toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Royaume-Uni, gangs pakistanais : 73 mineures signalées chaque jour aux services sociaux, “Si quelque chose a changé, c’est que le problème a empiré”, “Le viol est presque décriminalisé”. 27.000 filles mineures victimes d’abus sexuels… l’immigration une chance ?


Royaume-Uni, gangs pakistanais : 73 mineures signalées chaque jour aux services sociaux, “Si quelque chose a changé, c’est que le problème a empiré”, “Le viol est presque décriminalisé”. 27.000 filles mineures victimes d’abus sexuels…  l’immigration une chance ?

Plus de 70 jeunes filles [mineures] soupçonnées d’être victimes d’abus sexuels sont envoyées aux services sociaux chaque jour, révèlent des chiffres officiels.

Près de 27.000 filles âgées de moins de 18 ans en Angleterre ont été victimes d’abus sexuels ou risquaient d’être exploitées sexuellement en 2019-20, selon les statistiques publiées par le ministère de l’Éducation.

L’analyse du Mail on Sunday montre que le taux le plus élevé d’abus sexuels a été enregistré à Wakefield, dans le West Yorkshire, où 1 résident sur 736 a été signalé.

Rotherham, dans le Yorkshire du Sud, où l’un des pires scandales d’abus sexuels sur enfants en Grande-Bretagne a vu le jour (environ 1.400 fillettes exploitées sexuellement entre 1997 et 2013), a un taux d’1 pour 757 résidents. Stoke a un taux de 1 pour 778. Plymouth, Blackburn et Blackpool présentent également des taux élevés.

Ces chiffres choquants, révélés en réponse à une question de la députée travailliste Anna McMorrin, montrent que les zones les plus défavorisées connaissent les problèmes les plus aigus en matière d’abus sexuels sur les enfants.

Maggie Oliver, un ancien officier de police qui a révélé le scandale de l’abus d’enfants à Rochdale en 2012, qui a été le sujet de la série dramatique Three Girls de la BBC, a déclaré : “Si quelque chose a changé, c’est que le problème a empiré”.

“Le viol est presque décriminalisé. Seulement 1,6 % de tous les viols signalés aboutissent à une inculpation, ce qui signifie que 98 viols de filles ou femmes sur 100 qui ont porté plainte ne mènent pas à une inculpation”.

Mme Oliver, qui dirige aujourd’hui une organisation d’aide aux enfants victimes d’abus sexuels, a ajouté : “60% des survivantes qui se sont adressées à nous au cours des trois derniers mois ont été abandonnées par la police, et 16 % ont été menacées d’être arrêtées elles-mêmes.”

“Il est plus facile de criminaliser un enfant que d’enquêter sur un gang organisé de pédophiles”.

Maggie Oliver, un ancien officier de police qui a révélé le scandale de la maltraitance des enfants à Rochdale en 2012 et qui a fait l’objet d’un drame à succès de la BBC, “Three Girls”, a déclaré : “Si quelque chose a changé, c’est que le problème a empiré”.

Le nombre de “signalements graves” [‘serious safeguarding referrals’] de filles âgées de moins de 18 ans est passé de 214.420 en 2018 à 227.910 l’année dernière. Le coût des services sociaux de l’enfance à travers 151 autorités locales en Angleterre était de 7,9 milliards de livres sterling en 2017-18.

Anntoinette Bramble, présidente du Conseil des enfants et des jeunes de l’Association des gouvernements locaux, a appelé le gouvernement à augmenter le financement.

“L’abus sexuel des enfants, y compris l’exploitation sexuelle des enfants, est un crime terrible”, a-t-elle déclaré. Pour s’assurer que les enfants et les jeunes obtiennent le soutien et la protection dont ils ont besoin, il est vital que les services soient correctement financés.

Hier soir, un porte-parole du DfE a déclaré : “Chaque enfant doit se sentir en sécurité et protégé, c’est pourquoi nous investissons dans les organisations caritatives de première ligne qui soutiennent directement les enfants vulnérables et fournissons des milliards de dollars supplémentaires aux communes pour les aider à répondre aux pressions changeantes, y compris pour les services aux enfants”.

Les chiffres de l’enquête sur la criminalité en Angleterre et au Pays de Galles montrent que 7,5 % des adultes âgés de 18 à 74 ans ont subi des abus sexuels avant l’âge de 16 ans, la majorité d’entre eux n’ayant parlé à personne de leur épreuve.

Daily Mail

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    108 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap