toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Avant 1830, l’Algérie n’existe pas, c’est une province ottomane. La France l’a faite, et lui a inventé son nom : Algérie


Avant 1830, l’Algérie n’existe pas, c’est une province ottomane. La France l’a faite, et lui a inventé son nom : Algérie

Il n’y a jamais eu d’Etat algérien, avant la colonisation française en 1830, contrairement à ce qu’affirment les dirigeants de l’Algérie indépendante depuis 1962 et notamment le président actuel de l’Algérie Abdelmajid Tebboune tout récemment, suite aux déclarations jugées offensantes du président Emmanuel Macron.

Une analyse de l’historien Pierre Vermeren, professeur d’histoire des sociétés berbères et arabes contemporaines à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, en apporte la preuve : «avant il n’y avait pas de nations, mais des empires ou des royaumes». L’Algérie ne fait pas exception. Avant le débarquement des Français en 1830, ce qui n’est pas encore l’Algérie (le nom a été inventé par les Français en 1839) est l’une des régences dites barbaresques de l’Empire Ottoman depuis le début du XVIe siècle. Pour la Sublime Porte, c’est la province d’Alger : une colonie militaire sans dynastie locale contrairement au Maroc ou à la Tunisie, dirigée par un chef, le Dey d’Alger, et des soldats envoyés directement par Istanbul. Basée à Alger, cette province ottomane avait quelques relais militaires et administratifs dans l’arrière-pays. «Plus on allait vers le Sud, vers les montagnes et loin des villes, plus les tribus étaient autonomes».

Sur l’ensemble des tribus berbères et arabes, un tiers était fidèle au sultan, et «40% échappaient complètement aux Ottomans».

«L’Histoire ne peut être falsifiée» a également déclaré le président Tebboune alors que, mieux que personne, il sait que l’Histoire a justement était totalement «falsifiée» auprès de la jeunesse algérienne, et cela depuis le premier jour de l’indépendance, dans l’objectif d’accuser la France de tous les crimes et massacres commis durant les 132 années de, selon lui, «l’occupation» du territoire algérien par les colons français et européens.

Y avait-il une nation avant l’arrivée des colonisateurs français en 1830 ?

Avant 1830 ce territoire a subi trois siècles de domination ottomane et il ne s’agissait ni d’un Etat ni d’une nation tout simplement parce qu’il n’y avait pas d’unité ethnique, linguistique, et politique.

Ce vaste territoire, sur lequel ne vivaient que les nomades Berbères, avait été occupé successivement par les Byzantins, les Vandales, les Romains puis les arabo-musulmans et, même sur une petite partie de la côte de ce qui deviendra la région d’Oran, les Espagnols.

Après avoir battu militairement les «colonisateurs» Ottomans, l’armée française a dû affronter, durant une quinzaine d’années, les tribus rassemblées et ralliées sous la bannière de l’émir Abdelkader, qui tentera d’unifier le territoire algérien face à la conquête des Français.

Il s’agissait de quelques centaines de tribus arabes et berbères, éparpillées sur tout le territoire, qui se faisaient la guerre entre elles et l’émir Abdelkader ne réussit finalement qu’à en mobiliser la moitié, souvent par la force et la menace.

Il devra s’incliner vers 1847 et deviendra un grand ami de la France.

Que cela plaise ou non aux dirigeants successifs de l’Algérie indépendante, c’est bien la France qui a créé la nation algérienne en unifiant l’entité territoriale de l’Algérie en intégrant ce territoire, qui ne deviendra Algérie qu’en 1839, au sein de la République Française.

Le président Macron n’a donc pas eu tort d’affirmer que l’Algérie n’avait pas été une «Nation» avant la colonisation française. Cela peut paraître inaudible pour le président algérien mais il s’agit pourtant d’un fait incontestable, et d’ailleurs il n’est pas contesté ni par les historiens ni par les chercheurs qui tous sont d’accord pour le confirmer : «Il n’y avait pas de nation algérienne avant 1830.»

© Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Avant 1830, l’Algérie n’existe pas, c’est une province ottomane. La France l’a faite, et lui a inventé son nom : Algérie

    1. Pistolero

      L’Algérie c’est comme la Palestine. Une terre volée par les arabes qui ont imposé l’islam par le sang, c’est un pays créé de toutes pièces et bâtit sur le meurtre et le mensonge.

    2. Jean-Francois Morf

      Les pays chrétiens volés par les mahométans finissent dévalisés et complètement ruinés comme le Liban, l’Algérie, le Kosovo, et tant d’autres.

    3. Joséphine

      Macron, lécheur de babouches algériennes, semble ignorer son histoire de France, son histoire sur l’Algérie.
      Plus immonde et destructeur que lui y’a pas

    4. o.icaros

      « Basée à Alger, cette province ottomane avait quelques relais militaires et administratifs dans l’arrière-pays. » Pour moi, ce n’était pas une province mais une colonie car l’empire turc a été le plus grand colonisateur et qu’on fait semblant d’oublier pour ne pas les offenser.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    389 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap