toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des médecins révèlent que les études officielles sur les effets secondaires des vaccins chez les 12-17 ans sont « caviardées », « aucun scientifique ne peut y avoir accès » (Vidéo)


Des médecins révèlent que les études officielles sur les effets secondaires des vaccins chez les 12-17 ans sont « caviardées », « aucun scientifique ne peut y avoir accès » (Vidéo)

Des médecins révèlent que les études officielles du bénéfice-risque sur la vaccination des enfants de 12-17 ans sont « caviardées » sur les effets secondaires

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Des médecins révèlent que les études officielles sur les effets secondaires des vaccins chez les 12-17 ans sont « caviardées », « aucun scientifique ne peut y avoir accès » (Vidéo)

    1. Jacques B.

      De toute façon, ces gens-là osent tout : c’est à ça qu’on les reconnaît.

      Je n’ai même pas besoin, personnellement, d’avoir les chiffres de ces études caviardées : le statisticien Pierre Chaillot a par exemple démontré, pour la Hongrie, que ce pays avait connu une hausse du taux de mortalité inédite chez les moins de 40 ans suite au lancement de la vaccination de cette catégorie de gens (de l’ordre de 1 décès pour 10.000 vaccinés). C’est largement suffisant pour conclure que le rapport bénéfices/risques de la vaccination est négatif pour les jeunes.

      Voir aussi l’article du blogueur h16 intitulé Covid : vacciner les enfants n’est vraiment pas raisonnable, qui fournit d’excellents graphiques, issus des données officielles, montrant exactement la même chose.

      Donc soit nos dirigeants sont juste des VRP de Big Pharma cherchant à écouler un maximum de doses de ces vaccins expérimentaux, soit ils cherchent à atteindre un hypothétique risque zéro pour la société en vaccinant tout le monde pour soi-disant mettre des barrières au virus, et tant pis pour les dégâts collatéraux que seront tous les enfants et ados atteints d’effets secondaires graves voire mortels. Cela revient à sacrifier la jeunesse pour limiter le risque pour des personnes âgées et déjà malades de décéder du Covid, alors que de toute façon elles décéderont bientôt, de la grippe ou autre, comme 50.000 Français tous les ans. Ça devait être la start-up Nation, en réalité c’est une gérontocratie.

    2. alauda

      Barbara Lefèvre sur i24 News a exprimé le 1/09 des réticences similaires à celles des médecins.

      Même chez le parents vaccinés, on entend en France de vraies interrogations sur la vaccination de leurs enfants. Prendre le risque d’hypothéquer leur futur, plus d’un y regarde à deux fois… Il n’y a pas que le virus qui circule, les gens se parlent.

      Du côté des risques de myocardites, par exemple, la pharmacovigilance ne s’est réveillé en France qu’au mois d’août, avertissant le système hospitalier d’être attentif aux symptômes (essoufflement, douleur à la cage thoracique…). Il a fallu neuf mois pour que le consensus qui tient le micro se penche sur cet effet induit par le vaccin. Or on ne pas trouver ce qu’on ne cherche pas.

      On ne m’enlèvera pas de si tôt l’idée que le vaccin court-circuite d’une certaine façon le système immunitaire naturel. Est-ce réversible ou non ? Mystère, question taboue. Quant à la fuite en avant vers le tout vaccinal, on constate de jour en jour qu’elle cache bien d’autres aspects à la population…. Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    94 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap