux propos vigoureux qu’il tient contre l’islam. C’est plutôt sa définition de l’appartenance nationale qui a choqué. Dans son dernier ouvrage, « La France n’a pas dit son dernier mot », Eric Zemmour établit un parallèle (douteux) entre Mohamed Merah, le djihadiste de Toulouse enterré en Algérie, et ses victimes juives enterrées en Israël. « Les anthropologues nous ont enseigné qu’on était du pays où on est enterré… pour ce qui est de laisser leurs os, ils (Merah et ses victimes juives) ne choisissaient surtout pas la France. Étrangers avant tout et voulant le rester par-delà la mort ».

Un front juif anti-Zemmour ?

Le front juif anti-Zemmour qui semble s’être constitué n’a en réalité, rien de monolithique. Les « institutionnels » (CRIF et autres institutions communautaires) n’ont jamais fait mystère de leur allégeance à Macron. Ils collent au président en place comme ils ont collé à tous les Présidents qui se sont succédés depuis 40 ans. En bons juifs de cour, ils veulent croire que seul l’Etat peut protéger les Juifs, oubliant qu’au XXème siècle, c’est l’Etat français qui a ordonné le port de l’étoile jaune et organisé la rafle du Vel d’Hiv.

De leur côté, les Minc, Attali, BHL, Anne Sinclair… incarnent le courant « progressiste » juif, négateur du danger islamiste et favorable au multiculturalisme. Le retour prôné par Zemmour à la France d’avant l’immigration de masse leur laisse un goût de « rance » dans la bouche. Eux-aussi se positionnent en opposition à Eric Zemmour… et pour la plupart aux côtés d’Emmanuel Macron.

En sus de ces deux courants institutionnel et multiculturaliste, il en existe un troisième, plus composite, que les propos du polémiste heurtent. Ce courant mêle la droite et la gauche, va de Tribune Juive à Barbara Lefebvre en passant par Guy Konopnicki et nombreux sont ceux qui au sein de ce courant, s’énervent de la réhabilitation de Pétain entamée par Eric Zemmour. Eric Zemmour n’a rien d’un négationniste, il ne nie pas l’existence des chambres à gaz, mais sa défense de la Nation française, lui fait considérer comme dommageable, le lien des Juifs à Israël ainsi que le désir de s’y faire enterrer.

Pourquoi ?

La prédisposition d’Éric Zemmour à unir contre lui certaines portions du judaïsme français interroge. S’il est potentiellement candidat à l’élection présidentielle, pourquoi tient-il à choquer ses coreligionnaires au point de s’aliéner le soutien de certains d’entre eux ?

Deux hypothèses s’entrechoquent.

Accusé par l’extrême droite (Soral & Cie) d’être le candidat d’une communauté, Eric Zemmour pourrait avoir choisi de marquer sa distance. Auquel cas, cette démarche est absurde car pour les antisémites, un Juif restera toujours un Juif, quelle que soit la distance qu’il marque avec sa communauté.

Une autre hypothèse est envisageable : Éric Zemmour est peut-être le premier juif qui, depuis l’affaire Dreyfus, se dresse pour rappeler à la France le contrat qu’elle a passé avec les Juifs il y a plus de deux siècles. En marquant son lien à la Nation française, en affichant son hostilité au séparatisme cultuel et culturel musulman, Éric Zemmour illustre ce que le chercheur Danny Trom a nommé le rôle d’« opérateur que les juifs ont eu dans la processus d’autodéfinition de la France républicaine depuis la Révolution française ». En renonçant à être les membres d’une tribu ghettoïsée pour devenir des citoyens d’une nation, les Français juifs ont joué le jeu de l’assimilation. Ils ont conquis la liberté de culte, mais ils ont cantonné à la sphère privée tous les signes de leurs différences, culturelle et religieuse.

L’adhésion des juifs à la République et la reconnaissance par la France de la citoyenneté conférée aux Juifs ont représenté la preuve que la nation française avait commencé de se construire et pouvait se construire avec toutes les tribus du monde, pour peu que les membres de chaque tribu jouent le jeu de la citoyenneté et se soumettent aux lois de la République.

En se dressant contre le multiculturalisme et le communautarisme, Eric Zemmour rappelle la France à ses fondamentaux : que l’Etat redevienne l’Etat des citoyens plutôt que le promoteur du « vivre ensemble »… lequel débouche inévitablement sur le « face à face » comme le décrivait intelligemment l’ancien ministre de de l’Intérieur, Gérard Collomb.

Ce rappel à l’ordre irrite l’establishment juif et non-juif, mais aussi les générations plus jeunes qui n’ont pu apprécier la capacité intégratrice de la France d’avant les années 70, celle d’avant l’immigration de masse.

Une candidature d’Eric Zemmour est souhaitée par tous ceux qui souhaitent que le délitement national actuel cesse. Mais s’il souhaite réellement devenir Président de la République, Eric Zemmour ferait bien aussi de cesser certaines provocations inutiles qui rappellent tristement celles dont Jean-Marie Le Pen abusait lorsqu’au début des années 80, François Mitterrand lui faisait la courte échelle pour déstabiliser la droite.

Sinon, et pour utiliser une de ses expressions favorites, il pourrait devenir « l’idiot utile » à la réélection d’Emmanuel Macron en 2022.

Yves Mamou, journaliste et essayiste

Philippe Karsenty, homme d’affaires et porte-parole du Parti Républicain Américain en France

Avec l’aimable autorisation des auteurs

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Les Juifs, pour ou contre Zemmour ? Par Philippe Karsenty et Yves Mamou

    1. robert davis

      L’auteur a raison il s’agit simplement du fait que EZ est un franchouillard fier de l’être, il est un nouveau Louis XIV: l’Etat c’est moi mais aujourd’hui meme le roi ne pourrait pas dire cela! Il fut le prendre tel qu’il est et l’utiliser pour ce qu’il peut faire: débarrasser la France des mus…peut-être. Lui seul le peut ou au moins essayer mais un premier pas dans cette direction est trés important pour 2 raisons: 1. empêcher la France de crever 2. permettre à un suiveur de finir le travail, un vrai Charles Martel qui n’existera pas sous macron ou les clowns de lr et encore moins sous la gauche suicidaire.

    2. Jacques Marais

      Il ne me semble pas que ce soit lui qui revienne à ce que vous appelez des « provocations inutiles », mais les journalistes qui remettent cela continuellement sur le tapis.

    3. byblos

      excellent article, merci à Yves MAMOU et à Philippe KARSENTY;.

      Les notables juifs qui ont pris la parole contre ZEMMOUR, et qui l’insultent de racisme ou de pétainisme ou de fascisme, toutes choses que ZEMMOUR n’est pas …. sont des  »macroniens » de la Gauche caviar et de la Droite caviar : ils fustigent ZEMMOUR parce qu’il dit des choses très justes sur les erreurs de gouvernance de la FRANCE depuis plus de 40 ans, et sur l’establishment français de Droite et de Gauche, dont ces notables font partie… Ces notables juifs cherchent à faire taire les opposants à MACRON, dont ZEMMOUR fait partie.

      Et pourtant, tous ces notables traînent des casseroles, je donne 2 exemples :
      -> BHL, Bernard-Henry LEVY, est impliqué dans le chaos qui règne en LYBIE depuis 10 ans (2011-2021) parce qu’il a poussé les pays occidentaux à l’invasion de la LYBIE, entre autres pour assassiner KHADAFI : le résultat de cette opération est pire qu’avant : des millions de morts et de blessés et le chaos en LYBIE devenue ingouvernable depuis 2011, entre des tribus lybiennes qui se combattent et les pays étrangers qui s’y concurrencent. A l’inverse, KHADAFI tenait son pays. SARKOZY, aidé de BHL, aurait eu intérêt à l’assassinat de KHADAFI pour cacher les énormes sommes d’argent que KHADAFI lui avait versées.
      -> Anne SINCLAIR : ne pouvait pas ignorer qu’elle s’était mariée avec un escroc DSK Dominique STRAUSS-KAHN, un dépravé sexuel et un tricheur / fraudeur sur le plan financier et fiscal : voir l’émission FRANCE 2, CASH investigation, sur les Pandora Papers : ‘DSK : enquête sur un homme d’influence ».

      Conclusion : les Français de confession juive, sont indépendants, ils votent pour qui ils veulent, à Gauche, ou au Centre, ou à Droite : ils n’ont pas à recevoir des consignes de vote ni de Mr KHALIFA président du CRIF, ni d’un quelconque notable juif, qui sont des individus manipulés par MACRON.

    4. Hervé

      le crif et l’uejf dont j’avais une carte de membre que je leur ai jeté sur leurs gueules de dhimmis dont leurs leaders n’avaient de cesse de lécher le C de tous les présidents dont le miteux errant antisémite notoire de l’aveux même de l’écrivain respectable qu’était Jean D’ORMESSON. De pompidou en passant par giscard, sauf chirac non pas antisémite mais notoirement anti Sioniste après avoir été anti arabe et noir, tous sans exception faisaient la lèche à l’islam.
      Quant aux dirigeants du crif, qui ont toujours invités des anti Juifs dont la nièce du nazi arabe imam de Jérusalem, ami intime de hitler, n’ont pas de leçon à donner à Zemmour, qui est plus Sioniste qui le laisse paraître. Les bhl en petits caractères, atali et consorts y compris anne machine et d’autres comme minc, sont tous des salopards anti Sionistes. Les Juifs qui ne voudront pas voter pour Z voteront encore pour le pire de tous les anti Juifs depuis po.pidoumm

    5. Edmond Richter

      AUX FOUS:
      Un certain Francis Kalifat Président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) se permet de déclarer qu’aucun voix juive ne doit aller à Eric Zemmour provoquant ainsi un raz de marée de protestations virulentes, dont la mienne: Francis Khalifat, JE VOUS INTERDIT DE PARLER EN MON NOM! Vous et le CRIF êtes un ramassis de «alte Kackers» comme dirait ma mère, un représentant de ces «juifs de cour» prêts à toutes les bassesses afin de plaire à un pouvoir déliquescent. HONTE À VOUS!!!

    6. Moraubic

      Zemmour PRÉSIDENT. Bhl dehors Kalifat dehors . Je hais tous ces sales bobogauchos qui n’ont rien fait quand 100000 juifs ont quitté leur pays La France ces dernières années à cause de l’islam !!!!!
      Tous mes dons iront vers Zemmour dorénavant que je soutiens à 100 %.

    7. BOCCARA

      Article et commentaires très bien .
      SAUF 2 erreurs historiques
      1/l’étoile jaune n’a pas été décidée par vichy et n’a jamais été portée dans la zone libre jamais
      L’étoile jaune n’a été portée que dans la zone occupée par les allemands
      2/la rafle du vel d’hiver a été organisée par les allemands en l’occurrence Kurt Lichka
      Selon l’article 3 de la convention d’armistice
      En zone occupée la police française pouvait être réquisitionnée à tous moments par les allemands c’est ce que les allemands ont fait pour le vel d’hiv
      Mais il est absolument vrai que Bousquet l’ami de Mitterrand a renforcé cette collaboration de la police française pour des raisons expliquées dans le livre d’Alain michel vichy et la Shoah (tentative négociée de vichy de récupérer le contrôle complet de la police en zone occupée )
      Si nous voulons lutter contre le negationnisme il est d’une importance absolue d’être parfaitement exact et d’éviter au maximum de proferer des affirmations fausses.

    8. Circonstances exténuantes

      Un ou deux points.
      La première hypothèse concernant les prises de position de Zemmour gagnerait à être nuancée :
      S’il est vrai que pour un antijuif, aucun effort du Juif pour plaire n’aura de poids, il existe des personnes pas totalement antijuives qui apprécient les distances prises par des Juifs qui se rapprochent d’eux.
      Par ailleurs, le scandale des réactions juives est surévalué : c’est un petit groupe de gens célèbres dont la célébrité est le résultat de leur prise de position pour le pouvoir. Ils ne représentent pas les Juifs mais leur propre image ou leurs propres intérêts.
      Cette méthode n’est pas nouvelle : déjà, à l’époque, quand Mitterand recevait l’archi-terroriste Arafat, des voix prétendues représentatives ont approuvé la démarche, en dépit de la mobilisation importante et des manifestations qui s’étaient tenues quotidiennement. Sauf erreur, ils avaient laissé s’exprimer la veuve de Mendes-France. Bien entenud, tous ces gens non représentatifs étaient de véritables penseurs pour le pouvoir, tandis qu’aucun porte-parole d’aucune manif n’a été interrogé ou pris au sérieux.
      Un petit mot pour Zemmour : on ne peut pas mettre dans le même sac qqn qui est enterré en Israël et qqn qui est enterré en Algérie. Ce sont des pays et civilisations fondamentalement différents. Mieux vaut pour un vivant se trouver en Israël qu’en Algérie.

    9. Rosa SAHSAN

      Monsieur Richter, je suis d’accord avec vous. Tous ces minables n’ont pas a parlé en mon nom.
      S’il se présente, je voterais sans hésitation pour le Z
      ROSA

    10. Hervé

      Même les Juifs qui ont gardé une tendance gauchiste et il doit en subsister quelques uns, ont tout intérêt à ce que Z soit au pouvoir, car malgré qu’il ait commis quelques erreurs dans ses commentaires ou plutôt que nous n’ayons pas su « lire entre les lignes » il en va de la survie aussi bien des Juifs que des Chrétiens. Tel Zorro, il devra sauver la france . Prions D. pour nous éviter un second 5 années à la suite de la macrone et de son sergent garcia latex ou encore pécresse ou le gros qui a trahi LR

    11. robert davis

      Personne ne prétend que EZ est parfait, moi non plus je n’aime pas son côté franchouillard du « la France a toujours raison » mais si on attend le messie, on peut toujours attendre…en attendant on serait tous décapités et asservis par l’islam! Il faut le prendre tel qu’il est et sauver le pays de l’islam, après on verra peut-être qu’un vrai Charles Martel surgira.En attendant contentons nous de stopper l’immigration et peut être…un peu plus qui sait ce que personne d’autre ne fera surtout pas la gauche et la fusse droite hypocrite et menteuse de x bertrand.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    120 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap