toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Turcs élèvent un mur contre l’Iran, personne ne bronche, mais quand c’est Israël qui élève un mur pour se protéger des terroristes…


Les Turcs élèvent un mur contre l’Iran, personne ne bronche, mais quand c’est Israël qui élève un mur pour se protéger des terroristes…

Revenons un instant sur tous ces excités du bulbe auxquels des Druzes ont mis une raclée, on apprend ce jour que la Turquie met en place un « mur » (un de plus) à sa frontière avec l’Iran :

La Turquie craint un afflux de migrants afghans et renforce sa frontière avec l’Iran

Avec l’accélération du retrait des troupes américaines et les combats avec les talibans, de plus en plus d’Afghans tentent de fuir leur pays. La Turquie n’est pas un pays voisin de l’Afghanistan, mais elle est une étape via le territoire iranien, et de plus en plus souvent, la destination de ces exilés afghans. Les autorités d’Ankara renforcent donc leur frontière avec l’Iran dans la crainte d’un afflux.

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer
Les autorités turques assurent ne pas enregistrer d’augmentation particulière du nombre de passages à leur frontière avec l’Iran… 55 000 arrestations depuis le début de l’année, contre 105 000 en 2020, selon le préfet de Van, la principale province d’entrée des réfugiés afghans. Mais la crainte d’un afflux est là et la Turquie renforce sa frontière.

Construction d’un mur de 295 kilomètres de long

Un mur de béton de trois mètres de haut est en cours de construction. À terme, il sera long de 295 kilomètres. Le mur sera doublé de barbelés et d’une large tranchée – dont 110 kilomètres ont déjà été creusés – et jalonné d’une centaine de tours d’observation.

Le ministre de la Défense a par ailleurs annoncé le déploiement de troupes supplémentaires pour tenter de limiter les passages.

La Turquie, qui accueille déjà 4 millions de Syriens et des centaines de milliers d’Afghans, fait aussi savoir à l’Europe qu’elle n’est pas en mesure de gérer un nouvel afflux.

« La Turquie ne sera ni le garde-frontière, ni le camp de réfugiés de l’Union européenne », a affirmé cette semaine le ministère des Affaires étrangères. Une mise en garde en réponse au chancelier autrichien Sebastian Kurz, qui avait estimé que la Turquie était l’une des mieux placées pour accueillir les réfugiés afghans.

Source RFI

 

Pendant ce temps…

On se souvient qu’il y a 20 ans les Nations vertueuses crachaient sur Israel et sur le mur mis en place à Jérusalem pour bloquer les attentats des « palestichiens » ça avait éliminé 90% des attentats anti-Israeliens.

[…]

À la suite de l’attentat du 1er juin 2001 au Dolphinarium de Tel Aviv, des organisations civiles réclament en Israël une barrière hermétique comme solution aux intrusions terroristes. La seconde Intifada voit se multiplier les attaques palestiniennes contre les populations civiles israéliennes.

Le gouvernement d’Ariel Sharon, initialement réticent, finit par se saisir du projet pour protéger les grandes agglomérations israéliennes en rendant hermétique la ligne verte de 1949 qui délimite le territoire disputé de Cisjordanie. Il s’agit ensuite de défendre également, par le tracé de cette future séparation, les blocs d’implantations juives à l’est de Jérusalem au-delà de la ligne verte : Ariel, Gush Etzion, Emmanuel, Karnei Shomron, Givat Ze’ev, Oranit, et Maale Adumim.

Le tracé de cette construction incluant plusieurs grands blocs de localités juives est contesté sur des aspects politiques, humanitaires et légaux. L’Assemblée générale des Nations unies a adopté, le , une résolution condamnant la construction d’un « mur » empiétant sur le « territoire palestinien occupé » par 144 voix pour et 4 contre9. La Cour internationale de justice, dans son avis consultatif du , informe que la construction du mur est contraire au droit international.

Le tracé continue d’évoluer jusqu’à la décision du 30 juin 2004 de la Cour suprême d’Israël qui signale une violation des droits des Palestiniens et exige la redéfinition du tracé sur une trentaine de kilomètres. Elle reconnaît par ailleurs la validité fondamentale de la construction en tant que mesure de sécurité.

Son tracé est modifié à plusieurs reprises en 2004 et 2005 à la demande des Palestiniens, des Israéliens et des Européens. Le Vatican demande par ailleurs l’inclusion de monastères et églises du côté israélien de la barrière, par choix sécuritaire10.

Le 20 février 2005, le cabinet israélien approuve un nouveau tracé de la barrière. Il englobe 8,5 % du territoire de Cisjordanie et 27 520 Palestiniens du côté israélien de la séparation.

En 2016, alors que la construction de la barrière se poursuit dans le village de Beit Jala, à majorité chrétienne, en Cisjordanie, le pape Françoisintervient pour demander la redéfinition du tracé pour ne pas couper les paysans de leurs terres11. Cette requête est en cours d’examen.

Lire la suite ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Barrière_de_séparation_israélienne

Depuis les « Murs » ont fleuri partout a travers le Monde…

Source Resistancerepublicaine

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Les Turcs élèvent un mur contre l’Iran, personne ne bronche, mais quand c’est Israël qui élève un mur pour se protéger des terroristes…

    1. BELARA

      TRES VRAI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      IL Y A PARTOUT DANS LE MONDE DES MURS BIEN MOINS NECESSAIRES QUE CELUI D ISRAEL (EGYTE CHYPRE MAROC etc….)

      TOUS LES RACLURES ANTIJUIVES S ACHETENT 1 CONSCIENCE EN CRITIQUANT VOIR EN TUANT DES JUIFS…

      OUI LA JALOUSIE POUSSEE A L EXTREME TUE= ANTI-JUIF….

    2. Robert Davis

      Pardi, les turcs ont fait ce que je recommande à Israel:ils ont expulsé tous les non mus et herr dog âne se vante que la Turquie est à 99,99% mus. Voila comment on réussit en politique, Israel fait le contraire et on s’étonne qu’il soit harcelé et que l’antisémitisme se renforce. .les problème doivent être corrigés en AMONT PAS EN DESSOUS, le determinant est la cause pas l’effet! Les juifs ne s’attaquent qu’aux effets.

    3. Robert Davis

      …pas en aval. Les turcs savent s’y prendre en politique pas les dirigeants d’Israel et leur stratégie dite démocratique sans fard, sans nuance, sans un minimum de précaution oratoire.

    4. Robert Davis

      La bonne stratégie mène à la victoire dans tous les domaines, celle d’Israel est bonne sur le plan militaire et archi mauvaise sur le plan politique c’est pourquoi les victoires militaires n’amènent pas la victoire politique. Quand on a une bonne stratégie TOUT S ARRANGE TOUT SEUL on n’a même pas besoin de longs discours. Les dirigeants d’Israel font le contraire en politique puisqu’ils ont une mauvaise stratégie qu’ils essayent en vain de corriger par des discours!

    5. serge de Netanya

      Monsieur Davis je lit pratiquements tous vos commentaires qui sont extremementt judicieux et vrais surtout sans mensonsonges personnellement je ne veut plus rien commenter car toute cette raclure antissemite dorenevent m’indifere j’ai tord je le sais mais ras le bol de hurler sans effet ni primaire ni secondaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    603 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap