toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Par 420 voix contre 9, la chambre des Représentants finance le Dôme de fer israélien, une gifle aux « progressistes »


Par 420 voix contre 9, la chambre des Représentants finance le Dôme de fer israélien, une gifle aux « progressistes »

La Chambre des représentants des États-Unis a approuvé à une écrasante majorité un financement supplémentaire d’un milliard de dollars pour le système antimissile israélien Iron Dome, après un effort de le repousser de la part des progressistes (l’extrême gauche du parti Démocrate), hostiles par réflexe de Pavlov à l’égard d’Israël.

Mardi dernier, la direction du parti Démocrate à la Chambre des représentants des États-Unis avait cédé à la pression de la partie la plus vocale du parti, les marxistes américains, encore appelés « progressistes », et avait supprimé le financement du système de défense israélien Dôme de fer du prochain budget américain.

Le vote négatif a été très mal vécu par les pro-israéliens du parti Démocrate, et c’est le parti Démocrate – je sais, ça gratte certains de mes amis Républicains de le dire – qui ont immédiatement réintroduit le projet de vote.

Depuis des décennies, le Congrès a toujours fait preuve d’un soutien bipartite au droit d’Israël à se défendre, mais depuis Obama, un groupe de législateurs Démocrates a de plus en plus souvent demandé aux dirigeants du parti de revoir sa relation avec Israël. Certains propagandistes qui n’ont pas peur du ridicule, accusent même Israël de violations des droits de l’homme et de mauvais traitements à l’égard des Palestiniens. C’est un peu comme affirmer que la Suisse déclenche des guerres, ou que le vin français et un produit de troisième zone !

Bref.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, s’est entretenu avec un leader de la majorité de la Chambre des représentants, Steny Hoyer, mardi soir, après avoir appris que le financement du Dôme de fer ne figurerait pas dans le projet de loi de finances.

Au cours de l’appel téléphonique, Hoyer a rassuré Lapid en lui disant que l’incident était un « retard technique » dû aux discussions sur la dette américaine, et que le financement de la défense d’Israël serait approuvé « à une date ultérieure », selon le communiqué du ministre des Affaires étrangères.

Le représentant Démocrate Jamaal Bowman, de New York, a également apporté un élément supplémentaire qui n’a pas été très évoqué dans les médias, parce qu’il critique la direction Démocrate. Il a expliqué que le problème principal était que la disposition relative au Dôme de fer avait été ajoutée au dernier moment dans le processus, sans aucune discussion appropriée.

« Il ne s’agit pas d’Israël. Il s’agit, une fois de plus, de leadership. Jeter quelque chose sur notre table à la dernière minute et attendre de nous que nous décidions en cinq minutes de ce qu’il faut en faire. C’est le plus gros problème », a déclaré M. Bowman.

Ceci étant, le retard de l’approbation du financement destiné à reconstituer le stock de missiles anti-missiles du dôme de fer, dont l’efficacité à 90% se confirme année après année, indique que des divisions plus profondes sur Israël existent parmi les Démocrates, et certains commentateurs considèrent qu’elles augmentent au fur et à mesure que l’antisémitisme progresse dans les universités américaines.

Le vote de jeudi était de 420-9, avec deux votes présents

Je le dis plus haut, ce sont les Démocrates qui ont immédiatement réintroduit le projet de loi. Et le vote de jeudi, 420 contre 9, montre que les divisions parmi les Démocrates, qui existent bien, ne semblent pas vraiment progresser. Quand la chambre adopte à une majorité si écrasante le financement du système de défense israélien, alors que les divisions entre Démocrates et Républicains ont atteint un sommet depuis l’élection volée de Biden, c’est qu’Israël est plus fort que les lignes du combat politique acharné.

Le vote de 420 voix contre 9 a également constitué un rejet massif, que dis-je, une gifle violente, des « progressistes » de la Chambre des représentants, car c’est eux qui avaient bloqué la résolution, parce que le financement du Dôme de fer était inclus dans la législation.

Les Démocrates ont suspendu les règles pour ramener le financement

La direction du parti Démocrate a ramené le financement pour un vote jeudi après-midi, en vertu d’une suspension des règles, ce qui signifie que la chambre avait besoin d’une supermajorité des deux tiers – que les dirigeants Démocrates savaient qu’ils auraient – pour adopter le projet de loi – un obstacle qui a été facilement franchi.

Le Squad +

Voilà les noms des représentants de la Honte qui ont voté contre le financement. Les quatre premiers, auxquels il faut ajouter AOC, sont les membres de ce qu’on appelle le Squad, un quolibets pour désigner les marxistes anti-américains du Congrès :

  • Ilhan Omar (D-Minn),
  • Rashida Tlaib (D-Mich),
  • Ayanna Pressley (D-Mass),
  • Cori Bush (D-Mo),
  • André Carson (D-Ind),
  • Marie Newman (D-Ill),
  • Raúl Grijalva (D-Ariz),
  • Chuy Garcia (D-Ill)
  • et Thomas Massie (R-Ky), seul Républicain qui a voté contre Israël.

Les larmes de crocodile d’AOC

Alexandria Ocasio-Cortez voulait voter « non » jusqu’à ce qu’elle change son vote en « présent » à la dernière seconde. Les hypothèses sur sa décision vont bon train, et je n’ai pas l’habitude de me livrer à des spéculations. En revanche, sa réaction a passionné les observateurs.

Le représentant Hank Johnson, D-Ga., a également voté « présent ».

Après le vote, Alexandria Ocasio-Cortez est tombée en larmes en pleine Chambre, après avoir rompu avec ses collègues du Squad.

« AOC semble désemparée. Elle est au milieu de la salle des délibérations en train d’essuyer ses larmes, pleurant sur les épaules de ses collègues », a écrit le journaliste Jake Sherman sur Twitter.

Ses larmes ont été qualifiées de « théâtre, et de mauvais théâtre en plus » par Meghan McCain.

J’imagine que c’est compliqué d’être une élue de New York, tout en étant favorable à la disparition du seul Etat juif au monde, Israël …

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Par 420 voix contre 9, la chambre des Représentants finance le Dôme de fer israélien, une gifle aux « progressistes »

    1. Moshé

      C’est bizarre que la « presse » soudain se taise !

      Ils étaient chauds pour annoncer que les USA « allaient » arrêter le financement de Kipat Barzel, on pouvait même sentir une certaine forme de joie non dissimulée, mais maintenant que c’est refusé, surtout, ne pas avouer les résultats des votes américains, encore moins si il s’agit de 420 contre 9 !

    2. Moshé

      @ Jean-Patrick Grunberg,

      Vous déclarez, « ce serait comme si la Suisse déclencherait des guerres »

      Ne soyez pas si certain en ce qui concerne la Suisse, sans le rôle prépondérant et financier de la Suisse, le régime nazi n’aurait certainement pas vu le jour, dès 1923, les financement du parti du moustachu était piloté depuis la Suisse.

      Voulez-vous également parler du financement d’arafat et le la guerre du Liban, le Liban, alors principal concurrent bancaire de la Suisse ?

      Souhaitez-vous entendre parler d’autres exemples ?

    3. limone

      inutile ce parler d’autre exemple
      les commentaires ne seront pas validé par mr jpg
      le brossage dans le sens du poil l’a emporter
      sur la raison !

    4. robert davis

      On ne peut pas comparer la finance libanaise à la finance suisse: UBS est la plus grande banque de gestion financière du monde malheureusement.On aurait pu espérer qu’après ses multiples escroqueries qui actuellement ont résulté dans un jugement la condamnant à 4,5 milliards d’euros en France sans parler des USA etc. cette banque y perdrait des plumes, mais non elle est plus forte que jamais. Et outre ubs il y a des tas d’autres banques de gestion en Suisse, cela n’a jamais été le cas du Liban à ses meilleures heures.On ne peut pas comparer une barque à rames avec un paquebot de croisières!

    5. Moshé

      Robert, j’irai plus loin en disant que XX% des actifs des banques suisses ne sont pas « déclarés », ils sont certainement 10 fois plus importants que ceux affichés.

      bref, cependant la seule place financière qui permet à l’UBS de fructifier ses investissement, n’est pas la bourse suisse, mais bien Wall-Street, 80% des actifs placés par l’UBS passent par la bourse de New-York, la City et quelques marchés asiatiques.

      Revenons au Liban dans les années 70.

      Le Liban représentait une sérieuse concurrence aux banques suisses en ce qui concerne la clientèle des états pétroliers du golfe et autres !

      C’est pour cette raison qu’arafat a vécu plus de 13 ans à Genève avec ses jeunes garçons violés en toute impunité et qu’arafat a laissé plus de 25 milliards de francs suisse dans une seule banque privée genevoise !

    6. robert davis

      es progressistes en marche arrière n’ont pas fini de prendre des gifles et j’espère qu’une d’entre ellles leur emportera leurs faces de rats: non seulement l’année prochaine ils perdront leurs pires représentants au Congres ainsi que leur majorité et le président Trump reviendra à la MB mais en plus la courageuse Sidney Powell a déposé plainte contre dominion, ses menaces et ses intimidations pour empêcher que soit reconnue ses tricheries patentes notamment la possibilité de voter à distance et transformer les votes des autres votants ainsi que les expertises l’on montré. BRAVO à Sidney Powell, je suis sûr qu’elle gagnera.

    7. robert davis

      Moshé: bien sûr tous les actifs DEPOSES auprès d’ubs (ce ne sont pas les siens n’exagérons rien) ne sont pas en Suisse c’est sûr et ils ne sont pas déclarés non plus, d’accord. Pour le liban des années 70 les Etats pétroliers déposaient leur argent partout et il est vrai que ubs est tellement rapace qu’elle n’aurait pas voulu qu’un seul dollar lui échappe…Quant à arafat il a laissé 1 millard à sa femme pas 25 ! ce n’est déjà pas mal pour une organisation de terroristes, la plus riche du monde! Le budget de l’ap tout entier est trés trés loin d’atteindre 25 M je crois dans les 2 ou 3 M.

    8. robert davis

      Les gestionnaires de ubs sont tellement mauvais et bêtes que dans les années 2008 notamment ils n’etaient même pas foutus de placer les actifs dans de vrais investissements mais les plaçaient dans…la pyramide de PONZI!!! vous vous imaginez une grande banque invesrtissant dans la pyramide de ponzi l’argent de ses clients? il n’y a pas plus bête et avide que ces gens!

    9. franck francky

      disons ça insulte beaucoup les progressiste ici bas; aussi ceux peut être qui ont fondés l’ état d ‘Israel moderne en 1948 ? les progressistes effectivement ont fait , pendant que les capitalistes profitaient n’ est ce pas ? forfaiture que tout celà de plus ça glorifie Trump & autres nigauts ? eh ben mes salauds heureusement en Sainte Fédération de Russie les communistes reprennent du poil de la bête (‘2eme formation politique) pendant que les profiteurs vont au fond de leur propre contradictions sociétales bouffer en à la louche du Gaz de schistre à la Donald Duck, …euh pardon Drump lol y a qu’ à qu’ à voir où nous en sommes arriver à s’installer en zone Arabe pour raison de dégrévemenrt d’ iimpôts pffffff vous insultez nos meilleurs généraux, quand vous ne les descendez pas; eux se sont vraiment battus

    10. robert davis

      frank: votre CHARABIA est incompréhensible, vous etes sûr de parler français? I suppose you’e an american « democrat » ie a communist, right?Ben Gourion était socialo oui mais PAS un progressiste en marche arrière sinon il n’aurait pas voté pour l’indépoendance d’Israel. YOU’R A MORON. TRUMP FOR PRESIDENT.

    11. Moshé

      La veuve a dépensé plus d’un milliards depuis la mort du dictateur, il s’agit d’un seul milliard débloqué par le tribunal de première instance genevois en attente de la cloture de la succession qui n’est toujours pas réglée !

      En fait, il s’agissait à son décès de comptes en livres sterling et cessé de répéter qu’il s’agissait d’un milliards, il s’agit encore de 25 milliards auprès d’une seule banque, je ne parle même pas des autres comptes auprès d’autres banques suisses.

      Ne vous en faites pas, j’ai les sources, bien sûr, non officielles, mais bien entendu, connues et présentent dans les renseignements établis par le FBI américain.

      Les banques suisses sont de véritables passoirs, non seulement par les hacking informatiques car il n’y avait rien de facile que de pirater les banques suisses, maintenant, c’est un peu plus difficile, ça dépend pour qui mais en plus, les banques suisses sont envahies d’agents de la CIA et d’autres services !

      Snowden a très bien expliqué les fonctionnement de la CIA en Suisse, bref, c’est pas que la Suisse a ratifié les accords d’échanges de données, c’est que les américains et pas seulement, avaient tout pompé dans les serveurs des banques suisses et de la confédération helvétique !

    12. robert davis

      Je ne peux pas croire que la veuve de arafait ait…25 c’est impossible, le budget total de l’ap ne doit pas exceder 2 M actuellement ils ont un déficit de 800 millions: même en pomlpant la totalité du budget ce qui est impossible pendant 20 ou 30 ans il ne serait pas arrivé à pomper même la moitié de 25 M, c’est mathématiquement impossible.

    13. Moshé

      surtout si l’on sait que 80% des budget accordés par l’UE et autres finissaient dans des banques suisses depuis des décennies !

      Faut arrêter de faire des calcul, Robert, car vous semblez aussi restreint en calcul qu’en histoire et ne me dites pas qu’en Suisse, le calcul ne soit pas enseigné ?

      Je sais que la vérité sur les comptes d’arafat continue de déranger, surtout après que Merkel ait en 2006 épinglé deux haut-fonctionnaires de son administration avec des comptes alimentés dans le même banque genevoise d’arafat par des systèmes de rétrocommissions !

    14. limone

      si mahmoud est au aboie et aboit contre israel
      a l’onu les caisses doivent commencer
      a se vider sérieusement c’est que pour aller
      niquer du juif il en faut du pognon

    15. Moshé

      Limone, on parie combien que les premières bombes iraniennes vont exploser l’Europe ?

      Les muzzs ne voudraient surtout pas détruire leur poule aux oeufs d’or alimentée par l’antisémitisme endémique des européens !

      C’est qui a mis l’Europe à genoux, sans parler des invasions organisées par l’Europe elle-même de son territoire, tout ça, juste pour tenter de détruire Israel, mais les milliards quotidiens versés par différents truchements à tous ceux qui revendiquent leur volonté de nuire à Israel, c’est la gangrène qui va détruire l’occident chrétien, si ce n’est pas déjà fait !

      Je dis bien, des milliards tous les jours, par des subventions, en autorisant les muzzs de trafiquer, drogues, armes, même le commerce des fillettes dans leurs réseaux de prostitution de mineures, sans parler des pillages comme ceux fait au nom de la sécu « française », des retraites distribuées à des centenaires dans tout le maghreb, des centaines de véhicules de luxe volés chaque année et qui repartent dans les mêmes containers qui inondent l’Europe de drogues, d’armes et bientôt de bombes sales au plutonium issu des centrales octroyées aux dictatures musulmanes !

    16. Moshé

      Il suffit de regarder ce qu’il se passe à Paris avec le crack, la socialo met tout en oeuvre pour organiser la vente de crack, ce crack qui passe par le Nigéria, le Mali et l’Algérie avant d’arrivé dans les officines du hizbollah-France !

      Il s’agit de la filière hizbollah Pérou, Bolivie- France, via le Mali protégé par l’armée française, c’est l’unique raison pour laquelle l’armée française squatte le Mali !

      L’armée française aux ordres du réseau de trafics du hizbollah avec bakchich direct vers l’Elysée via une banque suisse qui a été hackée et qui est encore hackée !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    232 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap