toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Premiers mots de Salah Abdeslam lors du procès des attentats du 13 novembre 2015 : « Tout d’abord je tiens à dire qu’il n’y a point de divinité à part Allah et Mohamed est son serviteur »


Premiers mots de Salah Abdeslam lors du procès des attentats du 13 novembre 2015 : « Tout d’abord je tiens à dire qu’il n’y a point de divinité à part Allah et Mohamed est son serviteur »

A partir de ce mercredi s’ouvre devant la cour d’assises spéciale de Paris, le procès historique des attentats du 13-Novembre prévu pour durer neuf mois. 20 accusés, dont Salah Abdeslam seul survivant des commandos islamistes téléguidés par Daesh qui avaient tué 130 morts et fait plus de 350 blessés, en 2015, à Paris et Saint-Denis, sont jugés.

L’administration pénitentiaire rapporte le prosélytisme de Salah Abdeslam en prison

Rédigée il y a trois semaines, une note de l’administration pénitentiaire, que révèle Mediapart, souligne la radicalité et le prosélytisme auxquels s’adonne Salah Abdeslam en détention. Ses avocats dénoncent « une bouillie » d’informations« récoltées par des procédés dont on peut interroger la légalité ».

Mediapart


Selon Le Parisien, Salah Abdeslam entretient des correspondances avec au moins quatre femmes. Dans un rapport, les policiers de la DGSI estiment que « ces courriers témoignent du charisme gagné auprès d’une communauté islamiste radicale féminine »

Dimanche, Salah Abdeslam, numéro d’écrou 444806, a fêté ses 30 ans à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne). Il est incarcéré depuis trois ans et demi. En détention, où il a été discrètement soigné pour une appendicite en juin 2018, il reçoit des lettres d’au moins quatre femmes, dont l’une domiciliée à Düsseldorf, en Allemagne.

Une autre, prénommée Maëva et domiciliée dans le Tarn-et-Garonne, apparaît comme sa correspondante la plus régulière. Présentée comme « proche de la mouvance islamiste radicale », cette jeune correspondante de 20 ans a de longs échanges d’ordre théologique avec le prisonnier depuis près de deux ans. Elle écrit sur un cahier à grands carreaux d’une écriture régulière. Il lui répond de même, appliqué, tout en se demandant s’il ne commet pas un « pêché » : « Certains disent que la foi peut être dénuée d’acte mais c’est faux […] Ce qui est sûr, c’est que le musulman ne peut pas rester en enfer éternellement ». En décembre dernier, Maëva demande même à pouvoir rendre visite à « Salah » en prison afin de « lui apporter un soutien moral et entretenir les liens qui nous unissent dans cette épreuve. » Requête appuyée par Salah Abdeslam et ses parents en personne. Mais elle est refusée par le magistrat instructeur.

« Ces courriers témoignent du charisme gagné par Salah Abdeslam auprès d’une communauté islamiste radicale féminine, notent les policiers de la DGSI dans un rapport. Ces femmes le placent tantôt comme une victime du système judiciaire, tantôt comme un homme pieux dépassé par les événements ».

Le Parisien


Notre reporter sur place a entendu des victimes à l’arrière de la salle lui répondre: “Et nous, il y a eu 130 morts! Salopard”

Salah Abdeslam a continué: “Je ne me suis jamais plaint parce que je sais qu’après on sera ressuscité et que vous devrez rendre des comptes”, a-t-il encore dit.

BFMTV

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Premiers mots de Salah Abdeslam lors du procès des attentats du 13 novembre 2015 : « Tout d’abord je tiens à dire qu’il n’y a point de divinité à part Allah et Mohamed est son serviteur »

    1. arbimassihi

      on sait que allah est la seule divinité qui a subsisté à la Mecque depuis que mahomed a détruit toutes les autres..

    2. robert davis

      Il fait bien de commencer par cette connerie, il y a d’autres comme ça? il faut rétablir la peine de mort pour le remercier et économiser l’argent des contribuables à remplir les prisons avec ces déchets qui devraient être dans des camps de concentration.

    3. limone

      il a bien raison de se foutre de la gueule du tribunal
      quelle bande de cons et quelle honte de faire un procès médiatiser
      pour cette ordure, combien ça coute tout ça
      sans compter les allers retours bruxelles paris
      en hélicoptère pour des auditions au frais
      du contribuable

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    279 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap