toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Agression à Montgeron: «Les homosexuels sont en danger dans les banlieues islamisées. Les femmes, les homosexuels, les juifs sont et seront les premières victimes de l’ensauvagement du pays»


Agression à Montgeron: «Les homosexuels sont en danger dans les banlieues islamisées. Les femmes, les homosexuels, les juifs sont et seront les premières victimes de l’ensauvagement du pays»

Jeudi 30 septembre, un jeune homme de 17 ans a subi un lynchage homophobe dans un quartier sensible de l’Essonne. Pour l’essayiste Paul Melun, les personnes homosexuelles font partie des premières victimes de l’ensauvagement du pays.

Paul Melun est essayiste et président de «Souverains demain !». Il a publié, avec Jérémie Cornet, Les enfants de la déconstruction. Portrait d’une jeunesse en rupture (éd. Marie B., 2019) et publiera prochainement «Souverains Demain! Manifeste pour une France indépendante, écologique et innovante» (éd. Marie B., octobre 2021).

Il y a quelques jours, un jeune homme de 17 ans, accusé d’être homosexuel a été lynché à Montgeron, en banlieue parisienne. En quelques heures la vidéo a été vue des centaines de milliers de fois. L’agression est particulièrement barbare. Les coups pleuvent sur la victime repliée au sol tandis que ses bourreaux, tous issus de l’immigration, hurlent dans un mélange de rires et d’insultes. À la façon des animaux de prédation, le groupe est comme dopé par les cris et la souffrance de la proie, les faisant redoubler de violence.

Si la scène heurte par sa sauvagerie, elle n’est que le reflet visible de l’explosion de la violence homophobe en banlieue depuis des décennies.

Paul Melun

Si la scène heurte par sa sauvagerie, elle n’est que le reflet visible de l’explosion de la violence homophobe en banlieue depuis des décennies. Les témoignages glaçants de jeunes homosexuels persécutés dans les quartiers se multiplient ces vingt dernières années. Les jeunes hommes gays, issus de l’immigration africaine et nord-africaine subissent une violence inouïe de la part de leur communauté. Ils n’ont souvent pour seule échappatoire que de quitter ces quartiers islamisés pour les centres-villes afin de retrouver la sécurité.

En 2019, le ministère de l’intérieur annonçait une hausse de 36 % des agressions et injures homophobes en France. Cette insécurité subie par les homosexuels se traduit par des faits tragiques et particulièrement nombreux ces dernières années. Le 7 avril dernier, un homme originaire du Congo a assassiné un homme de 50 ans qu’il a poignardé de 14 coups de ciseaux après l’avoir violé à Reims. En mars 2019 à Drancy, trois «jeunes», dont deux mineurs ont poignardé un homme après lui avoir tendu un «guet-apens» via une application de rencontres gay.

Souvent étouffées par les beaux esprits prétendus «progressistes», ces attaques homophobes dérangent. Elles perturbent le discours dominant au sein de la gauche intersectionnelle qui ne voit dans l’homophobie que l’expression du patriarcat blanc hétérosexuel et catholique. En imputant l’explosion de la violence homophobe à cette même catégorie, les militants intersectionnels mentent pour préserver leur idéologie. En 2019 selon une étude de l’Ifop 63 % des musulmans perçoivent l’homosexualité comme une «maladie» ou «une perversion sexuelle», contre 20 % des catholiques et 10 % des athées. Pour 29 % des musulmans, les violences contre les homosexuels sont parfois compréhensibles.

Par leur silence, voire leur relativisation du phénomène de violence homophobe en banlieue, la gauche intersectionnelle se rend complice d’une omerta indigne, qui fait courir un risque croissant aux homosexuels. À l’instar de cette gauche indécente qui n’a pas daigné soutenir Julia, transgenre de 31 ans agressée par des Algériens à Paris en 2019 ; les militants et chercheurs en théorie du genre sont aux abonnés absents lorsqu’il s’agit de dénoncer l’homophobie commise au nom de l’islam. En niant le réel, ces gens sont coupables de la mise en danger de la vie de milliers de jeunes homosexuels en France. En refusant l’évidence, ils laissent se propager le chaos sur ceux qu’ils prétendent défendre. Ces gens sont des tartuffes.

Les minorités (femmes, homosexuels, juifs…) sont et seront les premières victimes de l’ensauvagement du pays, en témoignent leurs départs successifs des banlieues islamisées.

Paul Melun

Les homosexuels ne font d’ailleurs plus confiance à la gauche pour veiller à leur sécurité. Selon un sondage de l’Ifop en 2019, 34 % des hommes bisexuels et 22 % des hommes gays votent pour le RN contre moins de 8 % et 9 % pour la France Insoumise. Ironie du sort, cette même gauche qui peine à convaincre les homosexuels accuse à longueur de journée la droite d’être homophobe. Si les leaders de la gauche intersectionnelle ne font pas le lien entre islam, banlieues et homophobie, il semble que les homosexuels eux, le fassent.

Si l’État veut agir pour protéger les homosexuels, il doit commencer par assurer ses missions régaliennes. Un jeune homme gay issu de l’immigration a davantage besoin du soutien de la police et de la fin de l’immigration de masse, que des subventions déversées sur les laboratoires de théories du genre. La priorité doit être donnée à l’accompagnement social des jeunes homosexuels victimes de la violence de leur communauté, ainsi qu’à leur mise en sécurité. Les caïds doivent être traduits en justice et mis hors d’état de nuire. Les minorités (femmes, homosexuels, juifs…) sont et seront les premières victimes de l’ensauvagement du pays, en témoignent leurs départs successifs des banlieues islamisées.

Nous devons être intransigeants face à ceux qui prétendent dicter leurs mœurs et leurs lois par la violence. Notre nation n’a pas vocation à courber l’échine et à abandonner les homosexuels à leurs bourreaux. La couardise de ceux qui refusent de voir le réel doit s’effacer devant la défense de notre civilisation. Négocier avec ceux qui ne tolèrent pas certains de nos compatriotes, c’est pactiser avec le diable. Résister c’est sauver notre honneur.

Figaro

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Agression à Montgeron: «Les homosexuels sont en danger dans les banlieues islamisées. Les femmes, les homosexuels, les juifs sont et seront les premières victimes de l’ensauvagement du pays»

    1. alauda

      Paul Melun est bien gentil mais depuis quand les femmes entrent-elles dans la catégorie « minorités » ? Génétiquement, les femmes sont majoritaires.

      Les hommes qui voudraient nous faire passer pour de fragiles victimes me font franchement rigoler. Nous sommes sur le front. Tous les jours, nous faisons face à la vie comme elle va. Et des sauvages il n’y a pas que dans les banlieues islamisées. C’est sûr que pour résister à la forte densité islamisée, il faut être forte en gueule et que c’est fatiguant. Mais quand on est légèrement plus futée et un rien plus cultivée, on marque des points sans les poings.

      Qu’est-ce que les petits cons qui pourrissent la vie au quotidien savent de la France ? Ils sont incultes, comme des terres en friche. Il faut leur parler du pays depuis Cro-Magnon.La France n’est pas une tabula-rasa sur laquelle déverser six Wallah à la minute en jurant sur le coran, la casquette visée sur les oreilles et le portable scotché dans la main.

      Défendre la civilisation, le mot est bien joli, encore faut-il avoir des billes dans sa besace.

      Déjà se défendre soi-même, c’est beaucoup, avant de compter sur les autres.
      Sans minimiser les agressions liées à d’autres cultures d’importation, qui a fréquenté des homos n’ignore pas que certains se mettent en danger. Sauver l’honneur, certes, mais quand la vie est perdue, il est définitivement trop tard.

    2. robert davis

      Ce n’est PAS de « l’ensauvagement » c’est la mise en pratique du coran de m. et les premières escarmouches de la guerre civile qui va se terminer comme au maghreb et dans toute l’afrique du nord anciennement romaine et grecque, la turquie anciennement grecque, la syrie anciennement grecque, la Palestine anciennement juive hreureusement redevenue juive etc. si la gauche l’emporte en France. Il faut arrêter avec ces euphémismes qui MINIMISENT LA SITUATION CATASTROPHIQUE DE LA FRANCE.

    3. lyseloriau

      on oublie évidemment les jeunes hommes de type caucasien, pour eux, c’est couteaux dans le cou ou dans le dos; Il n’est pas bon d’être blond aux yeux bleus dans certains quartiers.

    4. alauda

      Les types caucasiens sont logés à la même enseigne que les caucasiennes.
      De mon temps, seuls les garçons faisaient du judo. Les jeunes yeux bleus ont plus d’opportunité pour apprendre à se défendre aujourd’hui que les oies blanches d’hier qui ont tout appris sur le tas, par elles-mêmes.

    5. maujo

      « En 2019, le ministère de l’intérieur annonçait une hausse de 36 % des agressions et injures homophobes en France. »

      Sauf que le ministere ne nomme pas qui sont les prédateurs mais attribue toujours ces agressions à des jeunes sans preciser que cela vient uniquement de la diversité. Toujours la langue de bois.

    6. limone

      que les homo fassent ce qu’ils veulent
      chez eux mais ils ne sont pas l’avenir de la france
      c’est même tout le contraire

    7. limone

      tout ça c’est de la faute de la gauche hollande et toute sa clique
      ils ont voulus libérés les moeurs dans leurs folies du vivre ensemble
      et du libéralisme sociale aussi a un but électorale maintenant ils sont partout dans la caste politique et le milieu audiovisuel et j’en passe
      faut pas se leurrer un homme avec un homme ou une femme
      avec une femme quand ils adoptent un enfant il fini souvent
      du même penchant sexuel que leurs faux parents sans parler de dérive d’inceste de pédophilie et d’enfants complètement dérégler en tout genre
      comme disait coluche ça se reproduit pas mais il y en de plus en plus

    8. robert davis

      La gauche veut détruire à n’importe quel prix la France et l’Etat nation pour le remplacer par une m. quelconque sortie de leurs crânes sans cervelle incapables de construire quoi que ce soit qu’ils sont :les gauchistes ne sont que des ânes qui ne savent que braire, ils ne savent rien faire d’autre. Quelles que soient les erreurs débitées par EZ sur le demeuré pétain, il est le seul qui puisse les arrêter tous les autres ne sont que des gauchistes ou leurs suiveurs du centre gauche lr des bons à rien qui ne peuvent ni ne veulent arrêter l’islam.

    9. robert davis

      Il semble que les gauchistes n’ont pas bénéficié du néo-encéphale et sont restés avec leur seul paléo-encéphale, ce doit être pour cela qu’ils sont si bêtes…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    187 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap