toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Procès des attentats du 13-Novembre : « Les terroristes, les djihadistes, les radicalisés, ce sont des musulmans. Il s’agit de l’Islam authentique », assure Salah Abdeslam


Procès des attentats du 13-Novembre : « Les terroristes, les djihadistes, les radicalisés, ce sont des musulmans. Il s’agit de l’Islam authentique », assure Salah Abdeslam

Masque noir baissé sur sa barbe garnie, t-shirt sombre et veste polaire foncée sur le dos, Salah Abdeslam s’est exprimé pendant environ cinq minutes, pour affirmer que les « terroristes, jihadistes, radicalisés » auxquels on avait pu se référer pendant l’audience étaient en fait « des musulmans »« Il s’agit de l’Islam authentique », a-t-il soutenu.

Le Soir

“Tous ces termes créent de la confusion. Tout cela n’est que de l’islam authentique. Tous ces radicaux, ce sont des musulmans”.

Ouest-France

Ce que décrit en premier lieu ce rapport, c’est son prosélytisme. Le jeune homme «a même mis à profit son expérience de l’incarcération, et plus encore de l’isolement, pour développer ses connaissances religieuses ». Il userait « de la médiatisation de son affaire et de la curiosité qu’il suscite pour influencer ses codétenus et leur dispenser des conseils religieux », est-il notamment écrit.

Des « cours de doctrine » à ses codétenus

En avril 2019, il commence ainsi à discuter par la fenêtre de sa cellule avec des codétenus, dont un Nigérian dans la cellule d’au-dessous. Selon le rapport, celui qui se considère comme « un passeur de la parole du Créateur » dispense « des cours de doctrine » à ses voisins et leur « dicte leurs pratiques confessionnelles » à l’aide de « supports écrits ».

De janvier 2020 à janvier 2021, le djihadiste se lie avec Fabrice Arbaoui, un jeune homme ultra-violent condamné notamment à trois ans ferme pour l’agression d’un surveillant, et Mohamed Medjdoub, auteur présumé de l’attentat qui a fait plusieurs blessés dans le centre-ville de Lyon en mai 2019.

Néanmoins, poursuit la DAP, le jeune homme n’est pas si érudit qu’il voudrait laisser croire. Le détenu, est-il noté, révèle « un véritable déficit de connaissances, des incohérences doctrinales ainsi qu’une incapacité à tenir une conversation en arabe et à chanter des chants djihadistes »…Mais le jeune homme entretient une correspondance avec « des soutiens anonymes » et « la gent féminine, notamment de jeunes converties ayant embrassé une vision radicale de l’islam », et dont certaines auraient envisagé un mariage religieux avec lui.

[…]

 

Le Parisien


09/09/2021

Photo de la cellule du terroriste islamiste Salah Abdeslam :

La cellule de Salah Abdeslam

Source

Les lectures de Salah Abdeslam en prison. L’analyse de la soixantaine de livres/CD recensés depuis son arrivée en détention révèle que, progressivement, il ne s’adonne qu’à des lectures salafistes ou wahhabites, sur les batailles/conquêtes musulmanes.

Mediapart


“22 h 01”, le récit d’une victime des attentats du 13-Novembre :


L’administration pénitentiaire rapporte le prosélytisme de Salah Abdeslam en prison

Selon une information de Mediapart , confirmée par BFMTV , ce radicalisme avait déjà été souligné il y a trois semaines par l’administration pénitentiaire de Fleury-Mérogis, où l’homme est incarcéré sous le régime de l’isolement.

Selon ce document, versé aux débats du procès, il aurait, en septembre 2020, lors
de la découverte de son ordonnance de mise en accusation, crié à plusieurs
reprises “Allah Akbar !” et aurait “défié les agents de la pénitentiaire”, leur
déclarant : “Flippe pas, mécréant ! […] Je sortirai un jour, sur Allah. Et j’aurai ma
vengeance !”. En décembre 2020, alors que son placement sous vidéosurveillance
est renouvelé, il déclare, selon Mediapart : “Je ne veux rien, ni de vous, ni du
juge. Il n’y a que la justice d’Allah qui compte !”

[…]

Selon BFMTV, toujours, l’administration rapporte que Salah Abdeslam “se
distingue par le prosélytisme” auquel il s’adonne en prison : “Il use de sa
médiatisation pour influencer ses codétenus et leur dispenser des conseils
religieux”, notamment auprès de son voisin de cellule. Il aurait donné à quelques
autres détenus des “cours de doctrine”.
L’enquête de Mediapart indique que le Belge a lu, durant sa détention, de
nombreux ouvrages “salafistes ou wahhabites”. Les journalistes rapportent qu’il
s’est “investi dans de nombreux échanges, de porte à porte”. Un comportement
qui se serait amélioré après avoir été éloigné de deux détenus “disposant d’une
connaissance fine des savoirs religieux djihadistes”, qui lui aurait “porté
contradiction”.
Toutefois, lors d’un échange avec l’administration, au mois d’août 2020, il se
serait défini comme “passeur de la parole du Créateur”.

[…]

Ouest-France


Selon Le Parisien, Salah Abdeslam entretient des correspondances avec au moins quatre femmes. Dans un rapport, les policiers de la DGSI estiment que « ces courriers témoignent du charisme gagné auprès d’une communauté islamiste radicale féminine »

Dimanche, Salah Abdeslam, numéro d’écrou 444806, a fêté ses 30 ans à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne). Il est incarcéré depuis trois ans et demi. En détention, où il a été discrètement soigné pour une appendicite en juin 2018, il reçoit des lettres d’au moins quatre femmes, dont l’une domiciliée à Düsseldorf, en Allemagne.

Une autre, prénommée Maëva et domiciliée dans le Tarn-et-Garonne, apparaît comme sa correspondante la plus régulière. Présentée comme « proche de la mouvance islamiste radicale », cette jeune correspondante de 20 ans a de longs échanges d’ordre théologique avec le prisonnier depuis près de deux ans. Elle écrit sur un cahier à grands carreaux d’une écriture régulière. Il lui répond de même, appliqué, tout en se demandant s’il ne commet pas un « pêché » : « Certains disent que la foi peut être dénuée d’acte mais c’est faux […] Ce qui est sûr, c’est que le musulman ne peut pas rester en enfer éternellement ». En décembre dernier, Maëva demande même à pouvoir rendre visite à « Salah » en prison afin de « lui apporter un soutien moral et entretenir les liens qui nous unissent dans cette épreuve. » Requête appuyée par Salah Abdeslam et ses parents en personne. Mais elle est refusée par le magistrat instructeur.

« Ces courriers témoignent du charisme gagné par Salah Abdeslam auprès d’une communauté islamiste radicale féminine, notent les policiers de la DGSI dans un rapport. Ces femmes le placent tantôt comme une victime du système judiciaire, tantôt comme un homme pieux dépassé par les événements ».

Le Parisien

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Procès des attentats du 13-Novembre : « Les terroristes, les djihadistes, les radicalisés, ce sont des musulmans. Il s’agit de l’Islam authentique », assure Salah Abdeslam

    1. robert davis

      Tout ce que sait ce crétin c’est que la roue tourne et que islamisme vient de l’islam, quelle érudition! Il suffit de peu de choses aux ignorants pour se dire érudits… l’essentiel de toutes manières est que les mus veulent s’emparer de tous les pays sur lesquels ils mettent le grappin et cela à part les couards qui ne veulent pas se battre pour conserver leurs pays comme macron, cela fait longtemps qu’on l’a compris, on n’a pas attendu cet idiot de village.

    2. limone

      ce debile dit tout haut ce que les gens
      pense tout bas ça doit être une honte pour
      les gens dans la sale du tribunal et c’est bienfait
      pour leurs tronches fallait pas faire un procès
      médiatiser qui coute chère, fallait le mettre au cachot
      jusque la fin de ses jours

    3. limone

      en plus il n’y a pas de caméra dans la salle
      d’audience pour le public se sont les journalistes
      qui viennent colporter les propos de ce débile
      c’est vraiment une bande de taré

    4. hervé

      Enfin un islamiste qui reconnait que les assassins barbares SONT MUSULMANS, car comme beaucoup le savent et que Zemmour n’a de cesse de répéter, le mot islamiste est un pure produit de l’islam, ce que contestent la plupart des soi disant journalistes sur les plateaux de télévisions publiques à la solde de la macronie. D’ailleurs dans le coran et il faut le rappeler, que mentir, tuer, voler surtout les terres appartenant à d’autres, c’est autorisé et même conseillé.

    5. doudou

      à mon avis,ce procés donne trop d’importence à ces racailles,tout cet argent dépensé pour juger ces salops,dans les pays muse,ils ne prennent pas tant de gants,c’est la peine capitale ou la main coupée,(badhintera fait une connerie d’abroger la peine de mort),

    6. Jean-Francois Morf

      La solution FINALE sera de profiter de faire un procès à feu Mahomet, premier promoteur de la législation satanique CHARIA.
      Il faudrait interdire la CHARIA, comme on a interdit le national SOCIALISME.

    7. Cherk

      Il nargue , provoque avec son minable QI et la France organise un Procés à coup de millions.Au Maroc il serait déjà pendu sans procès … Pauvre Occident tu n as que ce que tu mérites ….

    8. Jean-Francois Morf

      1) A Nuremberg, on a fait un procès au national SOCIALISME qui rend bête et méchant (et menteur au point de se prétendre d’extrême droite), et on l’a interdit.
      2) A Paris, on fera un procès de 9 mois à la CHARIA qui rend bête et méchant.
      3) En représailles après l’attaque des 19 saoudiens le 11 septembre 2001, c’était évidemment la Mecque qu’il fallait bombarder, et non pas l’Afghanistan.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    316 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap