toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nouvelle donne stratégique pour Israël. Par Shmuel Trigano


Nouvelle donne stratégique pour Israël. Par Shmuel Trigano

Nouvelle donne stratégique pour Israël.

Par Shmuel Trigano
Professeur émérite des Universités

A peine sortis de la fête du Nouvel an, on découvre un Israël plongé dans une tension sécuritaire consécutive à l’évasion de six terroristes d’une prison du nord du pays. Certes, cet événement n’est pas à l’avantage du système sécuritaire israélien et dénote un laisser aller inquiétant qu’on observe en fait dans tout le pays. Déjà les villes palestiniennes célèbrent cet exploit. Mais le plus grave dans cette affaire, c’est que les fuyards appartiennent au djihad islamique, puissant dans la bande de Gaza, allié au Hamas en Judée Samarie et qui menace d’embraser les territoires.

Cet état de faits nous aide à comprendre la nouvelle situation stratégique dans laquelle Israël se retrouve. C’est le Hamas a Gaza qui en a la clef et le calendrier et pas Israël. Tout nous montre que, de campagne en campagne, Israel a décidé de ne pas vaincre le Hamas et de détruire son pouvoir. Il faut dire aussi que ses supposés amis, l’UE et les Etats Unis l’en empéchent et le contraignent à subir sans réagir vraiment les agressions cycliques. Le conseil de sécurité a même inventé à destination d’Israël seul la doctrine de la « proportionalité » afin de mesurer l’exercice de son droit à la légitime défense dans une guerre asymétrique. Une drole de guerre est ainsi menée par intermittence: des cibles de guerre sont détruites, mais les dirigeants et les civils sont épargnés. Israel livre des vivres à ses ennemis, admet que le Katar déverse des millions de dollars au mouvement terroriste tout en subissant les salves des ballons incendiaires et les missiles erratiques, sans oublier la condamnation internationale.

La nouveauté, cependant, depuis le dernier conflit, c’est que le Hamas a étendu son influence à la Cisjordanie, à Jérusalem et aux Arabes israéliens, se présentant à l’encontre de l’OLP comme le seul défenseur des Palestiniens. Il a ainsi lancé des ultimatum à Israel en rapport avec les événements de Jérusalem, la marche des drapeaux autant que le conflit sur la propriété de Cheikh Jarrash. Mais les violences anti-juives commises par des Arabes israéliens, sur le Front intérieur, au plus fort de ces tensions, sont sans doute une nouvelle donne stratégique qui montre une synergie possible de plusieurs scènes. Le Hamas ainsi sanctuarisé peut croire qu’il tire toutes les ficelles des opérations qui enserrent Israël sur plusieurs fronts, externe et interne. C’est ce qui explique l’effervescence des forces de sécurité consécutive à l’évasion.

La stratégie menée jusqu’à présent pourra-t-elle continuer? L’effervescence de l’opinion publique juive suite à la mort d’un soldat tué  presqu’à bout portant par les pseudo civils du Hamas sur la barrière de protection de la frontière avec Gaza montre ses limites. Les parents acccusent Tsahal d’avoir donné l’ordre de ne pas tirer sur les assaillants ce qui a laissé le défunt sans défense et leur accusation est lourdement relayée par les réseaux sociaux au point de susciter la mise au point du président de l’Etat et du chef d’Etat major. Un sondage récent montrait que 60% des soldats israéliens craignaient plus le procureur militaire que l’ennemi.

Du coup, ce que l’on voit c’est que la « proportionnalité » a pour revers la disproportionalité pour Israël seulement…

Shmuel Trigano pour Europe Israël News

*Chronique sur Radio J le 9 juillet 2021

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Nouvelle donne stratégique pour Israël. Par Shmuel Trigano

    1. robert davis

      Excellent article de Shmuel Trigano qui montre à quel point le fait de se laisser soumettre par des maitres chanteurs est contre productif en général et dans le cas d’Israel en particulier: plus le maitre chanteur reçoit des avantages politiques dans ce cas mais cela pourrait être de l’argent ou n’importe quoi en particulier des territoires ce qui est le pire car cela impacte trés fortement l’avenir alors que la psychologie peut être stoppée du jour au lendemain, plus le peureux soumis est en difficulté et ne parvient pas à échapper au marionnettiste! On a ici l’impression que c’est le petit chat qui fait marcher son maitre en pissant partout, tirant les rideaux, trouant les sièges etc. En renversant la table Israel montrerait qu’il est le maitre et toutes les pressions s’arrêteraient immédiatement.Même les dictateurs africains font cela en criant

    2. LeClairvoyant

      Il faut tuer tous les loups, quitte a perdre quelques moutons; mais de négociations, néant. Car voir ce qu’a négocié Biden en Afghanistan. Rien de tout, Même pas le retrait en bon ordre, de ses soldats avec armes et bagages des USA et ses alliés !

    3. robert davis

      Plus on cède aux pressions plus le maitre chanteur vous tient, les dirigeants actuels l’ignorent, ce n’est pas à la mode de résister au chantage…la mod est aux bénis oui-oui!

    4. robert davis

      Je pense que tactiquement il vaut même mieux dire non à biden qu’à Trump car dire non à un ami tel que Trump même s’il veut créer un état arabe en Judée/Samarie avec des clauses impossibles à faire respecter, est plus difficile alors que biden sans être un ennemi comme obama n’est quand même pas un ami et peut le comprendre. D’ailleurs biden s’en fout du M.O. comme du reste..

    5. Amsallem

      Biden est le plus ignoble président américain de tous les temps , il a trahi le peuple américain laissant du jour au lendemain des milliers de ressortissants américains ainsi que les afghans qui collaboraient avec eux voué à sort tragique avec en prime l’abandon de matériel militaire pour la modique somme de ,,85 milliards de dollars , une franche réussite mieux que Trump vous croyez ? Avec un vivier de djihadistes plus puissant que jamais , chapeau l’artiste .

    6. robert davis

      Pour les négociations les falestiniens sont en bien meilleure position que Israel vu le nombre de pays qui les soutiennent, c’est pourquoi il ne faut surtout PAS négocier avec eux mais les expulser de manière UNILATERALE sans ien demander à qui que ce soit. On parlera APRES l’expulsion et là il sera trés facile de faire la paix alors discuter avant c’est chercher une paix impossible.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    123 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap