toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des gardiens de prison soupçonnés de complicité dans l’évasion de 6 terroristes


Des gardiens de prison soupçonnés de complicité dans l’évasion de 6 terroristes

La police israélienne pense que certains gardiens de prison ont aidé à l’évasion. Deux responsables du service pénitentiaire israélien devraient être interrogés jeudi.

Les responsables de la sécurité israélienne ont déclenché la fermeture des zones sous le contrôle de l’Autorité palestinienne jusqu’à samedi soir en raison de l’ évasion de six prisonniers de sécurité de la prison israélienne de Gilboa à la veille des vacances de Roch Hachana. La fermeture a été mise en place, comme d’habitude, avant les vacances et aurait été levée jeudi si la situation sécuritaire actuelle n’était pas aussi préoccupante.

Cette décision intervient alors que des troubles ont éclaté dans plusieurs prisons israéliennes.

La police pense que certains gardiens de prison ont peut-être aidé à l’évasion. Deux responsables du service pénitentiaire israélien devraient être interrogés jeudi.

L’enquête est menée par l’unité Lahav 433, connue pour gérer des enquêtes criminelles graves, telles que celles impliquant des ministres.

Il y a aussi des rapports de gardes qui ont manqué à leurs devoirs, se comportant de manière irresponsable et même dormant au travail. Les prisonniers étaient apparemment au courant de ce comportement et l’ont utilisé à leur avantage.

Pendant ce temps, des prisonniers affiliés au Jihad islamique ont incendié leurs cellules et brûlé des matelas dans les prisons de Ketziot et de Ramon. Ils affirment protester contre le projet de transférer certains d’entre eux dans d’autres prisons. Un prisonnier de la prison de Gilboa a jeté de l’eau bouillante sur un gardien.

L’opposition à la mobilisation des prisonniers de sécurité, qui a commencé suite à l’évasion des terroristes, s’intensifie. Des dirigeants parmi eux ont déclaré que « toute aile du Jihad islamique [prisonniers] que l’IPS tentera d’évacuer sera incendiée ». L’administration pénitentiaire a répondu qu’elle était préparée à toute éventualité et qu’elle ne laissait pas les prisonniers établir l’ordre du jour.

Environ 170 prisonniers ont déjà été déplacés. Les prisons séparent les terroristes du Jihad islamique, du Hamas et d’autres organisations. Ceci est fait par crainte que les membres de différents groupes puissent s’attaquer les uns les autres en raison de querelles de longue date.

Certains groupes ont appelé le public arabe à aider les évadés de toutes les manières possibles et à tenter d’interférer avec la chasse à l’homme en cours.

Le Hamas a publié une déclaration avertissant Israël de ne pas poursuivre ce qu’il a qualifié de « mesures de représailles qui violent les droits des prisonniers ». Le Hamas a déclaré qu’Israël est responsable du bien-être de ses prisonniers et qu’il « ne gardera pas le silence sur la violation de leurs droits, et nous ne laisserons pas les prisonniers seuls dans la bataille ».

Avec la fin des vacances de Rosh Hashana, le Premier ministre Naftali Bennett rencontre actuellement les ministres de la Défense et de la Sécurité intérieure, le chef d’état-major de Tsahal, le commissaire de la police nationale, le chef des services pénitentiaires israéliens et le chef des Services généraux de sécurité, entre autres.

Sur la question des émeutes dans d’autres prisons à la suite de l’évasion et de la possibilité que cela motive une nouvelle vague de violence, Bennett a déclaré : « Israël est préparé à tout scénario.





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Des gardiens de prison soupçonnés de complicité dans l’évasion de 6 terroristes

    1. robert davis

      Le faux humanisme qui consiste à préserver les vies des terroristes assassins est une imbécilité même sur le plan philosophique: séparer les terroristes qui pourraient s’entretuer et nous en débarrasser…sauver de l’asphyxie les prisonniers qui mettent le feu à leurs cellules… ah bien sûr si le hamas nous tient responsables…au lieu de nous traiter de meuchants ils nous traiteront de meuchants-meuchants…comment pourrions-nous dormir avec un tel fardeau sur les épaules…

    2. LeClairvoyant

      Le trou est en premier plan pas très grand, le premier a sortir a était extrait de l’extérieur ou poussé depuis l’intérieur? car me semble impossible que les six soient « serpentiformes ».
      Mérite qu’on s’attarde à comprendre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    67 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap